http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
Citations de Jean-Claude VanDamme
Jean-Claude Van Damme ("JCVD", de son vrai nom Jean-Claude Van Varenbergh) est un karatéka - philosophe, acteur de cinéma ka raté (karaté), réalisateur et producteur belge né en 1960 à Berchem-Sainte-Agathe près de Bruxelles une fois.

  1. L’air : "L’air est fait d’oxygène CO2"
  2. L’air (encore) : "Je suis fasciné par l’air.
    Si on enlevait l’air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre.... Et les avions aussi...
    En même temps l’air tu peux pas le toucher... Ça existe et ça existe pas...
    Ça nourrit l’homme sans qu’il ait faim... It’s magic...
    L’air c’est beau en même temps tu peux pas le voir, c’est doux et tu peux pas le toucher...
    L’air c’est un peu comme mon cerveau..."
  3. La cacahuète : "J’adore les cacahuètes.
    Tu bois une bière et tu en as marre du gout.
    Alors tu manges des cacahuètes.
    Les cacahuètes c’est doux et salé, fort et tendre, comme une femme.
    Manger des cacahuètes, it’s a really strong feeling.
    Et après tu as de nouveau envie de boire de la bière.
  4. Les cacahuètes c’est le mouvement perpétuel à la portée de l’homme".
  5. La noisette : "Une noisette, j’la casse entre mes fesses tu vois..."
  6. La drogue : "La drogue, faut pas toucher, c’est sérieux...
    Moi j’ai touché, j’ai perdu le touch, j’avais plus le feeling de la vie...
    Ma brain était à l’envers dans ma tête.
    La drogue, c’est comme quand tu close your eyes et que tu traverses la rue..."
  7. La motivation : "Il faut que tu crois encore plus ce que tu crois...
    Et quand tu commences à croire ce que tu crois, y a personne au monde qui peut te bouger !"
  8. L’oxygène : "Entre toi et moi il y a un produit qui s’appelle un produit et c’est un produit qui s’appelle l’oxygène...
    Alors si tu fais ça (inspiration/expiration) comme ça, tu vis...
    Mais si je tue l’oxygène comme sur la lune, tu meurs !!!"
  9. L’Univers : "Le monde est composé de flesh et de molécules, et d’électricité, comme le Big-Bang tu vois, et tout ça ensemble... ça forme l’Univers. "
  10. Le moment : "Je crois au moment. S’il n’y a pas le moment, à ce moment-là, il faut arriver à ce moment-là, au moment qu’on veut."
  11. La réflection : "Quand tu réfléchis, ne pense pas.
    Le truc c’est de thinking que ce que tu fais est à faire et en pensant ça, tu y penses; et tu le fais !
    Me demande pas comment; tu ne comprendrais pas... moi-même je n’ai pas tout saisi !
    Mais là n’est pas le principal; le principal, c’est ici, c’est là, c’est maintenant !
    Alors fais attention, ne réfléchis pas - don’t get worried about what it’s mine coz you’re madness are mind and them there - et pense-le !"
  12. La vie : "La vie c’est quelque chose de très fort et de très beau...
    La vie appartient à tous les vivants. It’s both a dream and a feeling.
    C’est être ce que nous ne sommes pas sans le rester.
    La vie c’est mourir aussi... Et mourir c’est vraiment strong... C’est rester en vie au delà de la mort...
    Tous ceux qui sont morts n’ignorent pas de le savoir "
  13. Le Temps : "On n’a pas la même perception du temps selon les species,
    c’est ce qui fait que je peux passer ma main entre toi et moi comme ça,
    parce que pour l’oxygène, une seconde, c’est peut-être dix secondes,
    et pour le béton, une seconde, c’est peut-être un millième de seconde.. "
  14. Etre aware : "Y a des gens qui n’ont pas réussi parce qu’ils ne sont pas AWARE, ils ne sont pas "au courant".
    Ils ne sont pas à l’attention de savoir qu’ils existent.
    Les pauvres, ils savent pas.
    Il faut réveiller les gens.
    C’est-à-dire qu’y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça.
    Tu as un rhume et tu fais toujours "snif". Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ?
    Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas AWARE.
    Moi je suis AWARE tu vois, c’est un exemple, je suis AWARE. "
  15. La masse moleculaire : "Un jour je me promenais sur la plage... il y avait beaucoup de vent, je me suis retrouvé penché en avant, le vent à poussé la matière, la masse moléculaire et j’ai du me battre contre cette masse parceque c’est pas une masse faite pour l’être humain..."
  16. Les désiquilibrés : Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée.
    S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon...
  17. Adam et Eve :
    "Moi, Adam et Ève, j’y crois plus tu vois, parce que je suis pas un idiot :
    la pomme, ça peut pas être mauvais, c’est plein de pectine..."
  18. La relativité : "Parce qu’on a créé une réalité et dans notre réalité, on a inventé le temps: les 24 heures, les 365 jours par an.
    Ce qui est bien !
    Comme ça on sait que quand je traverse le living-room et que je marche de ma cheminée à ma fenêtre, ça prend 10 secondes mais pour l’oiseau, ça prend une seconde et pour l’oxygène 0 seconde !"
  19. Parler : "Ce n’est pas moi qui parle... c’est nous qui parlons."
  20. Le modèle : "Mon modèle, c’est moi-même !
    Je suis mon meilleur modèle parce que je connais mes erreurs, mes qualités, mes victoires et mes défaites.
    Si je passe mon temps à prendre un autre modèle comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne ?"
  21. Reacter : "L’être humain, en général, dans la vie, réacte. On réacte, c’est à dire qu’on fait ce qu’on est supposé faire.
    Travailler, manger... J’m’excuse de l’expression : chier, mais je trouve qu’un être humain doit créer."
  22. Les ondes : "Maintenant on fait des films on les envoie par ondes, par ondes par waves, par radiowaves, ça va être mon prochain film, donc comment on l’envoie ?
    Par des feelings, électricité, qui est raw, qui est c’est c’est c’est gros, c’est c’est c’est c’est grossier, mais dans un, dans une compression tout à fait platte, ça devient du feeling et le feeling c’est l’amour et l’amour c’est be aware."
  23. La mémoire : "Quand on sort d’un placenta à l’âge de 42 ans et quand on a l’intelligence, le brain, le computer, la mémoire d’un 40 ans mais qui est vide...
    Elle doit se remplir de jour en jour, elle doit sponging, elle doit elle doit prendre comme une éponge, elle doit elle doit... Ok ?"
  24. Spiritualité : "Votre spiritualité vous la définiriez comment ?"
    - Oh elle est très simple, elle est faite de oui de non, [blanc], oh look at that girl!"
  25. Le moi intérieur : "Tu regardes à l’intérieur de toi et tu deviens aware of your own body ! "
  26. Le cycle de la vie : "Des tas de choses ! On appelle ça le «cycle de la vie».
    Attention! Il y a deux sortes de vies...
    J’espère que c’est pas trop fort, mais c’est très profond ce que je vais dire :
    Il y a deux vies :
    - La première vie, c’est la nôtre : entre toi et moi, le téléphone, la conversation, le magazine Première, le film La Légion étrangère qui est très beau, je respecte, mais c’est une réalité qu’on a créée, on vit dans une réalité qu’on a créée et que j’appelle «illusion».
    - Et puis, il y a la mort; Et la mort n’existe pas. La mort, c’est la seconde dimension;
    La vraie dimension de la vie, c’est l’univers !
    Et c’est là où on revient, soit dans la même enveloppe, soit dans quelque chose d’autre dans laquelle on a envie de revenir et [soudain adouci]... on progresse. Le progrès sur la Vérité.
    Et je sais que même si tu comprends pas ce que je dis, tu le comprends."
  27. Le cosmos : "Le Cycle... le cycle du cosmos dans la vie... c’est une grande roue.
    Qui est faite de... choses, de moments, de "feelings"... et la vérité, c’est qu’il n’y a pas de vérité;
    la vérité, c’est qu’il faut trouver sa propre vérité.
    Ma vérité à moi ? Comment veux-tu que je te parle de cette manière?
    Tu m’aurais parlé il y a cinq ans, ou bien il y a trois ans, ou il y a six mois ! Ou hier... ou demain...
    Tu m’aurais parlé de cette manière, j’aurais pas pu te répondre de cette façon.
    Et grâce à ma propre vérité (dont je n’ai pas encore la réponse de la vérité), je peux te parler d’une manière plus sophistiquée.
    Il y a un an, je t’aurais parlé de mes muscles.
    De combien je mange le matin, combien je suis beau et combien je suis fort, je suis le meilleur...
    Mais en vérité, il n’y a pas de meilleur !
    En vérité, il y a chacun soi-même !"
  28. La Coke : "La coke la coke y a pas plus merdique que la coke ok ?
    ça arrête la tête, ça te fout tout en l’air, hein, on sait pas ce qu’on dit, on sait pas ce qu’on fait, ok ? [...]
    La coke faut pas toucher c’est de la merde.
    J’ai essayé moi de la battre. On peut pas la battre.
    Alors elle devient, quand on la connaît, elle devient un compagnon qu’on touche pas.
    Je suis allergique à la coke, c’est très simple, et c’est pour ça que je sais parler maintenant...
    Je suis en forme, j’ai peur de personne.
    Je suis fort dans les yeux, parce que j’ai pas de coke tu vois ?
    Bon je parle un peu vite. C’est pas un problème non si je suis rapide.
    Chuis un mec qu’est rapide, je suis speed, pourquoi ? Je mange que des légumes."
  29. Le réplicant : "Un réplicant quand il naît, il est physically formé comme un gars de 40 ans, mais son brain...
    Comment on dit ? Son computer brain ?
    Son cerveau, il faut qu’il absorbe tout ce qu’il y a autour, qu’il voie les couleurs, qu’il touche comment sont les choses...
    Il est aware..."
  30. Recréer : "Ma devise, c’est toujours : se recréer.
    Il faut se recréer... pour recréer... a better you. Et ça, c’est très dur !
    Et, et, et, et.... c’est très facile en même temps"
  31. Dieu ou la pensée : "Entre penser et dire, il y a un monde de différences (et ils sont près!).
    Une personne s’appelle "dieu" et l’autre s’appelle "être humain".
    Et on est tous les deux la même chose au même niveau...
    Mais "dieu" voudrait qu’on pense la vérité sur nous-mêmes et pas ce qu’on dit...
    Tu comprends ce que je veux dire ?
    It’s a paradigme, un "paradigme" comme on dit en français, je crois...
    Et bien je n’ai jamais fait une interview comme ça ! Je ne sais pas pourquoi."
  32. L’eau : "L’eau c’est quelque chose de concret mais pas concret.
    Parce que l’eau... peut me nourrir, mais aussi l’eau... peut me porter.
    Parce que l’eau... a des lois magiques.
    L’eau peut tenir des cargos dans la mer, des milliers de tonnes d’acier...
    C’est quelque chose qui a beaucoup de dimensions l’eau."
  33. L’homosexualité : "On est tous homos. Je vais expliquer pourquoi. On est tous homos.
    Y a le homesexuel, et y a le homo, y a le homo parce que on s’adore.
    Moi je me regarde toujours dans la glace, pourquoi ?
    Pour avoir un beau corps. OK ?
    Alors on m’a donné un corps, et j’essaye de le respecter le mieux que je peux.
    Alors j’aime mon corps ; est-ce que je suis un homo ?"
  34. Dieu : "Je crois en Dieu... Un plus un égale un. Y’a Jean-Claude, y’a Dieu, dans le même corps.
    Si on peut s’unifier, on devient ce qu’on appelle les miracles, et chaque personne a le seigneur en soi.
    We’re all one. Je crois VRAIMENT en Seigneur."
  35. L’internet : "Le Net, tu vois, toutes les compagnies essaient de mettre dessus leurs propres pubs, leurs propres films, tout ce qu’elles possèdent, dans cette petite boîte.
    Le problème, c’est que quand tu as fumé, tu ne peux pas faire sortir de ton esprit le goût de la cigarette.
    Alors, quand le génie sort de la lampe, il est beaucoup trop gros pour pouvoir retourner dans cette lampe.
    Et c’est leur problème, ils ne peuvent pas retourner dans cette boîte qu’est le Net.
    Alors si tu fais un film sur le Net, tu dois le tourner à l’intérieur du Net, et comprendre les principes du Net.
    Le Net est stupide… mais intelligent."
  36. Wide Band : "Je vais essayer de rentrer sur le monde médiatique dans le net.
    On va annoncer un film dans le net, de chaque pays, puis on ira sur le web, et puis on fera avec des antennes.
    AT&T, or Packard Bell, or AOL... the wide band.
    You know about the wide band ? Hello ? OK ?
    Alors on va aller sur le wide band, et là le wide band on pourra toucher 250 millions de viewers."
  37. L’ascenseur : "Quand tu montes dans un ascenseur... tu penses. à des tas de choses :
    à des créations, à des gens, à des souvenirs... Donc on est jamais seul spirituellement !
    Mais physiquement, "dans l’enveloppe", si je suis seul... eh bien... je suis là. Et je reste là.
    Jusqu’à ce que les portes s’ouvrent... Et puis je commence à marcher.
    Je bouge mon enveloppe. Vers ma mission de tous les jours..."
  38. Le rêve : "Si tu dors et que tu rêves que tu dors, il faut que tu te réveilles deux fois pour te lever."
  39. Le rêve (encore) : "Pour moi le rêve - et pour tout le monde, même si les gens ne le savent pas (et même s’ils ne le savent pas, ils le savent), le rêve, it’s a feeling, c’est une sensation, une sensation réelle qui se produit si on veut".
  40. La drogue (2) : "La drogue ? Evidemment j’en ai pris.
    Enfin évidemment... c’est pas évident mais j’en ai pris.
    Et ça m’a rendu un peu foufou.
    Parce que le corps humain n’est pas fait pour la drogue.
    D’abord c’était super, j’ai cru, c’était une illusion.
    Et grâce au sport j’ai pu m’en sortir, et grâce à Dieu."
  41. Sa femme : "Ma femme n'est pas ma meilleure partenaire sexuelle, mais elle fait très bien le ménage."
  42. Le nu : "Me montrer nu de dos ne me pose pas de problème mais, de face, c’est une autre histoire, je ne voudrais pas perdre tout mes fans."
  43. La douleur : "Il y a la douleur physique (primaire) et la douleur mentale (qu’on se rappelle, les souvenirs de la vie) et puis il y a le spirit qui lui n’a aucune douleur puisque... the final conclusion of spirit is perfection !".
  44. La femme idéale :
    "Mon type de femme, c’est une "combination" du corps et de l’esprit; mais y a pas vraiment un type de femme, mais un type d’amour"
  45. Le show-business :
    S’adressant au public de Loft Story, excédé : "Oh non arrêtez les clapements, merde à la fin, arrêtez ces histoires !
    On n’est pas du show-bizness, okay ?"
  46. 13 : Journaliste - "Que pensez vous du chiffe 13 ?"
    Jean-Claude VanDamme : - "13 ? Ben 1 + 3 ça fait 4, 4 x 2 ça nous donne 8, 8 + 8 est égal à 16, puis 16 - 2 nous fait 14...
    Pour moi 13 c'est un chiffre juste avant le 14."
  47. Les biscuits : "Un biscuit ça n'a pas de spirit, c'est juste un biscuit.
    Mais, avant c'était du lait, des oeufs. Et, dans les oeufs, il y a la vie potentielle..."
  48. Les chaussures : "Si tu dis couic-couic quand tu marches, les gens pensent que t’as des chaussures neuves."
  49. Le Nord : "Si t'es perdu dans la forêt et que tu restes immobile pendant deux ans, il va pousser de la mousse sur un cote de tes jambes. C'est le Nord."
  50. L'âge : "Un bon truc pour paraître dix ans plus jeune, c'est de vieillir de dix ans quand tu dis ton âge."
  51. Le groupe sanguin : "Si tu invites des gens qui ont tous le même groupe sanguin a une fête, mais que tu le leur dis pas, ils vont parler d'autre chose."
  52. La photographie : "T'as pas besoin d'un flash quand tu photographies un lapin qui a déjà les yeux rouges."
  53. Les aveugles : "L’être humain a tellement l’habitude de parler et de regarder, ’temps en temps les gens qui sont aveugles sont plus awares que les gens qui "voillent", parce qu’ils sont obligés de sentir les sensations, les gens qu’ils aiment pas, qu’ils aiment bien, et les objets qui sont, et on est AWARE."
  54. Les plantes : "Les plantes par exemple, qui n’ont pas de mains, et pas d’oreilles, elles sentent les choses, les vibrations, elles sont plus aware que les autres species "
  55. L’enfance : "J’ai eu une très belle enfance malgré tout... J’ai été élevé du côté campagne, en dehors de Bruxelles.
    Et j’ai toujours grandi parmi les chiens. Les animaux ne parlent pas trop.
    Ils "parlent" avec du feeling, mais ils n’ont pas de langage pour nos trouilles à nous.
    Là j’ai un chien en ce moment à côté de moi. Je le caresse."
  56. Le langage : "A l’an 3000 les gens vont se parler avec... les yeux, des ondes.
    Ne me prend pas pour un fou les baleines le font, les dauphins aussi.
    Ce sont des animaux très intelligents dans la mer.
    Nous on vit dans la terre.
    Et eux se communiquent, vu qu’ils ne savent pas parler dans l’eau, ils sont forcés d’utiliser des ondes, des ondes de love ou de hate et la communication se fait comme ça."
  57. L’amour : "Au début pour faire l’amour..., et je ne parle pas que de sexe..., il faut être physical...
    Mais ensuite, il faut être plus mental...
    Et après quand tu as un enfant, il faut être spiritual pour bien l’élever. "
  58. La religion : "La plus belle religion qu’on puisse avoir, c’est de rentrer en soi-même et de digérer l’essence de la vie, se digérer soi-même et produire à partir de ça sa propre religion : l’instinct.
    Et l’aboutissement de l’instinct, c’est l’amour !
    Il faut apprendre à aimer. S’aimer d’abord soi-même pour pouvoir aimer les autres."
  59. Le primitif : "Un homme ou une femme ne frapperont pas quelqu’un sans raison.
    Il faut qu’ils soient poussés à une limite pour qu’ils deviennent primitifs et physiques.
    Au début, il va essayer de sauver son cul avec son esprit, avec son avocat ou autre chose.
    Et après, quand tu pousses les limites, tu deviens primitif, tu vois, comme dans les premiers âges.
    Ça devient presque comme un acte sexuel.
    Tu regardes ta femme, tu regardes dans ses yeux et c’est son âme, c’est une relation."
  60. La femme enceinte : "Une femme qui est enceinte, par exemple, elle est aware qu’elle attend un enfant..."
  61. La vache : "Une vache, ça te bouffe trois hectares...
    Moi, avec trois hectares, je te fais deux mille kilos de riz...
    Avec trois hectares, je te nourris Avignon, tu vois..."
  62. Jean Claude Camille Francois VanDamme :
    "Mes autres prénoms sont Camille et François.
    J’aime bien Camille, non ?
    Ça fait "old fashion", tu trouves pas ?
    Ça respire le meuble de provence !"
  63. Le Retour : "Van Damme is back, physically and mentally.
    Y a rien qui peut me stopper, except... myself and God."
  64. L’enfant : "Quand je vois un enfant qui est moitié Belge, moitié Viêt-Kong, et qui est mon enfant, tu vois...
    C’est..., c’est..., c’est mon Dieu quoi. "
  65. L’anglais : "Chaque école devrait avoir l’anglais comme langue obligatoire.
    Je m’en fous si c’est dans le monde musulman, le monde catholique, l’anglais c’est le business.
    Même les saoudiens parlent anglais et font du big business.
    Une seule langue, une seule monnaie et pas de religion, et on s’en portera tous mieux.
    Mais on est pas là pour parler politique."
  66. Qui suis-je ? "Les gens voient Van Damme en tant que Monsieur muscles
    Tout ça, c’est super, le karaté, les arts martiaux<...
    Mais y’a aussi une force intérieure, que j’ai acquis avec les années. (...)"
  67. La totale :
    "A l’intérieur de soi-même, DEEP INSIDE, vraiment à l’intérieur, quelque chose de invincible qui s’appelle LE SPIRIT, l’esprit. On a été bâti comme ça, on a été fait avec LE SPIRIT.
    Ça, c’est la ligne droite du corps, nous on pense horizontal :
    1h, 2h, 3h, 4 h, on est INSECURE, les gens ont peur du temps.
    Quel âge tu as, 40 ans ?
    Alors quand je dis que j’vais mourir à 45 ans, ouais, j’me fous de la gueule des gens, moi !
    Ils n’ont pas compris, parce que le temps, les secondes entre toi et moi sont des secondes...
    Mais pour l’oxygène, qui est une matière moins compressée que ton corps humain, 1 s’conde, c’est 100 secondes...
    Et la pierre et la brique et chais pas quoi, elle est faite de compression énorme. Il faut la Black & Decker.
    Mais tu enlèves cette pression et tu deviens vertical comme l’esprit.
    Tout tombe, qu’est-ce qui reste en vie ?
    Les molécules faites d’électricité parce que ça bouge.
    Alors il y’a les molécules qui est faite de flesh (on a dit que je parlais du film, je m’exuse !)...
    Et alors, l’électricité, qui est faite au plus fin de sa couche de FEELING qui s’appelle LOVE et mon FEELING est...
    - Je sais que tu m’écoutes avec attention...
    Mais c’est dur d’entendre des choses comme ça...
    Quand il parle de la pomme et du serpent et de ADAM and EVE mais ça c’est des questions beaucoup plus pausibles.
    Le BIG-BANG THEORY D’EINSTEIN, I MEAN.
    Tu mets une mollécule que tu crées, qu’il n’a pas lui, hein, il a pas la molécule...
    Mais nous on l’a, on veut la garder tu vois...
    Et lui il a cette énergie qui a fait le BIG BANG et l’univers a grandi et c’est ça le monde :
    C’est pas compliqué la vie !"