Micro$oft rachète Noël

AFP (POLE NORD) -

Micro$oft a annoncé un accord avec des industries du père noël lors d'une conférence de presse tenue par satellite, dans la résidence d'été du Père Noël, quelque part dans l'hémisphère méridional.

Dans l'affaire, Micro$oft gagnerait des droits exclusifs sur Noël, les rennes, et à d'autres inventions non spécifiées.
En outre, Micro$oft accédera aux millions de ménages par la PapaNoël Corporation Inc.

L'annonce a également inclus une notification qu'à compter du 1er Janvier 2001, les marques "Noël" et "Rennes" seraient "copyrightés" par Micro$oft.

A la question "pourquoi avoir racheté Noël ?"
Bill Gates a indiqué que Micro$oft avait réfléchi à un mécanisme de livraison plus efficace pour tous leurs produits, mais avaient considéré que la PapaNoëlCorporation avaient des avantages immédiats.
"Nous l'utiliserons d'abord pour les nouvelles versions de nos suites et de Windows."

Les participants se sont vus offert une avalanche multimédia présentant une suite sans fin des produits qui composent l'affaire.
La conférence s'est terminée avec une version verte et rouge du logo de Micro$oft, et une nouvelle marque déposée de Noël ™.

Vixen, nouveau directeur des vacances déclare :
"la première étape est d'assimiler Noël dans l'organisation de Micro$oft.
Ceci prendra un certain temps, ainsi on ne s'attend à aucun changement cette année, mais seulement dès quand nous sortirons Noël 2001.
Il sera supérieur et meilleur que la version de l'année dernière.

Noël 2001 est annoncé pour décembre 2001, bien qu'une source anonyme ait indiqué qu'elle est dangereusement près de la fin de l'année et peut glisser dans la première moitié de 2001.
Un économiste chez Goldman Sachs a expliqué qu'une glissade serait catastrophique à l'économie de l'année prochaine et à la recette fiscale de la nation, exigeant probablement de déplacer la date-limite pour des déclarations d'impôt sur le revenu à trois mois après Noël.
"Avec Micro$oft au contrôle de Noël, nous pouvons le voir se déplacer en mai ou en juin, qui sont des mois beaucoup moins performants pour des détaillants.
Ceci peut servir à régulariser l'économie au cours de l'année. "