Jean Dujardin La colonie Le mono Texte intégral sketch Humour Télécharger Audio MP3 Vidéo Youtube DivX Xvid Streaming Moniteur colo BAFA
Jean Dujardin : La colonie
Nan, mais vous avez quel âge ?
Ouais, 8 ans, je sais, ne soyez pas insolents, hein !
Il est 3 heures du mat’, vous dormez maintenant !
Bon, écoutez la marmaille, ça fait une semaine que cette colo a débuté, et je n’ai pas dormi une heure !
Vous avez bouffé du mars ou quoi ?
Nan, nan, je n’veux pas savoir qui a commencé là !
D’ailleurs, qui a commencé ?
C’est toi, Fabien ?
Tu as décidé de gangrener le dortoir ?
Nan, parce que déjà au pique-nique tu remplaces la limonade par du White Spirit, la menthe à l’eau par du Harpic, résultat, la moitié d’la colo aux urgences, est-ce que tu crois que c’est adulte ça, Fabien ?
Bon, bon, viens voir euh… petit con, tu sais pourquoi tes parents t’ont envoyé ici ?
Parce qu’ils divorcent ! Oui, ils divorcent !
Il est même question d’te trouver une famille d’adoption à la rentrée !
Ça t’la coupe hein ? Rémi sans famille !
Où est passé ton sourire enjoliveur ?
Ouais, "enjôleur", parfaitement !

Bon, Nicolas, ça sert à rien d’te moquer d’lui, toi tu pars avec la mairie parce que tes parents n’ont pas d’tunes.
Alors autant te dire qu’à Noël, le bateau playmobil, hein… (sifflement)

Vous voulez la guerre ?
Vous l’aurez pas, j’suis endurant moi !
Je vous signale qu’on est pas aimé dans la région hein, les paysans ici, ils mangent les enfants.
Surtout ceux qui se lèvent…
Qu’est-ce que tu fous debout, Jeremy ?
Tu iras faire pipi demain !
Et touche pas ton zizi, c’est pas un jocari…

Bon, écoutez, écoutez les niars, j’en ai plein les bourses, là !
Toute la journée je joue à "1-2-3 soleil !", vous m’prenez pour Gulliver en m’attachant aux arbres, par-dessus tout j’dois m’taper vos chansons d’lutins.
Le prochain qui moufte j’en fais un cheese, il s’retrouve dans les faits divers, c’est clair ?

Qui a pissé par terre ?
C’est toi, Jeremy ?
Tu pouvais pas l’dire qu’ t’avais envie ?
Non, tu l’as pas dit !
Ne mens pas, morveux, ou j’te crève les yeux !
Non pardon, excusez moi, c’est pour du pouce, c’est pour de la fausse.
Nan, je n’suis pas fâché, j'suis crevé, bon vous n’voulez pas dormir ?
D’accord. J’vous raconte l’histoire du p’tit puceau… du p’tit poucet ! Vous la connaissez !
J’vous fais l’chameau ! J’vous fais l’chameau !
Regardez : Hiiiiiin !
Bon, une dernière fois, et on dort : Hiiiiiiiiiiiin !
Bon j’vais pas faire la caravane non plus !

Ecoutez, je suis fatigué, j’ai pas envie d’lutter.
J’vais vous parler comme à des hommes, hein ?
Bon, comme à des Goldoracks alors…
Si vous voulez avoir des supers pouvoirs demain il faut dormir…
Vous savez, le Capitaine Flam, vous n’le voyez que le mercredi après-midi, mais le reste de la s’maine, il dort !

Nicolas, sors de ce lit, tu ne peux pas dormir avec Céline !
Mais parce que ça ne se fait pas !
Mais non, mais moi je dors avec la monitrice parce qu’elle a b’soin de… de…

Qu’est-ce qui... Attends, pourquoi tu pleures ?
Mais il va te les rendre tes bouquins, et arrêtez de jurer comme ça, putain, merde, vous faites chier !
Bon, Fabien, Fabien, rend lui sa BD et son Newlook, on en parle plus…
Ouhla, qu’est-ce que tu fou avec un Newlook toi ?
Fais voir tes draps ! Fais voir tes draps !!!
C’est toi qui as fait l’Australie là ?
Mais t’as quel âge ?
23 ans !
J’vais m’réveiller là, j’vais m’réveiller, j’vais m’réveiller !

Demain matin tout sera rentré dans l’ordre, on ira faire du cerf-volant dans les gorges Pissou tranquillous...
Ah ah, ça vous fait rire, "Pissou", hein ?
Pissou; ça vous fait rire ! Les gorges Pissou !
Mais vous êtes vraiment des mômes !
Vous en avez pas marre de faire les cons, d’agir sans réflexion ?
Vous croyez que l’p’tit prince il s’amusait à faire des bombes à eau avec des capotes et à stocker ses crottes de lit sous les matelas ?

P’tain; j’sais pas pourquoi; mais plus j’vous r’garde et… plus j’aime la pilule de ma femme !
Moi, j’vais vous dire; à votre âge; moi, moi; à votre âge; j’étais… j’étais comme vous en plus; putain !

(c) Jean Dujardin