Elie et Dieudonné : Les déliquants
Toufik : Bonjour !... J'm... J'm'appelle Toufik... J'suis d'la Cité des Bois fleuris... Bâtiment G... Escalier B...
Braïm  : Bonjour !... Moi, c'est Braïm ! J'habite le Val Fourré, 78... C'est pour ça...
Toufik : On est là pour... pour des bêtises qu'on est innocents, qu'on s'excuse...
Braïm  : On remercie Madame Favrieux, juge d'application des peines, qui nous a permis de... de commuer notre peine de prison en stage de théâtre... Théâtre classique... C'est pour ça...
Toufik : Donc, Mesdames et Messieurs... Nous allons vous interpréter une célèbre page de l'Histoire de France !
... La célèbre rencontre entre Louis XIV d'Angleterre...
- Vas-y ?! Pourquoi tu t'fous d'ma gueule ??? Pourquoi tu t'fous de ma gueule, toi ?... Vas-y ! Vas-y !... C'est bon, c'est bon !...
Braïm  : Qu'est c'que tu fous, Touf' ?......
Toufik : Vas-y !!! ... Elle me regarde et elle rigole, comme ça... !
- Vas-y !!! J'ai été poli avec toi... Sois polie avec moi... ENCULÉE D'TA MÈRE !...
Braïm  : Touf' ! Touf' ! Touf' ! T'es fou, ou quoi.. ???...
Toufik : Elle m'fait flipper ma race, là !...
Braïm  : Touf' ?...
Toufik : Elle m'regarde... Elle rigole, comme ça... !
Braïm  : Tu, tu... tu veux niquer le stage ??? T'es fou, ou quoi ???!
Toufik : C'bon ! C'bon ! C'bon !...
Donc... la célèbre rencontre entre Louis XIV d'Angleterre et Madame De Bovary... ici présente...
Donc, Braïm aura l'honneur - et le bonheur - de vous interpréter la jeune et jolie, heu... Martine De Bovary...
Donc, place au théâtre... ! Et vivre la Comédie Française !!!
Braïm  : Acte 2, scène 3... Scène de la rencontre royale...
La personne royale... elle se balade, relax... " - Relax Max !" ... à l'aise " - À l'aise Blaise !" ...
Toufik : "Hep ! Taxi !!!... Briiinng ! Briiinng !"
Braïm  : "Qu'est ce donc sont ces pas... que j'entends dans la cage d'escaliers ?"
Toufik : "C'est Louis XIV en personne... C'est le Roi Soleil...
- Veuillez ouvrir, s'il vous plaît !...
Le roi se meurt ! Le roi se meurt !... Mon Dieu, mon Dieu ! Mon cœur bat la "charade" !..."
Braïm  : "Que nini ! Non, non ! Que nini !!! Une jeune fille de bonne famille comme moi, se doit de demander patte blanche !"
Toufik : "Mais, Monseigneur... Ne trouvez vous point ridicule, qu'en ces temps de famine, nous, nous... heu...
Cessons là ces simagrées, voulez vous bien ?!
Ne vous pensez... Heu ! Qu'en pensez vous ?
Non !?...
Heu ?... Non, ne trouvez vous pas que le château de Vers... Heu ?..."
Braïm  : "Certes, non... !!!"
Toufik : "Mais si !!! Vélizy II fut créé en...
Non ??? Heu ? heu ?...
- Mon Dieu, mon Dieu... ! Cet Amour est impossible... !!!"
Braïm  : "Non, non... Il n'en est rien ! Ce, heu ?...
Arrière !!! Arrière malfaisant !!! Malfaisant, tu m'as fait..., heu ?...
Ce jeune homme est joli... ces yeux sont bleus - bleus comme un oiseau bleu - ... son cœur est léger... comme un oiseau bleu...
Je l'aime, je l'aime, je l'aime..."

(SCÈNE DU BAISER)...

Qu'est c'tu fais ? T'es fou, ou quoi ???
Toufik : C'est la scène...
- "Mon Dieu, mon Dieu... ! Cette femme est si belle... J'aimerais tant la serrer entre mes doigts ! Heu... Mon Amour est fort les blés !..."
(SCÈNE DE COMBAT)
Braïm  : Ça va, ça va, ça va... Qu'est c'tu fais ?
Toufik : "Viens ! Viens t'avec moi, Martine ! ... Viens, viens mon amour !"
Braïm  : Qu'est c'tu fais ?
Toufik : "Viens ! ... Viens dans mon carrosse !" (TOUFIK TOURNE LE DOS AU PUBLIC)
Braïm  : Qu'est c'tu fous ?...
Ils sont là, les gens... T'es fou, ou quoi ??? Tu, tu... tu veux nous faire passer pour des bouffons, ou quoi ?... Depuis t'à l'heure...
Toufik : C'est à moi que tu m'adresses, là ???... C'EST À MOI QUE TU M'ADRESSES, LÀ ?!!!...
Braïm  : Toi... toi, toi... tu vas pleurer toi, t'à l'heure !...
Toufik : Heureusement, qu'on n'a pas fait le stage couture, hein ?...
Braïm  : "C'est ainsi que prend fin la rencontre Royale... et le baiser royal..."
Toufik : Merci !... Merci à... Didier Molière pour les textes ! heu !...
Braïm  : Jimmy... Jimmy !!...
Toufik : Heu ! ... Jimmy !
Braïm  : ... Jimmy Molière !
Merci à Madame Favrieux, juge d'application des peines !
Merci aux services sociaux culturels de Fleury-Mérogis !
Toufik : Mais, surtout... Merci à monsieur Tacchini pour les costumes !!!