FERNAND RAYNAUD  : C'est étudié pour
Toto, son père et sa grand-mère...
- Papa ! - QUOI ? - Je voudrais te demander : Les sous-marins atomiques, comment ils peuvent fonctionner dans l'eau ?
Parce que, il paraît que d'un côté, il n'y a pas de moteur Diesel, il n'y a pas de moteur électrique...
On en parlait justement encore à la récréation...
Comment ils peuvent fonctionner dans l'eau, dis papa, les sous-marins atomiques ?
- Hwn... hum... Mon vieux... C'est étudié pour! - Je comprends bien que c'est étudié pour.
Seulement moi je n'ai que neuf ans et demi, et avec les nouvelles méthodes d'instruction scolaire, je ne sais pas grand-chose.
Mais je crois savoir, comme le commun des mortels, c'est-à-dire n'importe quelle andouille sur terre, que si l'atome est la plus petite partie d'un corps simple, et la molécule la plus petite partie d'un corps composé, comment se fait-il que l'on puisse désintégrer un atome, non pas dans une pression atmosphérique - ne nous leurrons pas - mais dans une pression hydraulique.
Qui dit hydraulique, dit H2O - deux parties d'hydrogène, une partie d'oxygène - de sorte que lorsque nous avons - défendant la théorie de Joliot-Curie - au centimètre...
- T'en as pour longtemps à me soûler avec tes salades, dis, hein ?
Qu'est-ce que tu veux que je sache, moi, les atomes et les molécules comment qu'ça fonctionne ?
- J'aurais tant aimé avoir, dans mon foyer, un réconfort moral. Je n'ai que tribulations. Lorsque Einstein a dit... - Fous-moi la paix avec Einstein! J'veux pas d'histoires avec les voisins ! - Mais pourquoi pas Einstein ? C'est pas un voisin... - Fous-moi la paix ! Et tout l'temps il m'parle, ce gosse : « Et nia nia nia, et nia, nia, nia, et nia nia... »
J'ai une tête comme ça moi, le soir...
Je suis ton père, je suis dans ma maison, t'es mon fils, donc fous-moi la paix !
J'ai le droit de commander ici !
Il m'énerve ce gosse : « Et nia nia, nia, nia, nia, nia! »
J'suis en train de lire, moi, je sais plus où j'en suis...
Ah, c'était... C'était si passionnant, où c'est que c'était ???...
A la fin de la page, oui, c'est vrai : - "Tintin dit à Milou..."
- Mais écoute papa, ce qui se conçoit bien s'énonce clairement. Lorsque l'atome... - Fous-moi la paix ! Qu'est-ce que tu veux que je fasse, moi, avec les atomes, les molécules...
Pose-moi des questions qui n'aient pas trait aux atomes ni aux molécules, et je te répondrai.
- Tu ne me répondras pas. Je sens que tu ne veux pas me répondre, papa : pourquoi? - Mais... d'où il sort c'gosse ?! Mais si! Je veux t'répondre, mais pas à des questions sur les atomes ni les molécules ! - Tu me le jures, papa? - Oui, je te le jure. - Bon. Je vais t'en chercher une chouette de question, tu vas voir. Elle n'a trait ni aux atomes ni aux molécules.
Papa !
- QUOI ? - Pourquoi que les vaches elles ont des cornes, et puis que les chevaux ils en ont pas ? - C'est... C'est étudié pour! - Papa ! . - Quoi? - L'autre jour, il pleuvait.
Et en voyant cette pluie bienfaitrice qui créait sur le sol des petits rus qui allaient grossir des ruisseaux, qui eux-mêmes allaient amplifier des fleuves, je me suis dit :
« Depuis des milliards d'années qu'il y a des milliards de mètres cubes d'eau qui descendent des fleuves, et qui vont dans les océans, continuellement, pourquoi que les océans, ils finissent pas par déborder ? »
- Et les éponges, qu'est-ce t'en fais ? - Papa ! - Mais écoute, Toto, moi qui suis ta grand-mère, j'avoue franchement que ce soir, tu finis par embêter ton père. - Ah vous, la belle-mère, foutez-moi la paix, hein !
C'est mon gosse, et il a le droit de s'instruire !
--

(c) Fernand Raynaud : Heureux !" (1975)