Jérôme Commandeur : Le week-end entre amis sur l'île d'Yeu
Il m'est arrivé un truc assez chouette, - hyper valorisant en plus -, qui donne vachement confiance : je me suis fait larguer.

Sauf que mon pote Jean-Seb me dit :
- "T'es en boucle dessus, arrête avec ça ! Viens avec nous sur l'île d'Yeu, on va s'éclater..."

Il a une baraque sur l'île d'Yeu.
Il me dit : - "Y aura ma femme, Nathalie, et Pénélopé, une étudiante espagnole altermondialiste super canon."

Je suis pas trop branché balades en groupe, mais pourquoi pas...

J'arrive sur le parking du rendez-vous.
Nathalie arrive en premier.
Je la fréquente pas trop. On est entre nous, pas de chichis : Nathalie fait la gueule tout le temps...
Je sais, les temps sont durs, mais parfois, deux secondes dans ta life, tu écartes tes dents : ça s'appelle un sourire.
C'est le genre de fille, pour être sympa, tu lui dis : "T'es jolie, aujourd'hui."
Elle : "Merci pour hier !"
Qu'est-ce que tu veux lui dire ? - "T'es moche comme demain !" ?

L'Espagnole déboule : "C'est toi, Jèrôme ? Pourquoi ti n'as pas de copine ? Pourquoi ti l'es célibataire ?"
- "Et toi, pourquoi TI n'achètes pas un Bescherelle ?"
Et je realise que c'est la fameuse Pénélopé super canon.
C'est un canon à neige ?!
"Toutes les femmes sont belles", dit Frank Michael, mais celle-là n'était pas là quand il a écrit la chanson.
Tu vois la série "Manimal" ? Un mec qui se transformait en animal ?
Ben l'Espagnole, c'est comme si on avait bloqué Manimal au milieu : un peu de la femme, mais beaucoup du buffle. Elle était tankèe !
Je vais pour lui ouvrir la porte du coffre...
- J'allais pas la foutre avec les humains ! Et si elle me bouffe le siège ? -
Je me dis : "Allez, Jerôme, elle est pas méchante, prends sur toi, t'as fait l'armée, tu lui fais la bise."

Là-dessus, mon pote Jean-Seb...
- J'ai présenté tout le monde sauf Jean-Seb... -
Jean-Seb, j'sais pas si vous connaissez ça, Jean-Seb, il sait tout et il parle en chantant.
Je vous le fais. Vous aurez envie de me gifler.
"♫ Est-ce que je peux te poser une question ?
Est-ce que je peux savoir... ?♫"
Tu sens le paquet de boulasses qui monte ?

- "♫ Pourquoi tu t'arrêtes chez Total ? ♫"
- "Ben, pour prendre de l'essence !
Je pense qu'on ira plus vite avec de l'essence que si tu pousses."
Il a pas rigolé. C'était un peu en deçà...

On arrive chez Total.
Vous avez vu, y a des McDo sur les aires d'autoroute ?!

Alors je m'arrête chez McDo, histoire d'échapper au groupe.

J'aime bien McDo. Faut pas abuser, mais de temps en temps, j'aime bien...
Quitte à bouffer de la merde, autant avoir un DVD...
Chez McDo, l'accueil est sympa :
Mon Big Mac était tiède, je demande au gars de me le faire réchauffer...
Et là, il me dit : - "Va niquer ta race !"
Je lui dis : - "Ça fait du monde à niquer, une race, non ?
Tu me prends pour plus sportif que je ne suis...
Je fais 2 minutes de rameur dans l'année, si c'est pour m'enquiller toute ma race, je vais me démonter un rein..."

Le mec a rien pigé...

Du coup, t'arrives chez ton pote sur l'île d'Yeu, qui sait tout, chez qui tu peux rien toucher, et qui chante :
- "♫ Qui a touché au tabouret ?
Les chaussures : pas sur le tapis !!!
Jerôme, y a un loquet derrière le robinet !
On fait attention aux objets, c'est tout...
J'ai pas une machine à billets sous le matelas !
Vous êtes chez moi, je vous invite, je fais tout pour vous mettre à l'aise...
Je vous demande pas d'être en abnégation devant l'objet roi, le culte de l'objet roi.
Je suis pas dans un trip comme ça, de la croissance à tout prix...
Y a des théories autres que celle du développement par la croissance économique.
Il suffit de se pencher dans le rétroviseur historique, quand on regarde l'histoire de l'automobile americaine après le second conflit mondial.
Si le conflit n'avait pas eu lieu aux Etats-Unis, le conflit était exogène, endo... exo... intérieur...
extérieur... on voit qu'on a voulu augmenter les cadences de l'automobile pour arriver à une espèce de bonheur industriel, ce qui est la réminiscence..."

- "Hé ! Jean-Seb !!!
Je vais pisser... Je peux prendre ma bite ???
Merci pour elle !"

Jean-Sebastien, c'est le genre de mec, même quand tu casses rien, ça va pas...
- "Fais attention, c'est de la porcelaine de Limoges..."
- "Quoi ?! Y' a marqué lkéa !
- "C'est le lkéa de Limoges..."

L'Espagnole fait à bouffer, c'est gras.
Si ! Un gratin de graisse au gras...
Et elle fait une sauce salade "Poivre-Tabasco-Harissa".
Faut y aller! Celle-là, t'y vas pas tout seul...
C'est épicé. Si ! "Poivre-Tabasco-Harissa", c'est épicé quand même... : Quand le saladier fond, c'est qu'il est pas habitué...

Et faut dire que c'est bon !
- "Elle est bonne, la sauce ? "
-" Elle est bonne, elle est bonne... Oui.... Elle est passée par la bouche... mais après, je sais pas !
Petit, je foutais ma langue dans les prises électriques. C'est idem."

Je dis : - "On aurait pu acheter du poisson..."

L'autre : - "Non ! Pas de poisson sur cette table car ma femme, Nathalie, suit un traitement hormonal pour avoir des enfants : une goutte de poisson et ELLE RISQUE LA RUPTURE D'ANÉVRISME !!!"
- " Gueule pas comme ça !!!"
Tout le monde : temps mort, on fait un point !!!
Jean-Seb, tu m'invites, c'est sympa de me loger, c'est charitable...
Mais laisse-moi exister ! Je suis pas habitué aux groupes.
Je fais des blagues, je parle bouffe, ça va pas...
... le temps qu'il fait : c'est la révolution !
Laissez-moi !!!

Jean-Seb, tu parles, je sais même pas ce que tu dis...
J'ai entendu "enfants", "anévrisme"...
STOP ! J'en peux plus !!!
Je sais pas ce que vous avez, les trentenaires, avec vos gamins ?!
- "Enfant", il a dit "enfant" !"
C'est bon, moi aussi, je peux parler de gamins !
- "Ah, la coupe de cheveux de mon enfant, le dessin de mon enfant, les notes de mon..."
Oh ! Ça va, putain !!!
Il est même pas né, ton gamin, que je l'emmerde dejà !
Quand on voit vos deux tronches, il faut laisser une trace, pour les chercheurs !

L'Espagnole, elle cuisine, elle mange pas :
- "Tu manges pas ?"
- "Oh non, j'ai un petit appetit de crevette."
- "Gambas, plutôt..."
- ""Voilà, Jèrôme, t'as gagné ! A cause de toi, je mouille !"
- "'Je pleure', on dit...."
- "C'est pareil !"
- "Non, non. C'est deux services très différents. Laisse tomber..."
- "T'es agressif, tu pulsif !"
- "Je pue le Cif ?! Qu'est-ce qu'elle raconte ??? Ah ? "Impulsif" !!
Arrête de postillonner, Penélopé. Tu veux me faire goûter tous les plats avant qu'ils arrivent ?
J'ai déjà la carte des tapas de Barcelone sur la gueule... Une guitare et on ouvre une bodega !"
- "Arrête tes vannes pourries !
Jean-Seb, fous-le dehors !!!
Y a 10 ans, pour être gentil avec une fille, tu l'emmenais au cinéma, tu lui offrais des fleurs...
Tu connais le romantisme ? Non ?!
Maintenant, le mec de 2001, il fait des vannes avec ses copains, il fait le kéké devant les filles.
Pour draguer une fille, faut lui dire qu'elle a un gros cul ?!" "
- "Ben, si elle le sait pas..."
- "Ta gueule !!!
Il est fou, Jèrôme, avec ses yeux ecarquillés, ses cheveux de chauve, il est fou !!!
Je veux pas dormir avec lui !"
- "T'inquiète, c'est pas prévu..."
- "Il pourrait tous nous violer !"
- "Pas tout le monde.... Même sous acide, je ferais le tri, je pense...
Foutu pour foutu, il se pourrait même que je commence par le clebs ! J'ai jamais fait..."
- "Tu lâches tout, y a plus de retenue..."

Le lendemain, mon pote avait invité son beau-frère Aloïs, sa soeur, Corinne.
Les 5 neveux arrivent : j'avais juste envie de me barrer...
Il est pas méchant, Aloïs. Y a personne de méchant sur cette île...
Mais l'autre, il pue... - Y a des gens, ils puent... -, il pue de la bouche.
Je sais, c'est un peu crade...
On peut parler des gens qui puent de la bouche 20 secondes ? (C'est peu, 20 secondes, dans une vie...).
L'autre, il pue ! Comment tu fais pour puer autant à 40 balais ?
C'est impossible qu'avec cette odeur, personne lui ait jamais dit...
Quand les gens s'évanouissent devant toi, c'est pas ton charisme.
Il pue : Un poney, à côté, c'est du Tic Tac. Tu vois ?
- Y'a "Pomme de pain" qui a lancé un sandwich au fumier?
Si on se fait attaquer, pas besoin de Taser ! Le mec, il finit tout le monde avec un rot...
Aloïs propose de nous ramener en bagnole : c'est le seul mec au monde qui fait reculer les sangliers sur la route... Carreaux fermés !

Corinne, sa femme, elle sent bon de la bouche.
Elle, c'est l'autorité.
Rien qu'à la voir avec ses enfants, j'ai pris une leçon d'autorité.

(voix toute douce) :

- Ho, ho, les enfants...
Maman est folle - de - rage.
(Eternuement.)
Qui a mis du sable dans la tête à maman ?!
C'est toi, Jean-Jésus ???"

- "Jèrume, je peux te parlu ?"
- "Refais ?!"
- "Je n'ai pas à refaire, je veux te parlu ?"
- "Ben, je t'en prie, vas-u !!!"
- "Ucute, Jurume...
-" Je t'ucute, Curunne. Je suis lù, pur tu, je buge plus..."
- "J'ai l'impression que ça passe pas très bien avec mes enfants...
Est-ce que mes enfants te ramèneraient pas à ta propre sphère de l'enfance ?
T'as dû être malmené, maltraite, humilié,... violé ?"
- "J'ai pas le souvenir d'avoir été violé...
En même temps.... c'était la nuit, je dormais..."
- "C'est bien, tu fais de l'humour.... Tu dois faire rire les oiseaux, tellement t'es con !
Ou est-ce que mes enfants, (petit b), te ramèneraient pas au temps qui passe...
Aux nouvelles générations qui arrivent, et qui nous poussent inéluctablement vers notre propre mort ?
Tu peux te confier à maman Corinne, je suis abonnée à 'Psychologies Magazine'"

- "Primo, je suis pas vraiment branché psycho...
Et deuzio, je te le dis avec beaucoup de gentillesse, t'es la soeur de mon pote, vous m'offrez les repas, c'est sympa...
Je vais te le dire avec tendresse, avec des guillemets, avec amour même - les fans de psycho adorent parler d'amour -, ca vient du coeur :
Casse-toi ! Barre-toi !!!
Je vais t'emplâtrer la gueule avec un galet... et lundi matin, le vigile de ta boîte te laissera pas rentrer !"

- "Alors, avant ce joli cadeau, est-ce que je peux te poser une question ?
Est-ce que tu te poses des questions ?"

- "Comment ça ?! Sur quoi ???"

- "Ah, voilà. Sur quoi... "Sur - quoi ?"
L'important, c'est pas le thème, c'est la démarche.
Je vous laisse un temps, on va en perdre en route....
...
Alors j'explique, c'est pas simple :
L'important, ce n'est pas de se poser des questions par rapport à soi-même, à son rapport aux autres, à son parcours, à ses amitiés, ses amours...
Non. L'important, c'est le questionnement. C'est la démarche de la question.
Dans 'Psychologies Magazine', j'ai découvert une nouvelle thérapie, "la therapie du questionnement - "question therapy" en polonais -...
On ne va pas bien, on sort de chez soi et on regarde cette chose merveilleuse et gratuite, - gratuite, j'insiste -, cette chose gratuite qu'est la Création :
les parcours de vies, les tissus, les fleurs, l'intensité du regard d'un enfant, une feuille, un animal, un nuage...
Peu importe ce qu'on regarde, l'important, c'est de ne pas être focalisé sur soi, de regarder l'extérieur...
Et comme par hasard, quand on ne va pas bien, quand on s'intéresse aux autres, nos petits problèmes diminuent..."

- Je ne vais pas bien ?!
- Non, Aloïs, tourne la tête, ça pue..."
- Je ne vais pas bien ?!!!
Mais, est-ce qu'une fois, pendant ce week-end, tu m'as demandé si j'allais bien ?
Non ? Non...."

- "Derrière la Corinne hilarante, boute-en-train... "
- "Je l'ai pas vue beaucoup, celle-là....
- "...Y'a une Corinne "qui souffre.
Et quand je souffre, je sors de chez moi, je prends ce que je trouve pour aller mieux :
La mouette : pourquoi elle est mouette ? La vieille, ..."
- "Mais t'es siphonnée !!!"
- "Pourquoi c'est pas la vieille qui est dans la mouette ?"
- "Elle est pleine, la mouette, l'emmerde pas !"

- "Arrête tes conneries et pose une question !
- "J'ai pas de question : Je trouve ta thérapie risible, ça m'inspire pas..."
- "Si, tu vas poser ta question... et devant mes enfants.
- "C'est beau, un adulte qui dit "je ne sais pas."
On écoute tous tonton Jèrôme ! Jèrôme va poser sa question.
Allez, Jean-Jésus, Assomption, Week-end de pont, tout le monde !"
- "Allez ! On t'écoute...."

- "J'ai pas de question à te poser."
- "Allez, je suis abonnée..."
- "... à "Psychologies Magazine", je sais !!!
Je peux demander ce que je veux ?"
- "Oui, ça te fera du bien..."
- "Ça va me débloquer les bronches... ?!

ÇA FAIT LONGTEMPS QU'ON T'A PAS VIDANGÈ LE POT, CORINNE ?

Je suis abonné à "Auto Plus", je demande..."
(c) Jérôme Commandeur. Extrait du spectacle "Jérôme Commandeur se fait discret"