http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
FLORENCE FORESTI  :  Les trois phases de la femme amoureuse

En amour, une femme a 12 ans à vie... des couettes, en permanence...
Une femme amoureuse, c'est basique.
Quel que soit son âge, il y a 3 phases :

La première, c'est la RENCONTRE, les débuts.
Le moment où elle tombe amoureuse. Pour un mec.
(Voix rêveuse) : - "Parce que, je sais pas, il est...
Il est pas pareil, il est différent.
Il a un petit truc en plus que j'adore. Qui me fait craquer."
Et qu'elle va détester 6 mois plus tard. Le petit truc en question.
Exemple :
- "Il joue de la guitare. Je te l‘ai dit ? Ben, je te redis.
Comme un dieu, je te jure. C'est un artiste !
Ça me fait mourir. Je pourrais l'écouter des heures."
6 mois après : - "Mais ferme ta gueule, avec ce banjo ! Tu nous soûles, avec tes chansons de merde !"

Ça, c'est typiquement féminin.
Et ça marche avec tout. La guitare, c'est un exemple.
Au début, ça peut être : - "Il est vachement sportif. Je t'ai déjà dit? Je te redis.
C'est ça que j'adore, il est vachement sain. De corps et d'esprit.
Il a une hygiène de vie stricte, il boit jamais, ça me sécurise."
- "Je me fais chier avec toi ! J'en ai marre de vivre avec un Baliste.
Fais chier, avec tes polaires qui puent, les Quechua, Quechua...
Tu veux savoir "quech'k'y'a" ? Il y a que je me fais chier !!!"

Vous avez compris le principe, dèclinable à l'infini.
- "J'adore ses poignées d'amour..."
- "T'es gros !!!"
- "Il est vachement drôle."
- "On peut parler sérieux 2 secondes ??? La vie n'est pas un gag !"
La femme finit par détester ce pour quoi elle vous a choisi. Ce qui est complètement con.
C'est ridicule, comme si tu achetais une mousse au chocolat à cause du chocolat et le soir...
- "Oh, non ! C'est chocolat ! (Soupir) Encore au chocolat ?!
Quoi ? Oui, je le savais, mais quand même. Ils auraient pu faire des petits efforts. Essayer de me surprendre."


Du coup, la femme entre en phase 2 : elle va se venger.
C'est la phase du "SOÛLAGE". Elle va vous soûler. Mais vous soûler... Soûler, comme ça...
(Elle imite une fanfare.) Vous SOÛLER...
(Public :) (Acclamations)
Ah, 0K. Très bien. Non, j'ai compris. On est nombreux à être en phase 2. C'est normal.
J‘y suis. Je m'en fous, je le dis : Je soûle mon mec, c'est magique.
Je me supporte pas. Je me vois faire, je me déteste.
Une mère juive. Mais je suis ni sa mère ni juive. (Accent juif ):
- "Tu fais quoi, là ? Dis-moi, qu'est-ce que t'es en train de faire ? Tu regardes la télé ? 10h du matin ?
Ah, oui, tu es levé depuis 15mn, alors, il faut reposer les jambes. Va pas te faire une luxation !
Qui c'est qui fera les courses ? C'est William Leymergie ? Et Romejko charge la bagnole ?
T'as raison, on s'en fout. Ta fille, elle mangera ses mains.
- "Mange tes mains, chérie !
"Et nous, c'est pas grave, on mangera ses ongles.
Où tu vas ? Pourquoi tu te lèves ? Tu vas faire les courses ? Pff. Tu sais pas faire.
Donne-moi ça, c'est moi qui y vais ! Comme d'habitude."

Une phase 2 agréable....

Alors, la phase 2, elle dure longtemps.
La phase 2, elle dure... Elle dure le temps qu‘il faut.
Pour faire de vous des hommes parfaits, doux, attentionnès, forts et fragiles à la fois...
Des hommes Mennen.

Et là, la femme... Arrivée à son but... : - "Je m'ennuie..."

Elle entre donc en phase 3 : craquage, soûlage, DÉGAGE.
Pour pouvoir retourner en phase 1 à la première occasion.
C'est un cycle qui se répète à vie.
Elle va retourner en phase l :
1er con qui passe, hop!, l2 ans...

(c) Florence Foresti. Extrait du spectacle "Mother Fucker"