Le comique
Papa, t’es là, t’es en régie ? Ooooooh ! Tu branches le sonotone s'il te plaît ? Ooooh ! Ooooh !
Bon, on récapitule, je fais mon entrée sur scène, tu balances la musique, j’enchaîne le spectacle.
Ok, tu me laisses une minute de concentration de comédien, s’il te plaît ?
OK, c’est bon c’est parti, tu peux y aller ! (Musique)
"Georges André Gaillard, prince du Calembour, il va vous faire rire, il va vous faire pleurer, il va vous faire pleurer de rire !
Alors on attache sa ceinture, on détache son slip, pour vous mesdames, pour vous messieurs, mais surtout pour vous mesdames, Georges André Gaillard !...
OK, c’est bon... Ça sert à rien, je ne sais pas pourquoi je le fais ! Ouais, OK, c’est parti...
"C’matin j’m'lève, je m’regarde dans la glace, dis donc mon pote, j’avais une sacrée tête de bourricot !
C’est normal, j’avais mis mes mules à l’envers ! (BATTERIE).
J’vais pour ouvrir mon placard, dis donc mon pote, sur qui que j'tombe, sur l’amant de ma femme.
J’lui dis : " Mon pote, qu’est ce que tu fous là ? "
Il me dit : " Ben je fais comme toi, j’baise ta femme ! " (BATTERIE)
Ah ! Maintenant que je suis cornu, je peux vous assurer qu’à la maison ça va être une sacré corrida ! (BATTERIE)
Il faut dire que ma femme c’était ma première "conquête", heu !?... Ma première "quéquette" !... BATTERIE ! (BATTERIE)
Ben, alors !? Quéquette - batterie, quéquette - batterie ! (MUSIQUE EN VRAC)
Non !!! euh... Ne touche à rien ! Oh, le ringard ! Merde ! A l’américaine ! Show-business !
Bon ! On a combien de réservations ce soir ? Oh, oooh oooh ! On les sent les 70 balais, excuse-moi !
Combien on a de réservations ce soir ? Combien ? 4 ? C’est bien... Le "bouche à oreille" commence à fonctionner.
Bon, on passe à la revue de presse. ON PASSE A LA REVUE DE PRESSE ! Je suis drôle !...
OK, "Figurez-vous que dans ma revue de presse, j’ai noté que notre président Pompidou avait dit qu’il..."
Oh, MERDE papa ! Mais quand j’utilise ta vieille veste, fais-moi le plaisir d’enlever tes vieilles fiches ! Merde, enfin !
Je veux bien que tu ai eu ta carrière, mais enfin, le pet flambé c’est fini !
Maintenant place aux jeunes ! Place à l’humour en finesse ! Merde !
On passe à la blague des nichons... Je suis toujours très drôle !
"Figurez-vous qu’actuellement, la nouvelle mode, c’est les gros lolos... (BATTERIE)
NON !!! je recommence ! « I’m begining »...
OK ! Figurez-vous qu’actuellement, la nouvelle mode..." (BATTERIE)
MAIS NON ! Ça fait 40 ans qu’on en parle tous les matins au petit déjeuner !
S.P.G.B. : Situation, Personnage, Gag, Batterie ! Merde ! Quand je dis "lolos", tu envoies l’effet sonore correspondant ! Je recommence... « I réquéminsse » ! OK !
"Figurez-vous qu’actuellement la nouvelle mode c’est les gros lolos !... (EFFET SONORE : POUET-POUET)
Voilà !! Là, les gens ont la banane ! Ça c’est bien ça ! Euh ! Merde, je ne sais plus où j’en suis ! (BATTERIE)
Mais Non ! c’est pas dans le sketch, ça ! (BATTERIE)
Relève la tête ! Relève la tête ! Tu t’es endormi sur le bouton play ! Relève la tête ! RELÈVE LA TÊTE !...
Je suis au top de mon talent, je suis au top de mon humour, j’estime que tu dois être au top de la régie, merde !
On est obligé de gueuler là, merde ! A l’américaine ! Enfin, les gens vont venir pour rêver, pour oublier leurs soucis quotidien, enfin ! Ils ne sont pas venus pour écouter péter les boucs !
Ah ! ah ! ah ! elle est bonne celle là, tu me la notes dans le cahier des blagues !
Bon, on passe aux imitations ! OK !
"C'est une maison Bouygue !", "Je suis malade, j'ai mangé trop de salade !", "Le chômage, ça voulait dire, on travaille pas !"... A, e, i, o, b !... OK, (MUSIQUE)
"J'habite seul avec papa, dans un très vieil appartem..." Allez arrête ça ! oh ! eh !
Alors si j’ai bien compris mon cher papa, pas d’imitations, pas de revues de presse, je rentre, je pète et je sors ! C’EST ÇA QUE TU VEUX ?
Alors maintenant est-il possible mon cher papa que nous passions au moment d’émotion ?
Est-ce que les gens on le droit de verser la larmichette ?! Est-ce que c’est possible, ça ?
"Moment d’émotion"... "Moment of..." Oh, merde !... Je suis ému !... OK !
"Je vous avais promis que je vous ferais "pisser de rire" et ça je crois que c’est fait...
Seulement nous les comiques professionnels, nous les "Bourvil", nous les "Fernandel", et moi-même... On a parfois nos petits moments de blues et... (BATTERIE)...
et quand on pense à ce soldat de l’humour qui nous a quitté, qu’on avait coutume de l’appeler Coco, Coluche !
Moi je l’appelais Michel... (BATTERIE)... ALORS Michel, si tu nous regar... (BATTERIE)... de !
Alors Michel si tu nous regardes, et je sais que tu nous regardes... (EFFET SONORE : POUET-POUET)...
On pense à toi ! Salut l’artiste !
Et si tu vois Dieu... Eh ben, dis-lui qu’on paye trop d’impôts ! BATTERIE !!!"
Mais c’est quoi, là ? C’est du sabotage ou quoi ? Mais tu n’as jamais rien compris à mon humour !
Les gens, eux ! ils savent, le grand public. Ils n’attendent que moi, Georges André Gaillard ! L’Olympia ! (APPLAUDISSEMENT ENREGISTRES)
- Merci, thank you, gracias...
C’matin j’me lève, "this morning I lève", et je dis à ma femme :
"Dis donc tu ne trouve pas que ça sent le brûlé ?" (RIRES ENREGISTRES)
C’est pas fini ! C’est pas fini ! Vous êtes dingues !...
C’est normal que je lui dis, à ma femme, c’est parce que j’ai foutu mémé dans le micro-onde ! (RIRES + APPLAUDISSEMENTS ENREGISTRES)...
Tu vois papa, ce qui t’empêchera d’être un grand, comme moi, dans la famille du show-business, c’est ton manque de lucidité ! (BATTERIE)
NOOOOOOOOOON !