Le portugais (dans une série télé américaine)
J'aimerais voir aussi mes amis portugais à la télé...
Y'a des Portugais ce soir, dans la salle ?
- OUI !!!
Ouais, ouais...
. J'adore les Portugais, je trouve qu'on vous voit pas assez a la télé.
Mais le problème, c'est qu'on sait très bien que quand vous parlez, des fois on comprend pas ce que vous dites.
- Sérieux, te marre pas !
Imagine un Portugais dans une série américaine...
Y'a un hold-up... Essaye de comprendre ce qu'il dit !

- Poum ! Pam !
Hé ! Tout lou monde, lé mains sour lou têtches !!!
Ché moi qu'ai lou pichtolech.

Arrêtes de fiche ma gueule !
Arrêtez de fiche ma gueule !!!

- Hé hé ! Comment tou t'ouppelles, toi ? CO-MMENT TOU T'OUP-PELLES ???
- Moi ? C'est Mohammed...
- Écoute-moi, Mouilloumed !
Hé, Mouilloumed, faut pas me chercher !!!
J'ai oun pichtolech, cha peut faire mal !
Jé va tirer oune balle sur toun tête, toun tête elle va echplouser comme ouné pastèque !!!
Ouné pastèque ?
Ouné pastèque...
Hé bé, ch'est comme lou frouits et légoumes...
Comme lou caroutte, lou navet, lou courgette.
Hé ! Jch'souis pas là pour faire oune salade dou frouits...
Arrête tou conneries là !!!

Hé ! Comment s'appelle toun coumourade ???
CO-MMENT S'AP-PELLE TOUN COU-MOU-RADE, là ?!
- Moi ? C'est Mamadou...
Écoute-moi, Minidou.
Jou souis comme oune "Profouilour".
- Profiler !
- "Profouilour"
- Pro-fi-ler !
- "Pro-fou-li-our"

Hé hé hé !!! Qu'est-ce tou fais, là-bas ?
Tou veux ti sauver ?
Tou... Tou...
(le public applaudit)

Tou veux que je vienne ?
Je le vois...

Hé, le footballeur, tu fermes ta gueule, là-bas !
Makélélé ? Jé ché pas comment tou t'oupelles, mais tou ferme ta gueule !

[le public rit]

Comment on dit ton prénom ? Moukoulélé ? Makélala ???
Qu'est-ce que c'est que ces conneries, là ?
Change dou prénom, caray !

Jou répète : Comment tou t'oupelle ?
- Euh, moi, c'est Bernadette...
- Écoute-moi, Bournoudette,
Bournoudette, arrête de pleurer ! Arrête de pleurer.!!!
- Non, c'est parce que j'panique.
- Faut pas pouniquer.

- Monsieur, ne bougez plus, ici le G.I.G.N. !
- Ouy, saperlipoupette !!! Lou ji-ou-ji-enne ?!
- Non, "g.i.g.n." !
- "Jou-you-ji-enne".
- Non, "G.I.G.N." !!!!
- "Jou-you-ji-enne."

- Bon, Monsieur Goncalvez, arrêtez vous conneries !
Y'a des tireurs d'élite sur le toit.
- Ah . Dou tireurs dé gélite ??
- Non ! Des "tireurs d'élite"...
- Des "tireurs de gite" ???
- Non, non, non. Enfin ! Des snipers !
- Ouh ? Des chnäïpours ?

- Bon, Monsieur Goncalvez, je vais vous passer quelqu'un qui va essayer de vous raisonner.
- Jousé, Jousé !
Arrête tes conneries, c'est moi Linda...
Rentre à la maison !
Rentre à la maison, caray !!!

- Ouh ! Ma choupinette, mon amour, mon p'tit...
Qu'est-ce que tu fais là ?!

- Bon, repassez-moi ça....

Bon, Monsieur Goncalvez...
Dites nous quelles sont vos revendications.

- Oh ! Je veux oun houloucoptère !
- Un quoi ?!!!
- Oun houloucoptère !
- Un quoi ?!!!
- Oun houloucoptère, caray !
- Mais, qu'est ce c'est que ça ?!
- C'est oun avion, avec des héliches.
- Un quoi ? Un Kinder délice ?
- Non !!! J'veux un houloucoptère !
- OK, calmez-vous !!!
Est-ce que vous pouvez épeler le mot ?
- Ouais ! Hou-lou-cou-peu-tère.

Et vive le Portugal !!!
(C) Djal
Extrait de "Jamel(*) et ses amis au Marrakech du rire 2013"
(* : Jamel Debouzze)