http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
Raymond Devos : Citations
Meilleurs jeux de mots de
Raymond Devos,
extraits de sketches :
  1. Si tu étais plus belle, je me serais déjà lassé. Tandis que là, je ne m’y suis pas encore habitué.
  2. Une rengaine, c’est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux. (extrait du sketch "Prêter l’oreille")
  3. Quand on s’est connu, ma femme et moi, on était tellement timide tous les deux qu’on n’osait pas se regarder. Maintenant, on ne peut plus se voir ! (extrait du sketch "Ma femme")
  4. Si ma femme doit être veuve un jour, j’aimerais mieux que ce soit de mon vivant.
  5. Si Dieu n’est pas marié, pourquoi parle-t-on de sa grande Clémence ?
  6. C’est pour satisfaire les sens qu’on fait l’amour ; et c’est pour l’essence qu’on fait la guerre.
  7. Quand les  Verts voient  rouge , ils votent  BLANC .
  8. La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien.
  9. Un croyant, c’est un antiseptique. (extrait du sketch "Les antipodes")
  10. Lorsqu’un chêne sent le sapin, il sait que sa dernière heure est arrivée.
  11. J’ai un copain, il est pilote d’essai... enfin, il ne l’est pas encore ; pour l’instant, il essaie d’être pilote !
  12. Monsieur, ce que j’admire en vous, c’est que vous avez le courage d’être vous-même ; avec tout ce que cela comporte de ridicule !
  13. Tous les écologistes sont daltoniens, ils voient vert partout ! (extrait du sketch "L’esprit faussé")
  14. J’ai un ami qui est xénophobe. Il déteste à tel point les étrangers que lorsqu’il va dans leur pays, il ne peut pas se supporter ! (extrait du sketch "Xénophobie")
  15. Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l’un avance, l’autre veut le dépasser. Et moi, comme un imbécile, je marche ! (extrait du sketch "Un ange passe")
  16. À chaque fois que mon percepteur revenait, je payais un nouvel impôt sur le revenu ! (extrait du sketch "Le possédé du percepteur")
  17. Est-ce que les histoires que vous racontez ne vous empêchent pas de dormir ?
    Si, mais comme ce sont des histoires à dormir debout, je récupère ! (extrait du sketch "Le vent de la révolte")
  18. Je connais un monsieur, c’est un auto-stoppeur professionnel. Il lui est arrivé un accident de travail... il a perdu le pouce ! (extrait du sketch "Les gens sont très marqués par ce qu’ils font")
  19. Je n’aime pas être chez moi. À tel point que lorsque je vais chez quelqu’un et qu’il me dit : "Vous êtes ici chez vous", je rentre chez moi ! (extrait du sketch "Je roule pour vous")
  20. Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache ! (extrait du sketch "Parler pour ne rien dire")
  21. Qu’est-ce que vous regardez ? C’est la carte routière ?
    Non ! C’est la carte des vins. C’est pour éviter les bouchons ! (extrait du sketch "Supporter l’imaginaire")
  22. Je crois à l’immortalité et pourtant je crains bien de mourir avant de la connaître.
  23. Il m’est arrivé de prêter l’oreille à un sourd. Il n’entendait pas mieux. (extrait du sketch "Prêter l’oreille")
  24. L’autre jour, au café, je commande un demi. J’en bois la moitié. Il ne m’en restait plus. (extrait du sketch "Il y a des choses bizarres")
  25. Etre raisonnable en toutes circonstances ? Il faudrait être fou...
  26. Un jardinier qui sabote une pelouse est un assassin en herbe. (extrait du sketch "Les chansons que je ne chante pas")
  27. Se coucher tard nuit.
  28. On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort ! (extrait du sketch "A tort ou à raison")
  29. Rien, ce n’est pas rien ! La preuve, c’est que l’on peut le soustraire. Exemple : rien moins rien = moins que rien ! (extrait du sketch "Parler pour ne rien dire")
  30. Il buvait toutes mes paroles, et comme je parlais beaucoup, à un moment, je le vois qui titubait... (extrait du sketch "Supporter l’imaginaire")
  31. Je suis adroit de la main gauche et je suis gauche de la main droite.
  32. J’adore être pris en flagrant délire.
  33. Quand, dans une réunion, un homme ne dit rien alors que tout le monde parle, on n’entend plus que lui.
  34. Qui prête à rire n’est jamais sûr d’être remboursé.
  35. La raison du plus fou est toujours la meilleure.
  36. On se prend souvent pour quelqu’un, alors qu’au fond, on est plusieurs.
  37. Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter.
  38. La plupart des gens préfèrent glisser leur peau sous les draps plutôt que la de la risquer sous les drapeaux.
  39. - La mer, elle est démontée.
    - Vous la remontez quand ?
  40. C'est un bon cru, je le crois.
  41. Quand on demande aux gens d’observer le silence... au lieu de l’observer, comme on observe une éclipse de lune, ils l’écoutent ! (extrait du sketch "Un ange passe")
  42. Avez-vous remarqué qu’à table les mets que l’on vous sert vous mettent les mots à la bouche ?
  43. J’ai été hier au cinéma. Voir un film en noir et blanc. Pas un film en couleurs : je suis en deuil.
  44. Je connais un critique qui est en même temps auteur... ce qui le met en tant qu’auteur dans une situation critique !
  45. La télépathie, c’est le téléphone de demain.
  46. Même avec Dieu, il ne faut pas tenter le Diable !
  47. Paradoxalement, sur une auto, vous avez des freins à tambour, alors que sur un tambour, vous n’avez pas d’auto-frein !
  48. Pour un raté... rater, c’est estimer avoir réussi là où les autres considèrent qu’ils ont raté ! (extrait du sketch "Je me suis fait tout seul ")
  49. Si l’on peut trouver moins que rien, c’est que rien vaut déjà quelque chose.
  50. En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ! Alors, j’ai troqué ma deux chevaux contre une deux boeufs ! (extrait du sketch "Ma deux boeufs")
  51. Vous savez, les idées elles sont dans l’air. Il suffit que quelqu’un vous en parle de trop près, pour que vous les attrapiez ! (extrait du sketch "Echange d’idées")
  52. Mais pourquoi courent-ils si vite ?
    - Pour gagner du temps ! Comme le temps, c’est de l’argent... plus ils courent vite, plus ils en gagnent !
  53. Vous connaissait le sens secret et fiscal de ces trois lettres : T.V.A.
    Si vous prenez les deux premières lettres T.V., cela veut dire en clair : - As-tu payé la taxe sur la T.V. ?
    Les lettres V.A. veulent dire : Va ! Va payer la taxe sur la T.V. !
    Puis T.A. : Ta. Traduire : T’as payé la taxe sur la TV ? ... Ah ... Alors VA la payer !
    C’est un rappel à l’ordre constant.
    Même si vous lisez les lettres à l’envers, elles vous rappellent encore quelque chose.
    A.V : "Avez-vous payé ... ?"
    A.T : "Hâtez-vous de payer ! ..."
    V.T : "Vêtez-vous et hâtez-vous de payer la taxe sur la T.V. !"

    Dégoûtant personnage

  54. Il est curieux ce type ! Il est curieux ! Tout à l’heure, dans la rue, je regardais passer une jolie femme ... Il la regardait aussi !
    Je lui ai dit : - A quoi pensiez-vous en regardant cette jolie femme ?
    Il m’a dit : - A la même chose que vous !
    Je lui ai dit : - Vous êtes un dégoûtant personnage !

    En dernier ressort

  55. Je connaissais un sportif qui prétendait avoir plus de ressort que sa montre.
    Pour le prouver, il a fait la course contre sa montre.
    Il a remonté sa montre, il s’est mis à marcher en même temps qu’elle.
    Lorsque le ressort de la montre est arrivé en bout de course, la montre s’est arrêtée.
    Lui a continué, et il a prétendu avoir gagné en dernier ressort !
  56. Il y a des expressions curieuses !
    Hier au soir, en sortant de scène, un monsieur me dit : "Je me félicite de votre succès"
    Je lui dis : "Mais vous n’y êtes pour rien"
    Et puis, à la réflexion, je me suis dit qu’il y était tout de même pour quelque chose !
    Alors, j’ai rectifié. Je lui ai dit : "Monsieur je vous félicite de mon succès"
  57. Cet été, sur la plage, il y avait un monsieur qui riait ! Il était tout seul, il riait ! Il riait ! "Ha, ha, ha !"
    Il descendait avec la mer... "Ha, ha, ha !" Il remontait avec la mer... "Ha, ha, ha !"
    Je lui dis : - Pourquoi riez-vous?
    Il me dit : - C’est le flux et le reflux ...
    Je lui dis : - Eh bien, quoi, le flux et le reflux ?
    Il me dit : - Le flux et le reflux me font "marée" !