Magdane : le dentiste
MAGDANE : Vous êtes tous allé chez le dentiste ?
Vous allez voir, ça va vous rappeler de très très bons souvenirs.
PATIENT : Ah ! j'ai mal, j'ai mal docteur ... la grosse au fond à droite, hou ! j'ai mal, au fond à droite, à droite , à droite, à droite, merde, non mais c'est pas la peine de trifouiller par la gauche il n'y a rien à gauche. AÏE! Oh le con j'avais rien à gauche!
MAGDANE : En cinq minutes t'as mal à droite et à gauche ; Et là arrive la piqûre.
PATIENT : Oh non...
MAGDANE : Là il te montre la seringue et il te dit :
DENTISTE : Vous voyez c'est rien du tout.
PATIENT : V-vous avez rien de plus petit ?
MAGDANE : Chez un docteur normalement la piqûre ça va très vite, chez un dentiste c'est différent ; Quand il retire la seringue t'es carrément allongé dans le fauteuil ; Et là il y a la piqûre qui commence à faire de l'effet, t'as l'impression que ta lèvre pèse trois kilos
DENTISTE : Ça va vous vous sentez bien ?
PATIENT : (dit comme s'il il avait la lèvre qui pendait) Ah ouais, bien...
MAGDANE : Et là le dentiste se met de dos, il trifouille dans le coin, t'as l'impression qu'il bosse, c'est faux le dentiste se retourne parce qu'il se fout de ta gueule, et franchement il y a de quoi. Et là il revient et il te met dans la bouche le crochet du capitaine fracasse ; (comme s'il avait quelque chose dans la bouche) Et là, comme t'es très à l'aise pour parler, il commence à te poser des question.
DENTISTE : Alors, où allez vous en vacances cet été ?
PATIENT : A chabalabala
DENTISTE : Où ça ?
PATIENT : A chabalabala !
DENTISTE : Vous me dites si je vous fais mal
PATIENT : Non vous inquiétez pas ; AÏE!
DENTISTE : Je ne vous ai pas touché !
PATIENT : Ah bon ? (Comme s'il avait quelque chose dans la bouche) ch'uis nerveux.
DENTISTE : Comment ?
PATIENT : (comme s'il avait quelque chose dans la bouche) nerveux !
DENTISTE : Pardon ?
PATIENT : A chabalabala
MAGDANE : Et là il prend la roulette.
DENTISTE : Ouvrez la bouche
PATIENT : Non
DENTISTE : Ouvrez la bouche !
PATIENT : NOON !
DENTISTE : Oh ! ne faites pas l'idiot, ouvrez la bouche sinon je ne peux pas vous soigner !
PATIENT : Je m'en fous ! vous n'avez qu'à passer pas derrière ; débrouillez-vous, trépanez moi.
DENTISTE : Enfin ne faites pas l'idiot ouvrez la bouche !
PATIENT : On y va doucement alors hein ?!
DENTISTE : Ouvrez la mieux que ça !
MAGDANE : Et là, il attaque. (il imite le bruit d'une roulette électrique) Là, à chaque coup de roulette, t'as les fesses qui décollent de vingt centimètres, c'est comme si le nerf de la dent était directement relié aux muscles fessiers ; Et puis à un moment il va à fond (il imite le bruit d'une roulette électrique plus fort) là il commence à y avoir de la fumée qui sort de ta bouche.
PATIENT : Aaah ! pschpsch (comme s'il avait quelque chose dans la bouche) y'a de la fumée qui sort de ma bouche !
DENTISTE : Pardon ?
PATIENT : Y'A DE LA FUMEE ! AU FEU ! LES POMPIERS !
DENTISTE : Mais où les pompiers?
PATIENT : Dans ma bouche !
DENTISTE : Enfin il pose la roulette
PATIENT : Ouvrez la bouche !
MAGDANE : Là t'ouvres la bouche puisqu'il a reposé la roulette t'es décontracté ; à ce moment là il t'envoie de l'air froid sous pression juste sur le nerf à vif.
PATIENT : C'est FROID ! Enfoiré!!
DENTISTE : Comment ?!
PATIENT : A chabalabala ; Ah z'a vé maaal !
MAGDANE : Et là : l'arrivée de l'assistante... super sexy... super décolleté genre Marilyn Monroe
ASSISTANTE : Ça va vous avez pas trop mal ?
PATIENT : Nooooon... je suis complètement insensible à la douleur
ASSISTANTE : Ça tombe bien parce que ça risque de vous faire un petit peu mal.
MAGDANE : Et là l'autre, il est derrière, il réattaque avec la roulette (il imite le bruit d'une roulette électrique) ta main gauche s'enfonce dans le bras du fauteuil définitivement, tu peux rentrer avec le fauteuil chez toi (il imite le bruit d'une roulette électrique) ; pendant que la main droite essaye désespérément d'attraper les testicules du dentiste ; là comme par hasard la roulette s'arrête.
PATIENT : Euh ça ne vous gène pas si je joue un peu avec vos testicules ?
DENTISTE : Non, si ça peux vous détendre.
MAGDANE : Et là il t'envoie un coup de roulette (imite le bruit du coup de roulette) tu tires dessus raah ! et t'as la roulette qui dérape sur la gencive.
Alors là quand ils font une connerie il disent tous la même chose :
DENTISTE : Rincez !
MAGDANE : Tu prends le petit gobelet tu te l'envoies derrière la cravate, c'est vraiment le cas de le dire, car vu l'état de ta lèvre inférieure, t'as le liquide qui tombe direct sur le costume.
DENTISTE : Crachez !
PATIENT : C'est déjà fait...
DENTISTE : Faites pas l'idiot rincez vous !
MAGDANE : Tu prends le gobelet pour allez plus vite et tu te l'envoies direct sur le costard
DENTISTE : Crachez !
PATIENT : Euh...
MAGDANE : Tu te retrouves avec un petit filet de bave d'environ vingt cinq centimètres qui te relie directement à la cuvette ; Là tu te dis : il faut que je m'en débarrasse le plus vite possible, avant que l'assistante Marilyn Monroe revienne ; Plus qu'une seule solution : faut je que j'me jette en arrière d'un coup sec, tu te jettes en arrière et la Marilyn Monroe revient, elle te retrouve allongé sur le fauteuil avec un filet de bave d'environ deux mètres qui te relie toujours à la cuvette !