Elie et Dieudonné : Le chantier
Chef    : (AU TÉLÉPHONE) "Ouais, qu'est c'qui y'a ?
Quoi ? Non, non... Je peux pas te parler là... J'suis en réunion de chantier, là !...
Oui, ben... les ouvriers sont en face de moi... J'peux pas te...
Quoi ??? ... Oui... On a qu'à voir ça samedi soir !...
T'as qu'à me rappeler, heu !...
Ouais, d'accord ! ... C'est ça !..."

- Il est con !!!...
Bon... Oui !... Il est où l'asticot, là ?...

- Oh ?! L'asticot, oh ?!...
Asticot : Ouais !!! ... J'suis là chef !!!
Chef    : On a dit 8 h 15... !!! Tu essayeras de donner l'exemple...
Asticot : J'étais là... J'étais en comptabilité, avec la petite nouvelle - "(salope !)"... Ah, ah, ah !
Chef    : Il est con !!!... Bon, alors, tu me les a mis comment là, ce matin ???
Asticot : Ben alors... Je vous les ai mis par ordre d'aptitude, hein, chef !
Alors là, je vous ai mis les Portos, heu !... Là, je vous ai mis les Royas, les melons... Là, je vous ai mis les spaghettis...
Et pis, pour les crépus, ben voyez ça en direct avec eux, hein, chef ?
Chef    : Ça, je m'en occupe... !
Asticot : Alors, c'est parti... !
Chef    : Alors, c'matin... On va faire... Alors, heu...
Pablo ! Jojo ! Abdel ! heu ?... Sardine là ?... Heu ?... Nordine !!!... Sur les poutrelles métalliques, hein !
Et si je chope celui qui s'amuse à pisser du haut des poutrelles, heu !... Oui, ben !... Direction, l'ANPE, y'aura pas de case départ !
Asticot : De toute façon, chef, y'a pas de problème, j'ai la liste... Alors c'est Pablo, Jojo et Abdel... Voilà !
Chef    : Heu ? Bon, ben... Tu leur mets un blâme !
Asticot : Heu ? J'peux, j'peux en mettre un à Da Silva chef ?... J'l'aime pas Da Silva !
Chef    : Ouais, tu lui en mets deux à Da Silva... Il est con !!!
Asticot : Merci, chef ! J'l'aime pas Da Silva ! ah, ah, ah !...
Chef    : Et autre chose, là ! Au lieu de ricaner là ! Si je chope celui qui s'est amusé à chier dans le casque à l'architecte, samedi soir...
Non, attention les jeunes, y'a des blagues qui ne se font pas sur des chantiers à 300 briques ! Hein ?! Après, c'est Bibi qui trinque ! Hein ?!
Asticot : Heu... Heu... C'est moi chef, heu !... J'ai voulu faire un bizutage... Heu ! "P'tite note d'humour"...
J'peux coller ça sur le dos à Da Silva ? Chef ?
Chef    : Oui, mets ça sous le dos à Da Silva...
Asticot : Merci chef !... J'l'aime pas Da Silva ! Ah, ah, ah !
Chef    : Dis donc, les Antillais, là ! ... On va travailler un peu c'matin tout de même ?
Richard !!! ... Qu'est ce qui y'a, Richard ? - Quoi ??? Tu t'es fait mal au pied ? Ben, tu vas à la caravane, tu vas boire un coup ! hein !...
Mais ouais, ouais... Les parents, ils ont travaillé pour nous... T'inquiète pas !
Asticot : Ah, ah, ah !... Ils sont marrants ! Ah, ah, ah !... J'les aime bien les bamboulas !... Heu ?... Alors... Pablo, Jojo,...
Chef    : Oh ! La patte folle, oh... !
Asticot : Oui chef ???.. Qu'est ce qui se passe ????
Chef    : Quoi ? Qu'est ce qui se passe ???... Tu veux finir coulé dans un pilone, ou quoi ?... A parler comme ça, là ?
Asticot : J'sais bien chef ! Quand j'l'ais dis, je me suis dis "J'commets une boulette", mais... !
Bon, sinon, heu !... Actuellement, on a un problème avec Zoubir là !
Zoubir, il est pas content, parce qu'on l'a oublié de l'redescendre de la poutrelle du 14ème !
Chef    : Ouais, ben... Ça va... Ça va !... Quoi ?
Asticot : Il a passé son week end la haut... Qu'est ce qu'on fait, chef ?
Chef    : Quoi ??? Qu'est ce que tu veux qu'on fasse ??? ... On va pas lui compter ça en heures supplémentaires au Zoubir !
Il faut pas qu'il oublie que le renouvellement de sa carte de séjour, ça se fait pas sans mon tampon ! ... Il commence à m'amuser gentiment !
Asticot : C'est comme Da Silva... J'l'aime pas Da Silva !
Chef    : Bon, alors, raccordement ! Heu !
Asticot : Heu !... J'vous ai garé le 4x4, là ! Ça y est, elle est garée, elle est garée près du préfabriqué...
Chef    : T'as mis un coup de jet d'eau ? Car elle était dégueulasse...
Asticot : Ouais ! Ça y est... C'est, c'est du bon véhicule ça ?... C'est super comme véhicule, ça se conduit avec un doigt, hein ?
Ça coûte bonbon, chef ? Hein ? Eh, chef ?... La femme, elle doit être contente, hein ?
Eh, chef !!!... Ça suce pas mal, ça, hein ?... Heu !... Alors !...
Chef    : Oh ! oh !... L'asticot ? Oh !... Qu'est ce qui t'arrive... ??? ... T'es pas rentré chez toi c'week end, ou quoi, hein ?...
Et pis, le jour où tu pourras t'en payer une comme ça de 4x4, t'en profiteras pour te refaire la gueule... Ce sera pas un luxe !!!
Asticot : Raccordement...
Chef    : Ouais, les mecs ont téléphoné... Il faut que se soit fait avant c'midi...
Tu vas me prendre, heu ?.. Heu ?... Mamoud là - ché pas quoi -, les Portos, et tu vas me faire ça fissa !!! ...
Les mecs ont téléphoné encore c'matin !
Asticot : D'accord chef ! ...
J'vous mets Mamoud, j'vous mets du Melon, j'vous mets du Portos, j'vous mets du Spaghetti... Et c'est parti pour la une !!! ... Voilà !!!
Ah, ben , non.. Y'a un problème là, actuellement...
Chef    : Qu'est ce qui y'a ?
Asticot : Ben... Selon mon ordinateur portable, heu... - CD ROM -... Heu... Mamoud , il est malencontreusement décédé !
Chef    : Ah oui ?
Asticot : Oui ! ... Il s'est éclaté de la poutrelle du 14 ème... comme une galette !!!
Chef    : Ce sont des choses qui arrivent, sur un chantier à 300 briques, hein ?! De toute façon, j't'avais prévenu !
On va encore en perdre une quinzaine, hein ! Faut pas compter moins ! Tu fais pas d'omelettes sans casser d'oeufs ! hein !
Asticot : Bien sûr, chef ! ... On est dans les quotas, là ! Non, mais seulement, dans sa chute, il a faillit entraîner un Martiniquais, là...
C'est pour ça que j'étais pas content, j'ai élevé la voix...
Chef    : Comment ça... "Il a faillit entraîner un Martiniquais..." ? Je t'ai dis : "PAS DE MAR-TI-NI-QUAIS AU DE-SSUS DE 2M50 !!!"
Asticot : Mais, je sais chef !... Mais il avait fumé... On sait pas comment qu'il a fait pour grimper là haut... comme sur un cocotier !...
Heu ?!... Bon alors...
Chef    : Je t'ai dis : "Pas de Martiniquais sur les postes à haut risque !!!"
Tu sais qu'celle là, elle va te dire bonjour sur la gueule, t'à l'heure ?! Tu sais pas d'où ça va t'arriver, que ça va te...
Asticot : Rassurez vous chef ! ... Dans sa chute, il a entraîné un Portos, le frère à Da Silva ! Ah, ah, ah !
Chef    : Bon ! Tu me prends les nouveaux là ! Tiens, les nouveaux là, les ché pas quoi là, les jean-foutre...
Les Yougoslaves, les Serbo-Crottes - Ché pas quoi - ...
Et en revenant du raccordement d'égouts, tu me les assoies pas sur les banquettes du J9, hein ?!
Tu m'les fous derrière la pelleteuse, hein ? ... A côté du container, là !
Tu les mets à poil..., et tu les laves au Karcher ! ... Ils nous ont empesté tout le réfectoire la dernière fois !...
Qu'est ce qu'y'a à parler, Richard ? Quoi ???? Tu veux boire un coup ? Tu dois un coup avec les copains ! Mais chut !... Devant les autres...
Bon allez ! J'ai un rendez vous avec les autres, à la mairie, y'a une histoire de pot de vin, j'te laisse, hein !
Asticot : heu ?... C'est Tibéry, encore ?
Chef    : Il commence a être gourmand lui !... (LE CHEF S'EN VA...)
Asticot : Bon ! C'est compris la réunion de chantier ?
- Oh !!! Les crépus !!! C'est fini la sieste, hein ???!!!!... Feignasses !!!...
(L'ASTICOT S'ADRESSE AU PUBLIC...)
- T'es nouvelle, toi ? ... Tu passeras me voir au bureau... !