Franck Dubosc Sandy spectacle DivX AVI Texte intégral sketch Humour Télécharger Audio MP3 Vidéo Youtube Script Humour Comédie
Franck Dubosc : Sandy
Là, vous me regardez, et vous vous dites : - "Ce mec est extraordinaire..." ... C'est pas faux ! ...
Enfin, attention ! Il faut relativiser, hein... Je ne suis pas toujours toujours toujours au top, il m'arrive de commettre des boulettes, de ne pas être très très gentleman...

L'autre jour encore, je me suis servi de mon sexe, comme d'un vulgaire outil.
Bon, allez... ! Je vous le dis franchement : j'ai baisé ! ... Enfin..., je crois...
Faut dire que c'est passé tellement vite ! ... Une minute ! ... Une minute montre en main !!! ...
J'ai pas vraiment eu le temps de m'en rendre compte, ça a duré une minute...
Bon, c'est sûr que c'était pas une mannequin, hein.. mais elle était pas moche, non non non non non elle était drôle, sympa, intelligente... ... Si, elle était moche !

Elle s'appelait Sandy, une américaine, typique : 120 kilos.
Enfin, là bas on dit aussi 120 litres, parce que c'est 120 kilos de Coca Cola, et autres boissons gazeuses.

On s'est rencontré lors d'un séminaire anti-stress. Il y avait plein de jolies filles... et Sandy.
En fait on s'est rencontré le premier jour pour une ballade en canoë, ils ont tiré les équipes au sort et moi je suis tombé sur Sandy... Mais au début je savais pas qui c'était moi, on me dit : - Franck, tu partages ton canoë avec "Sannnndy" !
- Whaouuuuu ! ... On est que tous les deux ?
- Ah oui !!! ... Pas plus de 200 kilos par canoë..
.
Et là Sandy est arrivée... - Ah d'accord !!!... - Salut, moi c'est Franck... Je t'embrasse quand même...
Donc euh... toi, apparement, tu es Sandy... Comme 110 kilos ???
... Ah ah, j'déconne, j'suis comédien, j'adore l'humour ! Bon, écoute ce que j'te propose c'est qu'on va s'installer.. On va répartir les poids, tu vas monter devant et moi je vais monter derrière avec le matériel... Si tu veux me donner tes tongs, ta montre... Enfin tous ce qui peut jouer dans la balance... Pareil, si tu pouvais essayer de répartir la charge - je veux dire ton corps - sur une bonne partie du canoë... Oh ! C'est une vieille technique indienne.... pour transporter les bisons le long d'un fleuve.
Bon, on y va? ! Allez...
Bon, Sandy, tu me dis ce qu'il y a devant... parce que moi, je ne vois rien...."

Résultat : on est arrivé trois heures après les autres... Oh la honte... ! La honte !! : - "Ils se sont arretés sur une plage... !"
- ça va pas, non ?! Attendez... Arrêtez, merde ! Je voudrais vous y voir, moi... Faire 20 bornes à la rame, avec un piano dans le canoë.. En plus, on s'est retourné au mois dix fois, à cause de l'autre, là.
Non, excuse moi Sandy, je ne voulais pas te faire pleurer... Sandy, viens viens, pose ta tête sur mon épaule... Et là, je sais pas ce qui s'est passé, je lui ai dit "Je t'aime"... Je saurais pas dire pourquoi... Voilà, la suite vous la connaissez : le lapin... une minute... Là, j'avoue que j'étais un peu gêné... Mais bon, je veux dire, c'est pareil : quand on visite un appartement qui nous plaît pas, on reste pas des heures dedans ! En même temps si on y réfléchit : une minute, c'est long ! Restez le doigt coincé dans une porte une minute, vous allez voir ! Les mecs qui me disent : "J'ai fait l'amour toute la nuit", j'ai un doute ! Non mais, c'est vrai, si on compte une nuit de 8 heures, ça fait 480 fois une minute... Moi, je me demande ce qu'ils font... c'est pas possible ! C'est vrai, y'a forcément un moment où ils font 2 fois la même chose, ou alors... Ils sont plusieurs...
Qu'est ce que vous faîtes après ? On s'appelle ?

(c) Franck Dubosc