Dany Boon La Poste La Banque Postale Bougez avec La Poste Texte intégral sketch Humour Télécharger Audio MP3 Vidéo Youtube transcription Dani Boon Danny Boon Danni Boon Boun Boune Boone
Dany Boon : La Poste
Ouais, ils sont forts chez EDF, ils sont très très forts, MAIS ils sont pas aussi forts qu'à La Poste !
La Poste !
Mais ils veulent la privatiser, mais personne l'achètera, même pas eux !

La Poste !
Mais rien que la pub de La Poste « Bougez avec La Poste »...
Ceux qu'on écrit cette pub ils sont jamais allé à La Poste hein...

S'il y a bien un endroit sur Terre où ça bouge pas, c'est à La Poste !
- On va à la même, on va à la même, on va à la même - ...
C'est vrai : il faut minimum deux heures et demi pour faire peser le timbré de lettre !

Des fois, aller à La Poste, ça prend la journée...
Tu rentres chez toi le soir t'es comme ça, ta femme te dis :
- « Mais t'étais où? »
- « Hein, bien j'ai bougé... Une fois dedans plus rien, rien ! »

Moi, je connais des gens, ça les angoisse tellement qu'ils portent leur courrier eux même !
- « Huhuhuuhu, tiens, c'est pour toi, tiens tiens tiens...

Huhuhu, c'est une carte postale des vacances...

J'y retourne, il reste deux jours. »

C'est un peu excessif, mais je les comprend, je les comprend...

Parce que à La Poste, c'est les spécialistes de la queue qui n'avance pas.
C'est eux qui l'ont inventé, la queue qui n'avance, et après ils ont été copiés pas tous les services publics !

Mais il y a une explication à ça, parce que, quand tu regardes bien, sur 10 guichets, il y en a un et demi d'ouvert !

T'sais les autres, ils sont jamais ouverts, jamais, jamais, c'est des guichets de secours sûrement, au cas où il y en a qui fond...
Ils ont été construits comme ça. - Comme si nous on avait quatre cuisines, trois de secours.... - ...

Donc t'as le guichet qui est ouvert en plein comme ça, avec la vitre et tout, là, le guichet...
Hein, avec la queue - il y a toujours la queue à La Poste, si il y a pas la queue , c'est que c'est fermé - ...
Donc, t'as la queue comme ça qui fait des serpentins ...
- T'as remarqué la queue de La Poste elle fait des petits serpentins, ça irait tout droit jusqu'à la Sécu, ça ferait un bordel de queue ! - ...

Donc, il y a la vitre et tout, et quand vous avez la chance d'être au guichet, de l'autre côté de la vitre, il y a le préposé de La Poste, de l'autre côté qui te regarde, et qui fait :
- « Oh dfjqhtrture jghjfhgf jkb hein ?
Oh ! Je vous dis : huergheriuhgjdh jskjgfjgd fdhghjfd. Comprenez ? »

Oui, parce que ils ont des micros pour qu'on comprenne mieux !!!

- « J'ai rien, j'ai rien compris, quelqu'un a compris ?
Quelqu'un a compris, quelqu'un a compris dans la queue là, hein ?
Personne ?
C'est pas... c'est pas du français, c'est pas possible, c'est pas...
C'est avec l'Europe, il y a un guichet en allemand... ?
Là hein, c'est ça, on a rien compris, hein, non rien.
On comprend rien.
HEY, DE L'AUTRE COTÉ, ON COMPREND RIEN !!!
Rien, rien.
Ich vinchish dutch. Parle pas allemand ! Parle pas allemand, rien rien... »

- « OH...HUHUHUHUHUHUHU, Je... vous êtes sourd ou quoi ? Je voulais vous dire, c'est pas le bon formulaire, c'est l'récipissé, non c'est pas celui là, non c'est pas celui là, vous voulez quoi ?
Avec accusé de réception ou sans accusé de réception, c'est avec ou sans accusé ? »

- « Huhuhuhuhuhu »

En fait, l'accusé, c'est toi !!!

Donc là c'est le guichet qui est ouvert en plein, et juste à côté tu as le demi guichet.
Ça c'est une invention de La Poste : "demi guichet", ils n'ont pas encore été copié sur celui là.
Comment expliquer ? En apparence, c'est le même avec la queue en serpentins tout pareil, en apparence le même...
La seule différence, c'est qu'ils ne s'occupent absolument pas de toi !

Tu es de l'autre côté du guichet, face à lui, mais il fait comme si tu n'existais pas !

Il dit des phrase du genre :
- « Hey, Nicole, t'as vu mes nouvelles godasses, elles sont belles hein ?
C'est du daim synthétique, c'est bien imité : on mettrait deux cornes on dirait un daim hein ? Hahaha...
Ah, au fait, ça y est mes gamins, ils sont partis en vacances, ouais ils sont à la montagne...
Non, on n'a pas de nouvelles...
Non, non pas de cartes postales - Heen, c'est un peu de notre faute, hahaha , ouais tu sais parce que...
Euh...je... Attends, attends, je...
Qu'est-ce que tu veux maintenant ?
Oui, eh bien, vous voulez quoi?
Oui, c'est ouvert, mais faut pas s'énerver comme ça !
Oh, qu'est-ce qu'ils ont ce matin, là ?
Vous voulez quoi ?
Hein ? Un colis postal ?
Pff, c'est pas le bon guichet...
Et donc... euh... Quoi? Quoi?
Oui, oui le guichet des colis postaux est fermé.
Oui parce que le préposé aux colis postaux il est en arrêt maladie depuis cinq ans !
Oui, d'accord, je vais m'occuper de vous, je suis dans un bon jour, allez va-s-y, passez pas le tourniquet.
Non, c'est pas le tourniquet qui est trop petit, c'est votre colis postal qui est trop GROS !
Et bien, passez le en deux fois, si on va le refaire derrière, on connaît bien, allez, allez vite, dépêchez-vous, dépêchez-vous...
Oh, désolé... Midi 32 : on vient de fermer il y a deux minutes... »

CHLAC !!!

Terrible, La Poste, c'est terrible, terrible.

Si tu commets un crime - un crime c'est grave, un crime c'est grave hein - ...
Tu commets un crime et tu te fais arrêter pas la police et tu fais :
- « C'est pas moi, j'étais à La Poste ! »

Ils te libèrent tout de suite, la police, ils vont pas vérifier l'alibi, ils veulent pas faire la queue !

Mais il y a pire que ça à La Poste, il y a pire, il y a pire que ça, il y pire ouais, ouais...

Il y a le retrait de recommandé, ça c'est une invention de vicieux ça, le retrait de recommandé !
Parce que quand on réfléchit bien, à La Poste, le recommandé :
- ils paient quelqu'un pour l'amener jusqu'à chez toi pendant les heures où tu travailles
- et comme t'es pas là, ils repartent avec !

C'est pas une invention de vicieux ça ? Hein ?

Et ils te laissent le petit papier jaune-pisse à la place hein, où il y a rien d'indiqué, juste qu'ils sont passés entre onze heures cinq et onze heures six, MAIS TU N'ÉTAIS PAS LÀ !
- « Huhu »

C'est flippant, c'est rarement pour dire "Je t'aime" un recommandé, hein.
Donc, c'est toute une organisation pour aller le chercher...
Parce qu'en plus il y a un temps limite, et en plus ça prend plusieurs jours, c'est terrible, c'est très angoissant :
Faut aller à la poste à 8 heures avant d'aller bosser pour être sûr d'être en premier...
Tu rentres dans La Poste comme ça, à huit heures tu fais :
- « HIiiiiiiiii, dix personnes ! »
Tu fais :
- « C'est pas possible, c'est la queue d'hier soir ou quoi, ils ont couché là c'est pas possible ??? »

Tu te mets au bout de la queue :
- « C'est bon, huit heures, dix personnes, à neuf heures je suis au guichet et neuf heures et demi au bureau...
Heureusement que je suis venu tôt ! »

Hop, ça avance la queue, ça avance...
Ça ralentit....
Hop, ça ravance...
hop, ça s'arrête...
Ça recule - tu sais pas pourquoi, ça recule - ...
Hop ça ravance, hop ça ravance...
Et virage, attention le petit serpentin, hein - On a pas l'air cons dans les petits serpentins ! - ...
Hop, neuf heures.
T'es là, une, deux, trois, quatre, cinq, six, sept huit personnes, ohohooho...
- « Plutôt midi et demi au bureau là, euh ...
C'est pas grave j'irais pas bosser entre midi et deux, ça va aller ...»

Hop, ça avance la queue, ça avance, ouais ouais.

Hop, dix heures, t'es là, il y a six personnes mais tu compte plus...
T'as juste envie de pisser, mais tu veux pas laisser ta place dans la queue, et puis surtout t'as déjà vu les tollettes à La Poste ?
Il y en a mais que pour eux de l'autre côté de la vitre - Des vicieux je vous dit, des vicieux ! - ...

C'est pas grave, ça va passer, faut pas y penser, je pisserai sur la route en allant au bureau vers treize heures trente, hop par la portière pour gagner du temps allez, hop!

On peut pas téléphonner au volant, peut être on peut pisser ?

Pourvu que je me fasse pas flasher c'est tout...

Allez, c'est passé, c'est passé, je dois plus y aller du tout, c'est passé, c'est passé... je dois plus pisser, faut pas y penser,

Hop, ça avance la queue, ouais ouais, ça avance la queue, hop hop hop...
À onze heures, t'es là, ah, tu t'es pissé dessus, ahaha, ah il te le faut ce recommandé, il te le faut, il te la faut...
Surtout que t'es déjà passé la veille, mais t'avais oublié ta pièce d'identité... !

Tant pis là, tu pisse dessus, d'un côté ou de l'autre pour les garçons, des deux pour les filles.

Je suis souvent allé à La Poste, tu dis :
- « C'est pas grave ça va sécher, ça va sécher, c'est pas grave...
Pourvu que je sois au guichet avant midi et demi aussi sinon je me serais pissé dessus pour rien !»

Oh, ça avance la queue, ça avance, hop;
- « 'Tention, ça glisse ! »

A midi, t'es au guichet;

« Hop, grrrroa... Ah, quatre heures pour faire deux mètres, ça c'est de l'embouteillage !
Hein ?
Oui, oui, oh, c'est pour un recommandé, oh il me parle, c'est le bon guichet !
Voilà ma pièce d'identité, voilà oui oui c'est moi, oui, oui...
C'est une vieille photo, si c'est moi, c'est moi plus jeune, si c'est moi !
Voilà, d'accord, c'est MOI.

Pouvez, vous dépêcher un petit peu, sans vouloir vous presser, j'aimerais arriver à 17 heures au bureau, que ceux qui sortent me voient arriver pour pas être licencié, merci d'avance. »

Et à ce moment là, le préposé de l'autre côté il se lève comme ça, avec ton avis, puis il part comme ça...
Il part tout doucement comme ça, il part derrière comme ça et il s'en va, et il s'en va tout doucement au loin...
Il devient tout petit, tout petit, tout petit, et il disparait derrière pendant 30 minutes...

Et pendant ce temps là il y a toute la queue qui te foudroie du regard, comme ça parce que t'as demandé un recommandé, et eux ils voulaient juste DES TIMBRES !
Tu sais, t'essaies, de les rassurer en leur disant :
- « Vous inquiétez pas, oh, il revient, il revient...
C'est bon il a bougé, il est encore vivant, il est encore vivant...
Il montre ses nouvelles godasses, et il revient, ça va aller, vous inquiétez pas...»

Et effectivement, il revient au bout de trente minutes, il se met face à toi comme ça et il dit :
- « Je trouve pas! »

- « Hihihi, comment ça vous trouvez pas ?
Mais si ça s'appelle un recommandé, c'est qu'il est RECOMMANDE de pas le perdre, non ?! »

- « EH, Hohohohoho, on perd rien à La Poste !
- Soit, euh, il est pas arrivé
- soit euh il est reparti
- ou alors euh, bien on est en train de le déposer chez vous, et puis bien, vous êtes là... »

Tu rentres chez toi, t'es pas allé bosser, ta femme te dis :
- « C'était quoi le recommandé ?»

Tu fais :
- « J'sais pas, mais par contre je me suis pissé dessus pour rien... et... je leur ai laissé ma pièce d'identité ! »

Mais, il y a pire que ça à La Poste, il y a pire, ouais, ouais...
Il parait qu'il y a des gens qui ont des comptes en banque à La Poste !
Des sados-masos...

C'est... Oh, il y en a un là, y en a un, y en a un...
Si, ceux qui rigolent comme ça, c'est qu'ils en ont un...
C'est pas grave, n'ais pas honte, n'ais pas honte, SADO-MASO !

Et ils sont au guichet au petit matin - tu vas te reconnaitre, tu vas te reconnaitre - au petit matin, quand il y a encore de la brume...

Ils sortent de la brume comme ça, ce sont le premiers au guichet, et ils ouvrent religieusement leur livret A...

Et vous allez savoir pourquoi ça s'appelle un livret "A", ils le passent comme ça et ils disent :
- « Bonjour monsieur, j'aimerai retirer 50 euros SVP .»
- « AAAHHHH, fallait prévenir 48 heures avant, hein !!! »

© Dany Boon
-- "Kronenbourg à La Poste, Chronoposte à la bourre..."