Florence Foresti : L'éducation fessuelle (rôle d'Anne-Sophie de la Coquillette)
Laurent Ruquier - Vous donnez des cours d'éducation sexuelle ? C'est nouveau ça !? Anne-Sophie de la Coquillette - Ah non non non non non ! Je rectifie tout...
Non, moi j'enseigne l'éducation fessuelle, ce qui est ostensiblement différent, vous en conviendrez.
Alors, vous allez me dire : "Mais qu'est-ce donc, l'éducation fessuelle ?"...
... Et ben dites-le !!!
- J'allais vous le demander : Alors, qu'est-ce que l'éducation fessuelle ? - Fessuelle, avec 2 "-S". Alors, je vous explique :
L'éducation fessuelle, c'est une nouvelle méthode qui a été mise au point par une des mes aïeules, Georges-Eglantine de la Péné...
Et c'est une méthode d'apprentissage qui consiste à remplacer les consonnes du vocabulaire sexuel par des "-F".
Voilà, tout simplement... C'est une méthode toute simple.
Ainsi, ça permet d'inculquer les rudiments du vocabulaire amoureux aux enfants, tout en les préservant des obsénités qui ont des couilles...
qui en DÉCOULENT !!!
- Attendez ? On remplace les consonnes par des -F ???... Expliquez-moi un peu mieux. - Alors, je vous explique : Grâce à cette méthode d'éducation fessuelle, nous allons pouvoir nommer les choses vraiment, vous comprenez ?
Exemple : pour les organes génitaux on va pouvoir dire une "fite" ou une "fatte". Et oui, sans craindre la vulgarité, appelons un "fa" un "fa". Hein ? Alors, oui, avec cette méthode, vous pouvez mettre "la fite dans la fatte" sans aucune vulgarité !
Ça permet d'aller dans le coeur des choses vous comprenez, tout en restant courtois. Hein ?
Ça va aussi permettre d'utiliser des mots comme "la fénétration", "l'éfaculation faciale", "la fodomie", ou... Ah non !
"La fellation" ça reste un problème, évidemment, ça reste un problème pour moi, et pour la méthode qui a ses libites... EUH, SES LIMITES !!!
- Cette méthode est un peu curieuse, ça sert à quoi au juste ? - Et bien, mais ça sert à habituer les enfants au vocabulaire fessuel, de manière ludique, vous comprenez ?
Parce que, qu'est-ce qui est le plus important dans le fion... DANS LE FOND !!!!!!
Qu'est-ce qui est important, dans le fond, je disais ? C'est le langage... Oui, c'est par la parole que transite le savoir, vous comprenez ?
Alors, sur ce modèle, on va pouvoir faire des phrases anodynes comme "fufer la fite", ou comme, je sais pas moi, "fouffer la fatte" bien sûr...
"Fe faire enfuler", ou alors - vous voyez ce n'est pas vulgaire, les gens rient, c'est ludique -, ou alors "fourrer le fion"
NON ÇA MARCHE PAS !!!! Alors là, vous êtes vulgaire ! Laurent, vous voyez, il faut m'arrêter, sinon...
- Est-ce que vous avez au moins essayé sur vos enfants... Votre fils, par exemple ? - Evidemment ! Charles-Apollon en a bénificié comme les autres. Ah oui !
Mon fils, à l'âge de sa puberté - c'est-à-dire le jour de ses 25 ans - a reçu comme cadeau d'anniversaire le manuel, le manuel d'apprentissage, un magnifique manuel tout illustré, avec des photos mettant en scène Jean-Childebert, mon époux, et George-Alexandros, son poney :
Mais c'est magnifique, c'est magnifique !
Il est très imprégné de la méthode; parce qu'encore, aujourd'hui, étant adulte, parfois il lui arrive de dire, dans un accès de colère :
- "Merde, vous me casser les fouilles !"
C'est mignon, c'est mignon et moi je lui répond : - "Allez vous faire fettre !".
Vous voyez, c'est très mignon, c'est très joli...
- Mais, avouez que la vraie finalité de ce procédé, c'est.... - ... c'est de dire des vulgarité dans une émission, sans se faire censurer !

(c) Florence Foresti