http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
Elie Semoun : Mikeline et Toufik
- "Tout d'abord, bonkour... Je m'intitule Mikeline..."

(Tintement de pièce). - "Merki !"

- "Concernant cette recherche d'affection intenkive, et une solitude où je me sens seule finalement seule, et qui pèse lourd certains soirs sur les frêles épaules d'une keune fille, qui, malgré tous ses efforts, dépasse le quintal mais qui, ce soir, se sent lékère comme la plume qui vous écrit, mon cher Toufik, afin de vous remerkier d'avoir répondu à ma petite annonce - mais ce n'est pour moi qu'une mise en bouke... -.

Qui êtes-vous vraiment ? ... Vous dites habiter 'Cité des Bois-Fleuris'. Dois-je en conclure que vous résidez en campagne ?
Dans l'attente de votre courrier, par avance..."

- "Vas-y, Abdelatif, tu vas écrire. Parce que moi, je ne sais pas écrire... Ouais... Ta gueule !!! (Applaudissements.)
Donc, tu notes, Abdelatif !" :
- "Ma bien en chair, Micheline.
Vous vous 'disez', c'est qui ce charmant Toufik qui habite dans cette belle cité ?
Je réside dans les quartiers chics de Villetaneuse, où je suis issu des meilleures familles, de Louis XIV dit "Le Gaulois", à saint Jacques de Compostelle..."

- "J'vais pas lui dire que je descends de garde à vue...
Je veux une photo... Ça se trouve, elle est chaude du réchaud !!!"

- "Cher Toufik. J'ai bien reku votre lettre du gueudi 12. Par contre, je n'ai point compris votre écriture...
À moins que ce ne soit celle d'un enfant en bas âge, ce qui ne me dèranguerait pas outre mesure, puisque y'apprèkie les bambins, qui me le rendent bien.
Ils m'ont affublée d'un gentil petit surnom : ... 'Babar'... Ah, les kenapans !!!
Je joins une photo de moi, prise cet été, sur la plague... En effet, je suis à droite de Miss Normandie.
Bien à vous, votre coquine, - et pourquoi pas mutine - , Mikeline."

- "Chère Micheline, j'écris peut-être mal, mais je ne suis pas manchot. Et je vais te le prouver, vu comment tu as l'air gaulée, t'es trop bonne !
Ta photo à côté de l'hippopotame est très sympathique... En plus, tu as pris des risques, c'est dangereux comme animaux !
Grâce à cette photo, j'ai très envie de te baiser..."

- "... de te baiser la main... Si tu veux, Abdelatif, ouais..."

- "Concernant mes activités professionnelles, je suis avocat à la cour de Cergy-Pontoise. ... Je suis d'ailleurs sur une grosse affaire de drogue..."

- "Je suis flattèe qu'un avocat de classe internationale puisse trouver le temps de m'écrire. ... Mes activités d'hôtesse formation sanitaire me laissent peu de temps..."

(Bruit de défécation.) ... (Applaudissements.) - "Bonjour, Monsieur Pingo !!!"

- "... mais j'ai un trou entre dix heures et dix-neuf heures quasiment tous les gours.
Mon coeur bat la kamade à l'idée de certains plaisirs partagués."

- "Chère Machine, comment tu m'excites !
Avec ton prénom qui vient de la Préhistoire, et tes allusions de cochonne, tu ne seras pas déçue par ton Toufikou..."

- "Je t'attends. ... J'aurai à la boutonnière une fleur d'hortenkia."

- "Abdelatif, passe-moi les clés. J'ai rendez-vous !"

- "Pardon, madame... ou monsieur ? Je n'arrive pas à déterminer...
Vous n'auriez pas vu, par hasard, une jeune fille, avec un maillot de bain rouge, avec un bandeau "Micheline, Miss Normandie", qui était comme une folle ?
Comment ???! C'est vous, Micheline ???! ... C'est toi ?!
Hé, mais pourquoi ils t'ont fait ça ?!
Hé, comment, vous êtes plusieurs à l'intérieur ???
Hé, comment je suis trop... Hé, sans déconner, je suis trop content !
Bien sûr, madame. ... Hé, j'vais..."

- "Cher ami.

Vous êtes parti avec la vivacité d'un pur-sang arabe...
J'ai été séduite par votre discrétion.
Et depuis, je ne pense qu'à toi, que ce soit sur mon lieu de travail..."

(Flatulence.) - "On va bientôt fermer, Monsieur Pingo !!!"

- "... ou à mon domikile.

Quand reviendras-tu, Prince de mes Mille et une nuits ?" (Applaudissements)
(c) Elie Semoun. Extrait du spectacle "Elie Semoun se prend pour qui ?"