Elie Kakou : Madame Sarfati et sa fille Fortunée : Le parfum
- FORTUNEE !! Sors des rangs !
Sors des rangs !!! Ça y est : le spectacle, il est terminé .
Allez ! Lève toi ! Dépêche toi ! Ils vont te voler les taxis...
- Qu'est ce qu'il y'a ? T'y a honte de moi ?
Tu veux que'j't'attends à la sortie ? Tu me reconnaitras ???

Elle a 34 ans, elle est pas mariée !

On a tout essayé !!!

Une fois, on avait trouvé dans la chambre de Ludo, un livre sous le matelas, avec des femmes toutes nues.
Bah, c'est pas moi qui l'a vu : c'est Tata Bahla, qui a tout vu !

Y'avait dans ce livre la publicité pour un parfum qu'attire les hommes.
- "Edi Hamlikha", ça c'est pour Fortunée !

On a envoyé l'argent... On a reçu le colis - très très discret -, comme ça.

On lui a dit : -"Fortunée, viens ici ! Faut qu'on te parle !!!"
Fortunée, elle est arrivé, Tata Bahla elle l'a attrapé, moi je lui ai vidé la bouteille sur la tête.
- "Allez, va t'aérer un peu, va !
Sors de cette maison, bouge !
Tiens ! Prends l'argent du pain, et va acheter le pain !"

Elle a pris l'argent du pain, elle est partie. Il était 11h du matin...
Il était 4h de l'après-midi, elle etait pas revenue - "Ça y est, elle a du trouver..."

À 5h, le téléphone sonne : "CHKOUN ? Qui c'est ?!!!"
C'était l'hopital : - "Mme Sarfati ?"
- "Oui, c'est moi..."
- "Venez chercher votre fille, Fortunée Sarfati. On l'a trouvé dans la rue, inanimée."

Allez ! Prends un taxi...
Paye que tu paye jusqu'à l'hôpital.

On l'a trouvé allongée - comme ça, de toute sa masse - sur un lit d'hopital, meurtrie de partout, tuyaux dans le nez :
- "Ya Fortunée ? Qu'est ce qui t'es arrivée que tu nous fait déplacer ?
Qu'est ce que tu fous avec un tuyau dans le nez ?
... TU TE DROGUES ?!!!"
- Je sais pas ce qui m'est arrivée. Je suis sortie dans la rue, et je me suis fait attaquer par une meute de chiens...

Une meute de chiens ! Oui !!!

Le parfum avait viré ! Oui !!!

MÊME LE PARFUM, IL A PAS VOULU D'ELLE !!!
(c) Elie Kakou