Les Inconnus : Les restaurants

Le resto chic

Un serveur, bien habillé, apporte une assiette à une table :
- « Lotte aux haricots verts et sont canapé de brocoli »
Il fait une pause (écoute ce que lui dit la cliente) et dit :
- « Ah oui, madame. C'est de la cuisine nouvelle... »
(Nouvelle pause...)
- « Mais, bien sûr… »
Il sort une loupe :
- « Là, vous avez la lotte, là, le haricot vert, et là, le canapé de brocoli. Bon appétit ! ».
Il s'éloigne de 2 pas :
- « Et vous madame, vous avez fini ? »
Il sort la loupe et dit :
- « Ah ? Vous n'avez pas encore commencé, excusez moi... »

Le resto breton

Un serveur avec une longue écharpe, un pull, parlant lentement :
- « Bonjour ! Bienvenue à la crêperie…
Alors, je vous propose différentes crêpes :
Alors, on a la Woodstock, la Bangladesh - oui, alors là, c'est une crêpe avec rien dessus, c'est un hommage quoi.... -
Et puis on a aussi la Katmandou : on vous donne de l'herbe, et vous la roulez vous-même...
D'accord... Alors, 3 Katmandou et 3 bolets de cidre ?
Alors, comme le cidre a été tout bu, alors on vous apporte directement les pommes... ».

Le resto italien

Plusieurs serveurs, parlant fort vite et avec les mains, des mots italiens qui fusent (expresso, etc.)
Un serveur fait une addition :

- « Alora, doce touti quanti, deux cent cinquante francs »

Il s'éloigne et se retourne comme si les clients le rappelait :
- « Comment ??? Cent cinquante franc ? Ah ? Excusez moi, suis italien... »

Deux serveurs aident des clients à partir :
- Le manteau de madame !
- Le manteau de madame...
- Le capelo de monsieur !
- Le capelo de monsieur...»
Ils regardent les clients partir et le serveur sort quelque chose de sa poche, un peu en dessous de la taille :
- « La carte bleue de monsieur, les bijoux de madame ».

Le resto crade

Un serveur arrive en se mouchant dans le torchon qu'il remet sur son avant bras.
Il se gratte tout le temps, un peu partout (dans les limites du raisonnable).

- « Bienvenue à "La Grande Gerbe" !

Je vous propose en entrée :
- filet de hareng, pomme à l'huile
- filet de thon, pomme à l'huile
- filet de sardine, sans pommes, mais à l'huile.

Pas d'entrée ? D'accord...

Alors, en plat, je vous propose :
- Des saucisses frittes - mais je ne vous conseille pas, les frites, elles sont un peu grasses... »
(En disant ça, il se gratte la tête...)

« Deux steaks tartare ? Je vous les prépare ? (Il se met les doigts dans le nez)
Non ? Vous les préparez vous même ? D'accord... ».

Le resto antillais

Une serveuse arrive, morte de rire :
« Bonsoir,
(vers les cuisines) - Tais toi ! Laisse moi passer la commande...
(vers les clients) - Excusez moi... C'est les cuisines... On rigole on rigole ! On s'amuse dans la joie et la négresse...

Alors, y'avait deux ti-punch, un Colombo d'agneau...

(Rigole, et se tourne vers les cuisines) : - Arrêtes !
(Vers les clients) - Mais décontractez vous monsieur, c'est les Antilles !

Et deux petits boudins ? D'accord... »

Elle se retourne, prend des trucs qu'elle met ensuite sur la table en disant :
« Ça c'est le tabasco pour la sauce, ça c'est les piments pour les boudins, et ça c'est le pain, pour le feu de la bouche... ».
Elle repart en rigolant...

Le resto chinois

Un serveur arrive, portant un plateau et disant :
- « Le canard aux 5 parfums, c'est pour qui ? Le canard aux 5 parfums ? »

Le plateau se renverse, il ramasse, et dit :
- « Le canard aux 6 parfums, c'est pour qui ? ».
Il trouve la table, dépose le plat en souhaitant bon appétit.
Il s'approche d'une table pour prendre la commande :

- « Bonjour messieurs, dames, qu'est ce que je vous sert ?
Nos rouleaux de printemps sont très frais, oui oui, ils sont au frigo depuis 6 ans.
En plat, je vous conseille le tchin-so, c'est une viande de chez nous, c'est cuit à la vapeur avec des nouilles...
Alors, 3 tchin-so ? D'accord...»

Un chien aboie et le serveur dit en regardant vers le sol (direction du chien imaginaire) :
- « Tchin-so, viens ici !!! »

Le MacDo

Serveur : - « Alors : un big mac, et une grande fritte ! ».
Deux autres serveurs arrivent et s'en suis une cacophonie de bip de touches et de paroles confuses...

(c) Les Inconnus.