http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
Nabilla... Ses perles, ses photos sexy, ...

"ALLO QUOI !" : un BUZZ énorme !

"Allô ! Non, mais allô quoi ! T'es une fille, t'as pas d'shampooing ? Allô, allô ! j'sais pas, vous m'recevez ?
T'es une fille, t'as pas de d'shampooing ! C'est comme si j'te dis : t'es une fille, t'as pas d'cheveux"
La phrase inspirera :
- la couvertures de Charlie Hebdo, (A la une du journal, le pape François, imitant la posture de Nabilla, déclare : "T'es Dieu, t'as pas de shampooing, nan mais allô quoi ?"
- mais également les publicités de Carrefour, Darty, ...
- Oasis (un dessin sur la page facebook représentant la candidate des "Oranges de la télé-réalité", qui déclare : "T’es un fruit et t’as pas de pépins ?! Non mais à l’eau quoi !!!"),
- Ikea (sur le site internet, une publicité pour sa gamme de chaises HÅLLÖ déclare : « Allô ? Non mais allô quoi ? T’es une chaise et t’as pas de coussin ?
La Guerre Mondiale de 78

Le 11 juillet 2013, elle publie un ouvrage humoristique illustré de 160 pages "Non mais allô !".

Quelques unes de ses (autres) petites phrases :
- « Et là, c'est la Guerre mondiale de 78... »
- « Quand je ne connais pas, je ne me mélange pas. Les aigles ne volent pas avec les pigeons. » - 04/03/13
- à Ayem : « T’es ma Beyoncé, je suis ta Rihanna ! »
- « Mon téléphone, c'est comme mon string, je l'ai toujours sur moi. » ("Rendez-moi mon portable" (présenté par Carole Gaessler), samedi 20 juillet 2013)
- « "Elles font quoi les Miss France, à part des pubs pour shampoing ? »

NABILLA : AVANT/APRES sa CHIRURGIE ESTHETIQUE...

LA BOITE A QUESTIONS (Le Grand Journal sur Canal+)

Ce qu'elle a dit :
Q: Ton auteur préféré ?
R: Bon bah je sais qu'il est plus vivant, hein, je suis pas bête, mais c'est Victor Hugo.

Q: Les Experts c'est du D ou du F ? (sous-entendu : son tour de poitrine, pas de la série TV...)
R: Les Experts ??? Ah ! MES Experts ! C'est du double D...

Q: Quel est ton meilleur investissement ?
R: Mes Experts ! (Elle indique ses seins...)

Q: Jérôme Cahuzac ?
R: Il est très bien...

Q: Un conseil à donner à François Hollande ?
R: "Non mais Allo François, va falloir mettre du piment dans les épinards... ça se dit ???"

Nabilla : sans culotte ???

Nabilla Est passée comme le veut la tradition par la "Boîte à Questions" à la fin de l’émission, accompagnée de sa mère et sa grand-mère.
La séquence a intrigué de nombreux téléspectateurs : Nabilla portait-elle des sous-vêtements pour l’occasion ?
En effet, vêtue d’une jupe très courte, la jeune femme fait l’erreur de décroiser les jambes avant de répondre à une question, un peu comme Sharon Stone dans "Basic Instinct".
Et là, c’est le drame : il semble que Nabilla porte un collant, mais pas de culotte !
Il n’en fallait pas moins pour créer le buzz sur Twitter...

ILS ONT DIT SUR ELLE...

= Stéphane Bern = :

"Nabilla qui parle de ‘la guerre mondiale de 1978’, d’une ‘aiguille sous le rocher’. C’est n’importe quoi !
On médiatise des gens qui n’ont rien fait à part dire des conneries en se promenant en string. »"

= Laurent Gerra =

- Quand tu veux faire le buzz, comme disent les crétins, il faut inviter Nabilla.
Tu n’avais pas assez de place sur scène ? T’es allergique au plastique ?

- Nabilla a toute les qualités pour réussir : le QI d’un poulpe mort, l’utilité d’un bidet dans une salle de bain, mais des tétons plus gros qu’une pizza 4 fromages.

- Quand elle se penche sur son avenir, il vaut mieux avoir la braguette ouverte.

- Le 20 juin 2013, Jean-Marie Le Pen du Front National a répondu, lors d'une interview sur la chaîne Sciences Po TV :
à la question : «Le phénomène autour de Nabilla (...) ça vous dit quelque chose ?» :
- «Oui, elle a de beaux seins je, crois... Elle ne m'est pas tout à fait indifférent vous voyez»

- Soprano : Dans son titre Abusew (un remix de "Pas touche" de Maître Gims), il dit :
"Et ça sonne, c'est Nabilla :
- Allô ? Wesh, c'est moi. Si tu veux un scoop, viens chez moi, je te dirais tout. Passe chez moi, je suis un bon coup.
- Désolé, j'en ai rien à foutre !"

- Nicolas Bedos a twitté :
"En téléchargeant IOS 7.0.2, j'ai l'impression d'avoir échangé ma meuf contre Nabilla :
C'est lourd, tape-à-l'œil et ça bug tout le temps."

- Enora Malagré a déclaré dans l'émission Touche pas à mon poste :
"Elle diffuse quoi comme image aux gamines ?
J’ai des seins comme ça, je me frotte contre des poteaux, je fais semblant de faire l’amour avec des hommes mariés...".

Laurent Ruquier :
- "Le flop, c’est que ce soit ça qui ait fait le buzz de la semaine sur internet.
Ça en dit quand même long sur l’état de notre société médiatique (…)
Il faut reconnaître, sur la forme, c’est très drôle. M’enfin sur le fond, c’est quand même pitoyable...
C’est à croire que le silicone lui a atteint le cerveau à la fille franchement !"

- Florian Philippot, vice président du FN :
"Nabilla qui a fait la Une du Parisien, on a bien eu Rachida Dati au Ministère de la Défense.
Il y a un divertissement du vide, comme il y a eu une politique du vide." -Mars 2013-
- Jean-Paul Gaultier :
- « Elle a assuré grave. Elle a été parfaite.
Elle n’a pas peur alors qu’elle est parmi les top models. Elle a assuré un max.
Elle correspond parfaitement au genre de filles que j’aime, avec beaucoup de personnalité.
Je la trouve très jolie physiquement.
J’aime bien différents types de physique, aussi bien les blondes que les rousses et aussi les brunes pulpeuses, généreuses.
Elle a une beauté à la fois porcelaine et très sexy comme une petite poupée et une force de caractère formidable.
C’est pas seulement le physique, il se dégage quelque chose de la personne » – Fashion Week de Paris. 3 juillet 2013-

CALENDRIER 2014

Nabilla vient de sortir son calendrier 2014, réalisé par le photographe américain Brian B. Hayes, spécialisé dans les photos sexy.
calendrier

Photos "DARK ANGEL", pour Momy Magazine Paris

Photographe : BBL (BBLCORP)
Page web : http://www.momyparis.com/report_5_NABILLA-BENATTIA-DARK-ANGEL
http://www.tmz.com/person/nabilla-benattia/

NABILLA et AYEM au DUPLEX (Septembre 2013)

Nabila et Ayem, se sont livrées à une bataille de décolletés pigeonnant sexy, à la soirée Hollywood Girls au Duplex !

FHM (mai 2013)

Ses déclarations :
- "Je n'aime pas le terme 'à poil' :, c'est vulgaire, et cela ne reflète pas du tout ce que j'ai fait jusqu'à présent."

Photos glamour "boudoir" (avril 2013)


Dans les Anges de la télé-réalité, Nabilla a effectué un shooting photo en lingerie avec Alex Manfredini, photographe du Miami Glamour Photo Studio, spécialisé dans les clichés de charme et érotiques.

ZOO Today (avril 2013)

Nabilla pose seins nus. pour le site web "Zoo Today" (du tabloïd anglais "Zoo Magazine"), à la rubrique "GIRLS : Sexiest topless glamour babes" http://www.ZooToday.com : Worlds' biggest babe countdown, as voted by you (Le Grand Classement des Beautés du Monde, voté par vous)

BODY PAINTING


NEWLOOK (juillet 2012)


INTERVIEW

Bonjour Nabilla. Alors, tu es devenue une superstar ! Quel effet cela fait ?

Superstar ! Waouh, un bien grand mot ! Célèbre, oui ! Cela a été tellement vite et ça n’a pas été facile.
Au début, je ne m’y attendais pas, mais j’ai réalisé mon rêve de petite fille.
Je m’y étais un peu préparée et je n’ai pas pris la grosse tête.
Il faut rester soi-même avant tout, et ma famille est là pour me le rappeler.
Pour eux aussi, ce n’était pas facile, il leur a fallu apprendre à gérer.

Depuis toujours, tu étais attirée par la célébrité et tu avais envie de devenir une star. Pourquoi cette volonté?

Oui, depuis mon adolescence.
Comme toutes les ados, je regardais les stars, sans m’identifier à elles mais tout en les admirant.
J'avais une envie de reconnaissance, de me prouver à moi-même que j’en étais capable malgré ma timidité.
Cela a été une sorte de thérapie.

Penses-tu qu’être célèbre est un accomplissement ? Et crois-tu que ta popularité est légitime ?

Non, je n’ai que 21 ans, et il me reste encore tellement de choses à accomplir.
Être célèbre est enviable, il y a énormément de concurrence et les places sont rares. Ma popularité est légitime.
J’ai beaucoup travaillé pour en arriver là, personne ne m’a aidée et j’y suis arrivée par moi-même.
Mon tempérament, ma personnalité et mon physique ont fait le reste.

Dans Les Anges, tu voulais devenir une it-girl (une starlette éphémère, ndlr). Est-ce toujours d’actualité ?

Non, je ne suis plus une it-girl, car j’ai pu montrer que j’avais une autre personnalité, d’autres centres d’intérêt et que je désirais évoluer afin de pas tomber dans l’oubli et continuer à réaliser mes rêves...

Finalement, ton “Non mais allô, quoi" a fait plus de buzz que tes car washs sexy ! Comment l’expliques-tu ?

Eh bien, comme je viens de vous le dire dans la question précédente, j’évolue.
Les car washs ont été un des tremplins - comme pour beaucoup d’autres superstars - qui m’ont permis d’accéder à la célébrité.

Tu as d’ailleurs déposé ce “Allo” comme une marque ! Mais pourtant tout le monde le dit !
Tu comptes faire des procès à tous ceux qui l’emploient ?

Bien sûr que non, c’est impossible et ce n’est pas le but.
Par contre, s’il s’agit d’un but commercial, il est normal que jên récolte les fruits.

Lors de ton interview chez Jean-Marc Morandini, tu avais troqué tes décolletés et minijupes pour un tailleur chic.
On ne te verra plus jamais à poil, alors ?

Je n’aime pas le terme “à poil”, c’est vulgaire et cela ne reflète pas du tout ce que j’ai fait jusqu’à présent.
Charme et sensualité seraient plus appropriés. Je me sens bien aussi en tailleur chic ! Et le refaire : pourquoi pas !

Quel effet ça fait d’avoir été reçue au Grand Journal? Imaginais-tu un jour y aller ?

Cela a été une expérience inattendue, et je savais que l'on m’attendait au tournant.
Je ne vous cache pas que j’ai été très impressionnée et surtout frère et honorée de participer au Grand Journal, c’est un accomplissement mais pas une finalité.
J’ai ainsi pu acquérir plus de confiance en moi et pour tous mes fans, cela a été une joie immense.
J'ai reçu tellement de félicitations...

Kim Kardashian est ton modèle, mais c’est une sextape qui l'a rendue célèbre. À quand la tienne?

Non merci.

Du coup, si on te propose une nouvelle saison des Anges. ça ne t'intéresserait plus, si ?

Non, plus du tout ! Mais ça reste une expérience de vie incroyable...

On peut lire beaucoup de choses sur ton passé dans les magazines. Comment vis-tu cela ?
N’as-tu pas l’impression d’assister à ton procès tous les jours ?

Beaucoup de bruit pour rien, des mensonges et des inventions... Mais c’est le revers de la médaille. C’est la règle du jeu.
Vie privée traquée, paparazzis, la gloire vient souvent accompagnée d’un cadeau empoisonné ; les magazines people !

Et ton histoire d’amour avec Thomas, c’est vraiment sincère? Il est pourtant physiquement éloigné de Sofiane !

Le physique n’a rien à voir. Ce qui me plaît chez Thomas, c’est qu’il est aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur !

C’est vraiment un si bon coup que ça, franchement ?

Ça, c’est personnel... (Rire.)