http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
Elie Semoun : Super Moonlight T-shirts
- "Excusez-moi, patronne, c'est moi, c'est Brigitte.
Je suis en retard : j'ai eu un problème avec ma "Fiot" Punto...
Oh, un de ces jours, c'est moi qui vais péter une durite !
J'ai dû prendre le métro... mais je ne me suis même pas fait violer.
La journée commence mal..."

- "Bonjour, Jocelyne."

Alors, qu'est-ce que j'ai fait de ma musique ?

- "Quoi, qu'est-ce que je fais ?
Je mets de la musique... sinon, c'est du boys band toute la journée...
Oui, patronne. Oui, j'ai vu le client...
Il n'y a pas marqué "aveugle"."

- "Monsieur, on peut vous aider ?
Qu'est-ce que vous désirez ?
Rien du tout ?!!!
Bon, alors écoutez, ici, vous avez la caisse, là, les cabines et là, LA SORTIE..."

- "Oui, j'ai entendu le téléphone...
Il n'y a pas marqué "sourde"."

Oh, elle ne me lâche pas ce matin !

- "Super Moonlight T-shirts, Brigitte, j'écoute...
Non. Elle est pas arrivée...
Rappelez dans dix minutes !"

- "Madame, on peut vous aider ? "

Qui a arrêté la musique ?!!
- "Jocelyne, t'es qu'une conne !!!"
- "C'est vous, patronne ? "

- "Bien sûr...
Quel modèle désirez-vous ?
Non, on n'en a plus, non...
Ce modèle-là, c'est parti comme des petits grains.
Il m'en reste peut-être en médium, mais j'en doute..."

- "Jocelyne !
Il nous reste... (Inintelligible) ?"

- "Non, il reste juste des small.
Soit il faudra maigrir alors, soit il faudra revenir...
Sinon, on a des "super moulants" : ça met bien en valeur la partie fessières.
Ah, c'est pour la dissimuler ? (Tu m'étonnes !)
On a des tee-shirts qui descendent au genou.
Non, pas plus bas...
Plus bas, c'est un poncho, on ne fait pas."

- "Oui, patronne, j'ai vu le client..."

Elle ne me lâche pas !

- "Bonjour, monsieur.
Vous me suivez en caisse ?"
Alors, le monsieur a pris des caleçons.
Alors, combien de caleçons ?
Un caleçon, deux caleçons, trois caleçons, ...
C'est la semaine des caleçons !

- "Si je peux me permettre, le caleçon que vous avez choisi, c'est plus à la mode.
La semaine dernière, c'était branché.
Maintenant, c'est ringard.
Moi, je vous conseille de prendre le modèle "Poutre Apparente".
Une seconde..."

- "Jocelyne !!!
(Inintelligible.)"

- "Non, elle comprend... N'vous inquiétez pas...
Essayez en cabine, monsieur.
Je vous ouvre.
Allez-y, pénétrez.
Je vous laisse l'enfiler, monsieur ?
Je vous reprends juste après, vous me remettrez ?
Je me mets devant, monsieur, parce que ça ferme mal.
Ça se passe bien, monsieur ?
Ah oui ! Ça se passe bien !!!

- "Oui, une seconde, vous permettez que je finisse le client quand même ?
Oui, j'ai qu'un cerveau.
Et il a été bien secoué depuis ce matin."

Oh, elle ne me lâche pas ce matin !

- "Super Moonlight T-shirts !
Pas encore arrivée.... Rappelez dans dix minutes."

- "Mais Jocelyne, elle ne travaille plus chez nous, Monique ?
Pourquoi j'ai dit ça ?
Ça fait six mois, en plus ???
Elle est décédée ?
Ça a dû se passer pendant les soldes, j'n'ai rien vu..."

- "C'est superbe, monsieur. Voilà !
Au fessier, il est bien moulé.
Mettez-vous de face..."

- "Jocelyne ! Viens voir !!!"

- "Là, on voit que vous êtes un homme !
On dirait qu'il y a du monde là-dessous ?!
N'ayez pas peur, monsieur, on ne va pas vous manger..."
Enfin...

- "Oui ???"

Oh, elle ne me lâche pas !!!

- "Bon, changez-vous, vous allez provoquer une émeute..."

- "Quoi ?
Non, on n'en a plus de pantacourts. Non.
J'ai vendu le dernier la semaine dernière, c'était un 59.
Vous auriez vu la cliente quand elle est arrivée.
Je n'avais jamais vu une baleine en vrai !
J'ai dit à Jocelyne : "On appelle Greenpeace ?"
Pour lui essayer son pantacourt, il a fallu l'allonger sur la banquise... enfin, sur la banquette !
On n'arrivait pas à fermer la fermeture eclair.
Il a fallu appeler un monsieur de chez Castorama.
Elle est repartie avec.
On aurait dit Moby Dick à la pêche aux moules."

- "Je suis à vous, monsieur...
Vous me suivez ?
Je vais vous encaisser.
Alors, vous payez comment ?
Si c'est en espèces, on n'a plus de petite monnaie...
Carte Bleue, carte de credit ?
Je vous laisse faire votre code...

Ça ne passe pas...

(Jérémiades.)

Ça passe !!!

- "Désolée, je suis nerveuse.
Voilà votre ticket, en cas de remboursement.
Super Moonlight vous souhaite..."

Qu'est-ce qu'il était mignon !
Mais qu'est-ce qu'il puait !!!

- "Jocelyne, mets un coup de bombe dans la cabine.
C'est le Viêtnam, là !"

- "Oui ! Une seconde..."

Elle me lâche pas !!!

- "Bonjour, Brigitte, j'écoute...
Non, monsieur, pas encore arrivée.
Et elle n'est pas près d'arriver car apparemment, elle est morte.
Je ne sais pas, rappelez dans dix minutes..."

- "Oui ! Une seconde..."

Oh !!!

- "Super Moonlight, Brigitte, j'écoute..."
- "Bonjour, madame, que désirez-vous ?"
- "Monsieur, on peut vous aider ???"
(c) Elie Semoun. Extrait du spectacle "Elie Semoun se prend pour qui ?"