http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
Elie Kakou : Madame Sarfati et sa fille Fortunée : Le bal des célibataires
Fortunée !!!
Allez, sors des rangs ! Sors !!
Allez viens ! On s'en va, viens !!!
SORS ! LE SPECTACLE EST TERMINÉ !!!
Y VONT NOUS VOLER LES TAXIIIIIIIIIS !!!!
Où tu es ???

Fortunée, on m'a dit qu'elle est par ici, et qu'elle repassera par là...
J'en ai marre de tourner moi !!!
Oui ! Celle qu'a 35 ans et qu'est pas mariée....

Un fois à la maison on m'a téléphoné, alors....
Ils m'ont dit : "Madame Sarfati, on sait que vous avez une petite-fille, elle s'appelle Fortunée, elle a 35 ans et elle est pas mariée.
On vous a téléphoné en premier..."
Je leur dis : "Merci beaucoup ! - YatikMarda ! - Qui c'est qui vous a dit tout ça ???
- Non, parce qu'on organise le bal annuel des célibataires, et comme ça, si Dieu veut, on la marie là-bas...
Mais avant, il faut qu'elle nous aide à faire les gateaux, etc...
- Bien sûr, elle va venir ! Elle sait tout faire, je lui ai tout appris...

Le dimanche arrive, je lui donne son tablier - je l'ai bien repassé -, un kilo de farine, et un kilo de sucre pour le paf...
Le "PAF" !!! La "Participation Aux Frais"... - "Ouh men'aarf" -
- Je lui ai dis : - Prends le paf, et vas-y , y'a pas une minute à perdre !!

Elle a pris le paf, elle est partie à la fête...

Elle voulait rentrer par l'entrée principale avec le "paf".
On lui a dit : - "Lèlèlèlèlèlè Fortunée. - Akh-shouma ! - Rentre par la cuisine !!!"

- Menaïsh alliya. Ymchi koubarra. Aik ènè !!!

Elle est rentrée par la cuisine, avec le paf.
Plusieurs jeunes, elles l'ont vu arriver, elles ont enlevé leur tabliers, elle l'ont mis de côté...
Elle lui ont dit : "Allez Fortunée, à toi de jouer" !!

Allez - Eudrleub - vas-y qu'elle pétrit la pâte, vas-y qu'elle pétrit, vas-y qu'elle leur fait du couscous...
Vas-y qu'elle leur fait des boulettes, vas-y qu'elle leur fait des boulettes, vas-y qu'elle leur fait des boulettes !
Une chaleur de folie... !!! Le maquillage, il était pas "waterploof" : il a tout dégouliné !

Allez amène les plats, débarasse les plats !
Elle a même lavé le parterre; c't'imbécile ! Qui c'est qui lui a demandé ???

Arrivé 3 heures du matin, elle a dit : "Allez jusqu'à quand je vais faire la boniche dans la cuisine ?
Moi aussi j'veux passer dans la piste de danse pour trouver un mari !"

Elle ouvre la porte de la piste de danse, tu vois pas qu'y avait plus personne ?!
Ils se sont tous mariés entre eux, ils l'ont laissé seule, comme une chienne, entre quatre murs dans la cuisine.

À 4 heures du matin, j'entends les clés dans la porte, j'ai dit, "Ah ? 4 heures, elle a du trouver..."
Je me suis levée, j'lui ai dit : "Fortunée ? T'y as trouvé un mari, ou lèlè ??"
Elle m'a dit : "Lè... J'ai pas trouver de mari à ramener..."
- "C'est pas grave, on s'en fout...
Allez, va t'coucher ! Ne pleure pas ! Ne pleure pas, tu vas t'abîmer les yeux...
Ne pleure pas !!!
Tiens ! - "TRAAAAF !!!" : PLEURE POUR QUELQUE CHOSE !!!"
(c) Elie Kakou
LEXIQUE :
YatikMarda : Maladie sur toi !!!

Lèlèlèlèlè : Non non non non non !!!

Akh-shouma : C'est honteux

Menaïsh alliya, imchi koubarra ali ènè : Que je meure pour elle/Qu'elle vive pour moi, expiation sur elle. (mot-à mot)
C'est ZE expression des parents et surtout des grands-mères tunisiens...

Eudrleub : Allez vas-y, casse-tête !!!