http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
Elie Kakou : Madame Sarfati et sa fille Fortunée : Le Kibboutz
Elle a 34 ans, elle est pas mariée, ma fille Fortunée !
Pourtant, elle est belle : elle mesure 1 mètre 20 de hauteur sur 1 mètre 20 de largeur...
Un canus ! Un canus de Tunisie, hein ? !!!

Une fois, le directeur de vacances, il est venu, il m'a dit :
- "Madame Sarfati, vous voulez pas qu'on prenne la petite, on l'envoie au Kibboutz ?
Elle va travailler un peu, elle va s'amuser beaucoup, et - si Dieu veut - on la marie."

Je lui dis : - Oui, bien sûr ! Pourquoi vous êtes pas venu la chercher avant ?
Il me dit : - Ben oui, mais, seulement, le billet c'est cinq cent mille !
- Kharcheukeum Smalla !!! cinq cent mille ?!!! Pour aller travailler dans un KibboooOOOOuuuUUUUtz ??!!
Il m'a dit : - Eh ! C'est les tarifs aériens !!
- Ça fait rien, les tarifs aériens... Vous l'inscrivez !
Oui, on fait la ceinture, on l'envoie ! ON FAIT LA CEINTURE, ON L'ENVOIE !!!
Elle pourra pas dire elle a pas eu sa chance, hein !

On a fait la ceinture, on l'a envoyé au Kibboutz.

Qu'est c'qu'on a pas fait de l'envoyer, qu'est c'qu'on a pas fait !!!!

Le premier jour qu'elle est arrivé au Kibboutz, ils les ont mis toutes en file indienne, les p'tites jeunes filles, pour leur demander leur nom leur prénom, la profession des parents, etc...
Devant elle, y'avait une petite blonde ; ils lui ont dit : « Mad'moiselle ? Venez par ici, s'il vous plaît ! »
La blonde elle est arrivé, ils lui ont dit : "Comment vous vous appellez ? "
Elle a dit : "Moi, je m'appelle KATIA ROSENBLUM."
- "Katia RosenbluUUUUuuum ?? Mais...vous êtes polonaise ?"
Elle a dit : "Oui, je suis polonaise."
- "C'est très bien ! Vous allez travailler dans les bureaux :
Vous vous levez à l'heure que vous voulez, vous faites c'queee vous pouvez, vous partez quand vous voulez."
Elle a dit : - "D'accord."
Elle a pris la place elle est partie... - Katra !

Vient le tour de ma p'tite fille Fortunée :
Ils lui ont dit : - "Toi, là-bas ! Viens ici tout de suite !!!"
Elle a dit - "Chkoun ? Enè ?"
- "OUI TOI, TOI !!! La frisée, la poilue, la mâte de peau, la dodue...
Viens ici tout de suite, avant qu'on te donne un trikha !"

- "Voilà, je suis là, qu'est c'que vous m'voul-voul ?? "

- "Comment tu t'apelles ?"
Elle a dit : "Moi, je m'appelle Fortunée Sarfati !"
- "Fortunée Sarfati, ton compte est bon !
Tu vas nettoyer tout les chiottes du Kibboutz, et tu as intérêt qu'ça brille !!!"
Elle a dit : - "Mais, j'commence quand ?"
- "Tout de suiiite, tout de suiite !!!
Tu prends tes cliques et tes claques et tu y vas !
Y'a pas une minute à perdre !!! - YALLA, YALLA !!! -"

La pauvre chérie, pas contrariante, allez - « eudrleub » -, vas-y qu'elle nettoye, vas-y qu'elle nettoye...
Dès qu'elle terminait une tâche, ils lui faisaient une autre tâche :
- "Non non non, Fortunée : c'est pas terminé ! Faut tondre la pelouse !
Fortunée : il faut débarasser les tables !
Fortunée : fais-ci; Fortunée : fais ça !!!"

"Fortunée ci, Fortunée là", on entendait plus que ce mot là-bas !!!

Une fois, elle a voulu se révolter...
Oui ! Elle a voulu se révolter : - « Je suis fatiguééé !!! »
- "Ah ? T'y es fatiguée ???" - "TRAAAAA !!!"
Une trikha comme jamais elle avait reçu de sa vie !!

Ils la faisaient travailler... - Ouras Baba laaziz, hinhin - si je ment je meurs à l'instant !
Ils la faisaient travailler 72 heures par jour !
72 heures par jour !!!

Et la nuit, elle voulait se reposer : même les moustiques y z'avait pas pitié d'elle : ils l'ont pompé jusqu'à la moelle !

C'est bien simple : le jour où j'suis allée la chercher à l'aéroport, je l'ai pas reconnue, alors...
Je vois l'avion, il arrive sur la piste d'atterissage.
Je vois tout le monde descend : les Stewarts, les « Stewarts-khtet », Baba-Sidi, tout le monde descend...
Je vois pas Fortunée... - "Boualiè", ils ont dû l'oublier là-bas, celle là !!!

Je vois une jeune fille, je lui dis : - "Mademoiselle, vous étiez pas dans l'avion avec ma p'tite fille Fortunée Sarfati ??
Elle se retourne elle me dit " C'EST MOIIIII !!!"
- "COMMENT "C'EST TOI" ??!!!
OÙ IL EST LE DIRECTEUR QUE J'LUI CRÈVE LES YEUX ??? OÙ IL EST ?!!!"

Je l'avais envoyé, elle pesait 120 kilos sur la balance...
Ils m'l'ont ram'née - ekkè - : comme mon p'tit doigt !!!
Main'nant, ça fait 6 mois qu'on l'engraisse pour qu'elle retrouve ses formes !
Qui c'est qui va la vouloir une rachitique ?!
Comment elle va faire des bébés si elle a pas la graisse autour, pour les nourrir ?!

- Oui ! Tu manges ton couscous, et tu te tais !!!
Dis moi : T'y a trouvé un mari ou... "lèlè" ???
- "Lè ! J'ai pas trouvé d'mari à ramener..."

- "Allez allez ! Monte dans la voiture !
Y'a ton père qui t'attends à la maison.... Tu va recevoir une trikha !
ALLEZ MONTE DEPECHE TOI !!!
Que tu nous a fait dépenser 500 000 !!!
(c) Elie Kakou
LEXIQUE :

Kharcheukeum Smalla : pourquoi ça, au nom de Dieu ??!! (achkoum : au nom de quoi? : smalla : au nom de Dieu)

Chkoun ? ènè ? : Qui ça ? MOI ?

Trikha : Baffe, claque, torgnole, giffle

Yalla yalla : Allez allez, et qu'ça saute !

Eudrleub : Allez, vas-y !!! (interlocution qui se dit de quelqu'un ou de soi qui fait quelque chose d'épuisant ou de désagréable, ou expression formulée par quelqu'un qui attend avec impatience)

Ouras Baba laaziz : Sur la tête de mon père chéri !

Baba Sidi : Untel (ou telle chose ou telle personne)

Boualiè : Houlala!!! Oh, la cata !!! Aie aie aie!!

Ekkè : comme ça

Lè : non