http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
Jean-Yves Lafesse : la baby-sitter de madame Picollet
- Allô ?
- (Lafesse emprunte un ton professionnel.) Allô ? Oui. Bonjour, madame.
- Bonjour.
- Oui. Comment allez-vous ?
- (Surprise) Euh ? De qui s'agit-il, s'il vous plaît ?
- (S'adressant à une autre interlocutrice.) Euh, attendez !
Excusez-nous madame. Là, c'est, euh, le service téléphonique, là, hein ?
On a des clients en attente, hein. On vous prend après, hein ?
- Oui...
- Euh, non, madame, c'est pas à vous qu'on parle, hein. Excusez-moi. Encore une seconde.... hein.
Vous avez un problème en ce moment, madame, hein ?
- De quoi s'agit-il ?
- (Ne s'adressant toujours pas à la baby-sitter.) Oui, ben, écoutez, on va essayer de faire au plus vite, hein.
Parce que là, j'ai des abonnés qui attendent...
Oui, bonjour. Bonjour, madame, euh, Picollet ?
- Non. Je suis la baby-sitter de madame Picollet...
- Oui. Vous ne quittez pas, madame, hein. Y en a pour une seconde, hein.
- (sur un ton agacé.) Bon, alors, écoutez, vous venez de m'appeler, alors dites-moi ce qu'il y a !
- (S'adressant à une énième personne.) Très bien, madame. Merci. Au revoir.
- (Dépitée.) Oh là, c'est pas vrai ! Pffff....
- (Il s'adresse à un collègue.) Tu peux prendre steuplait, parce que je... J'peux plus... Madame Picollet...
(Voix Ledoux.) Allô ?
- (La baby sitter répond.) Allô. Bonjour.
- Oui, bonjour, ... (parle à quelqu'un d'autre.)
- Ohhh ! C'est pas vrai !
- Oh, oui. Il va falloir rappeler, là, parce qu'on est débordés, hein. Merci !
Allô ?
- Oui.
- Oui, je suis à vous, hein. Excusez-moi, mais vous savez, il y a cinquante lignes qui décrochent en même temps...
- Oui, je comprends bien. Enfin, appelez directement les personnes !
- (Il s'adresse à un autre interlocuteur.) Ce soir ? Il n'y aura pas de problème...
Ben, je vous remercie de bien vouloir comprendre, hein...
Allô ! ALLÔ !!!
- Euh. C'est à moi que vous vous adressez ?
- (D'un ton agacé.) Ben, oui, madame ! Mais il faut répondre quand on vous parle, HEIN !!!
- (Excédée) Mais écoutez, euh. Vous appelez. Vous vous adressez à d'autres personnes.
Moi, j'attends bêtement au téléphone. Donc j'aimerais que vous m'expliquiez tout de même, au lieu de me demander d'attendre !
- (à quelqu'un d'autre.) 16h30 à 16h40, hein. Parce que, là...
Oh ! Ça va pas durer. Non, non. Je vous rassure, hein. Merci. Au revoir. Mais, euh...
Allô, oui. Bonjour, madame.
- Bonjour monsieur.
- Oui. Qui est à l'appareil ?
- La baby-sitter de madame Picollet.
- Ah ! Ben, on est passé chez vous ce matin !
- Ah bon ?
- Ah, ben, oui ! Vous êtes madame Muller ?
- Non. Absolument pas !
- Oui. Ben, ça doit marcher, hein, Madame Millet, hein. Maintenant, y a pas de problème, hein.
Allô ?
- Allô.
- Oui. Bonjour madame.
- Bonjour monsieur.
- À qui ai-je l'honneur ?
- La baby-enter de madame Picollet.-.
- Elle a arrêté ?
- Pardon ?! Arrêté quoi ???
- D'accord. Ben, c'est mieux, hein. Merci.
- (Dépitée) Oh là ! C'est pas vrai...
- Allô ?
- S'il vous plaît. monsieur. est-ce que je pourrais savoir ce qui se passe ?
Ça fait un moment que je poireaute au téléphone BÊTEMENT !!!
- OK, on s'en occupe. Merci !
- C'est pas vrai...
- Allô ?
- Allô ! Bonjour monsieur.
- Oui. Bonjour madame. C'est à quel sujet ?
- C'est à quel sujet ?!!!
Ça fait un moment que j’attends au téléphone. J'aimerais savoir ce qui se passe !
- Ben, on va vous expliquer. C'est simple, hein.
- Alors, je vous écoute...
- Eh ben, figurez-vous qu'il y a une panne depuis ce matin...
- Mais une panne de quoi ?
- Une panne de téléphone.
- Il fonctionne mon téléphone !
- Bon, ben, écoutez, on va faire le nécessaire....
- C'est-a-dire ?
- Très bien, madame Oudin. Merci !
Allô ?
- Oui. Bonjour monsieur.
- Oui. Bonjour madame. À qui ai-je l'honneur ?
- À la baby-sitter de madame Picollet...
- Ah là ! Vous êtes encore là, vous ?
- C'est pas vrai... !!!