Gad Elmaleh : IKEA meuble à monter montage meubles en kit chaise bibliothèque sketch intégral transcription El Maleh Les grands magasins
Gad Elmaleh : Les grands magasins ("IKEA")
J'aime bien ma p'tite chaise... Vous savez où j'l'ai acheté, ma p'tite chaise ?
(le public : ) - "Ikéa !!!"
- Comment t'as réagi au quart de tour et tout !

Ouais, c'est une chaise Ikéa, bien sûr ! C'est le modèle « Ggiggëbrück ».
- "Quoi ?!!!" C'est les référence chez Ikéa... !"
Le genre de trucs que t'assumes pas....
Moi, j'suis sûr que le blond doit assumer ce genre de truc.
T'sais, le blond, i' doit aller là-bas en disant : « Il vous reste des bibliothèques « Frügbönk » ?

Moi j'aime pas Ikéa.
Enfin c'est pas que j'aime pas Ikéa, mais à chaque fois que tu vas à Ikéa, y'a quelqu'un de ta famille qui veut venir avec toi...
Et s'ils ne viennent pas avec toi, ils te demandent de leur ramener un truc, comme si t'allais dans un pays lointain...

En plus, quand t'arrives dans ces magasins, c'est le temple de la dispute des couples.... Tous les couples s'embrouillent là-bas.
T'as que des femmes en train de dire à leur mari : « Je te dis que c'est par là les assiettes !! »
T'as que des mecs en train de dire à leur femme : « Ouais, prends-le ça, ça rentrera jamais, mais prends-le ! »

T'as vu, chez Ikéa, on te donne des mètres en plastique pour mesurer ce que tu vas acheter et, petit à petit, il te vient une maladie bizarre :
Tu veux tout mesurer ! T'sais, comme si t'avais un pouvoir, putain ! Tu te dis : « Tout est mesurable ».
Tu passes devant un lampadaire. Tu fais le tour. Tu dis : « 47 cm ? J'aurais dit plus ! »

Après, tu vas à la caisse.
Tu veux te faire livrer : on te dit le jour de la livraison, mais jamais l'heure de la livraison !
Ils travaillent sur le suspense.
La dame me regarde et me dit : "On ne peut pas vous dire l'heure, je suis désolée, mais en revanche on peut vous donner une fourchette."
- "Hmm... je crois qu'on en avait déjà acheté chez vous... J'm'en rappelle !"
- "Mais non, enfin, monsieur, une fourchette, voyons !"
- "C'est à dire ?"
- "Ben entre 8h et 18h !"
- "Ah ça, c'est un rateau, madame !"

En plus, quand on te livre, il faut que tu montes le meuble toi-même.
Moi qui ne suis jamais arrivé à monter un jeu qui y'a dans le Kinder, qu'est-ce que tu veux que je monte une bibliothèque !
Ah ben i' sont durs ces jeux à monter dans le Kinder, j'suis désolé...
I sont galère à monter, tu mets deux heures... L'œuf en chocolat, il a déjà fondu partout.
Au bout de deux heures, tu craques. Tu lui fais croire qui y'avait qu'un chapeau de Lucky Luke dedans.
- "Tiens voilà ! I' ont mis qu'un chapeau c'est bizarre, hein ? "
Après, t'essaye de parler avec lui, mais il a trois ans.
T'as déjà essayé d'avoir une conversation avec un enfant de 3 ans ?
C'est comme parler avec un mec bourré : tu comprends rien.
Je te jure. Le mec il est là i fait : « Hen, ni qu'à dans ma mi, mais dis cantine, et toujours, mais l'avion, les autres... »

Non, mais le blond il a l'habitude... Tu sais, ses enfants ils doivent avoir chacun leur caisse à outils.
Il doit dire : - "Allez Pitchounou, Loulou, chacun sa caisse à out's !"
En sifflotant : "Clac clac, boum boum"....
Toi t'es là, tu dis à ta femme : "Chérie !!! Un tourne-vis ! ... Y'a pas ???? ... D'accord...., alors un couteau pointu !"

Lui en sifflotant il t'a monté la bibliothèque, il a mis les livres dedans, il en a lu deux...
Toi, à chaque fois que tu montes une étagère, tu dis à ta femme :
- "Ah, tu as vu ? Alors ? Ah ! C'est moi ou c'est pas moi ? "

Après tu lui dis : "Je veux manger, on continuera après..."

Non, mais c'est vrai, je ne sais pas comment i' fait le blond :
lui i' monte sa bibliothèque et i' passe à autre chose.

Moi, quand j'ai fini de monter ma bibliothèque, elle tient debout, tout va bien, mais il me reste toujours dans les mains une pièce.
Tu la connais cette pièce qui te reste à la fin ? ... Qui va nulle part dans le truc, dans le meuble ?
Et que tu sais pas quoi faire avec.
Ça t'angoisse :
- Tu dis mais si elle est là c'est qu'y'a bien une raison !
- Tu revois le plan.
- Tu retournes le truc.
- Tu dis : "Mais merde, elle va où ?"
- T'essayes de la mettre dans des endroits improbables de la bibliothèque.
- T'as envie de la poser dessus
- Tu te dis : "Merde, ça doit être un autre meuble"
- T'as envie de les appeler.

- "Attends, combien de boulons numéro 5 ? 1,2,3,4, 5... ... Combien de petits papillons n°8 ? ... Eh, mais ça ? C'est quoi ?!!!"

Et bien cette pièce que tu as, va terminer en général dans le plat que tu as dans l'entrée...
... dans lequel il y a plein de choses que tu sais pas quoi faire avec, mais tu veux surtout pas les jeter ! ... C'est très important !

Dedans y'a des trucs incroyables :
- T'as des petites clés de valises que les valises tu les as plus mais tu veux pas jeter les clés, c'est important.
- T'as un stylo il écrit pas depuis 6 ans, il est là.
Tous les jours tu dis : "Nan, pas celui là, il écrit pas ! Ah c'est vrai pardon, ah c'est vrai, il écrit pas celui là...
Celui là, c'est celui qui n'écrit pas. Faut laisser, faut pas toucher."
- T'as des numéros de téléphone sans le nom des gens.
- T'as des piles elles sont mortes, elles marchent plus, mais tu les gardes.
- Et surtout t'as des petits sachets avec des boutons que quand t'as acheté le costume t'as dit :
- "On sait jamais : je les mets là, dans ce plat..."
© Gad Elmaleh