Contrepèteries
Afficher tout... / Masquer tout...

Le pape est arrivé à pied par la Chine. Le pape est arrivé à chier par la pine.
J'aime vachement ton frangin. J'aime franchement ton vagin.
Goûtez-moi cette farce ! Fouttez moi cette garce !
C'est long comme lacune. C'est con comme la lune.
Quel beau métier : professeur ! Quel beau fessier prométeur !
Les canicules m'emballent. Les canibales m'enculent.
Chourrer le bien du voisin. Bourrer le chien du voisin.
Les pull-overs moulent. Les moules puent l'ovaire.
Il n'y a rien de meilleur que le goût de Mont Blanc. Il n'y a rien de meilleur que le boût de Mont Blanc.
Au Zambèze, les filles sont belles et gentilles. Aux Antilles, les filles sont belles et j'en baise.
Ces vieilles dames sont folles de la messe. Ces vieilles dames sont molles de la fesse.
Il fait beau et chaud. Il fait chaud et beau. (contrepèterie belge...)
Mammouth écrase les prix. Mamie écrase les prouts.
Le tout de mon cru. Le trou de mon cul.
Avoir le choix dans la date Avoir le doigt dans la chatte
Coupons les nouilles au sécateur ! Coupons les couilles au sénateur !
Rien ne vaut une escalope sur une belle salade. Rien ne vaut une escalade sur une belle salope.
Il ne faut pas glisser dans la piscine. Il ne faut pas pisser dans la glycine.
Il court, il court, le furet. Il fourre, il fourre, le curé.
Un dernier calcul et on s'en va. Un dernier calva et on s'encule.
Voulez-vous boire ça vite ? Voulez-vous voir sa bite ?
Tricotez vous même votre poncho, mademoiselle ! Tripotez vous même votre con chaud, mademoiselle !
Je n'ai pas de rebord à mes épaulettes. Je n'ai pas de remords à baiser Paulette.
Le gros Bob ne voulait pas sortir de la zone. Le gros zob ne voulait pas sortir de la bonne.
Que de mites ont percé l'énorme bas de laine. Que de bites on percé l'énorme Madeleine.
On n'est jamais assez fort pour ce calcul. On éjacule assez fort pour se calmer.
Ce que j'aime dans le clip de Madonna c'est le son. Ce que j'aime dans le slip de Madonna c'est le con.
Elles gardent toujours leur coeur pour les vaincus. Elles gardent toujours leur cul pour les vainqueurs.
Le chef de l'ÉNA raffole du porto. Le chef de l'État raffole du porno.
Les nouilles cuisent au jus de cane. Les couilles nuisent au cul de Jeanne.
Ces parasites me brouillent l'écoute. Ces parasites me broutent les couilles.
Bernard Pivot en a vu défiler des bouquins sur la deux. Bernard Pivot en a vu défiler des boudins sur la queue.
Bernard Tapie n'a pas toujours bonne presse mais s'y connait en foot. . Bernard Tapie n'a pas toujours bonne fesse mais s'y connait en prout. .
Salut Patrick. Ça pue la trique.
Mets ta casquette. Masse ta quéquette.
Bob hésite. Zob et bite.
Il m'a promis son tennis. Il m'a trop mis son pénis.
Elle m'a menti la sotte ! Elle m'a senti la motte !
Elle compile le C. Elle s'épile le con.
Les scorpions attaquent pas mal. Les morpions attaquent Pascal.
La fermière sait que sa poule mue, aussi vit-elle au champ. La fermière sait que sa moule pue, aussi chie-elle au vent.
Les mutins passèrent la berge du grand ravin. Les putains massèrent la verge du grand rabbin.
Cette jeune veuve adore les Nuls. Cette jeune vulve adore les noeuds.
Superman a une bouille incroyable. Superman a une couille imbroyable.
Calculer en cent leçons. S'enculer en caleçon.
Danser comme un ballot. Bander comme un salaud.
L'aspirant habite Javel. J'avais la bite en spirale (L'--a--spir--ant--habite--Javel, à lire dans l'autre sens...)
Les Beaux-Arts sont un plaisir des Dieux. Les beaux dards sont un plaisir des yeux.
La bible est une chose qui me fait prier. La bible est une prose qui me fait chier.
À la vue des nippons, la Chine se souleva. À la vue des nichons, la pine se souleva.
Ne confondez pas la fine et l'épaisse. Ne confondez pas la pine et les fesses.
Du tracas jusqu'au cou. Du caca jusqu'au trou.
Elles se lèvent au couchant. Elles se lèchent au couvent.
Les propriétaires de Bordeaux ont de maginifiques hôtels. Les propriétaires de bordels ont de maginifiques autos.
La botte à Staline. La bite à Stallone.
Le confesseur s'endort. Le con des soeurs sent fort.
Il n'y a pas de quoi, ma sour, pour un si petit don. Il n'y a pas de doigt, ma sour, pour un si petit con.
Le coureur en piste parle à peine. Le coureur empeste par la pine.
Il a le sang qui bout. Il a le bout qui sent.
Les descriptions verdoyantes d'Homère. Les descriptions merdoyantes d'ovaires.
L'évêque laisse ses paroissiens sans curé dans le village. L'évêque laisse ses paroissiens s'enculer dans le virage.
Ce petit camp n'est pas désagréable à la longue. Ce petit con n'est pas désagréable à la langue.
Chaque matin la petite poule pondait quelque part. Chaque matin la petite poule pompait quelques dards.
Vos chèvres me font penser à la Walkyrie. Vos lèvres me font penser à la vache qui rit.
Cette jolie fille habite Laval. Cette jolie fille avale la bite.
Méfiez-vous des dons coûteux. Méfiez-vous des cons douteux.
Admirables folles, il ne vous manque que la paresse ! Admirables fesses, il ne vous manque que la parole !
À Beaumont-le-Vicomte. À beau con le vit monte.
Si vous êtes marié, vous vous plairez à Bandol. Si vous êtes mariole, vous vous plairez à bander.
La jeune fille revient de la ferme pleine d'espoir jusqu'au pont du Jura. La jeune fille revient de la foire pleine de sperme jusqu'au ras du jupon.
Ce pédant rentre-t-il bien de Nice ? Ce pénis rentre-t-il bien dedans ?
Les laborieuses populations du Cap. Les laborieuses copulations du pape.
L'évêque n'est pas responsable de l'élection de ses recteurs. L'évêque n'est pas responsable de l'érection de ses lecteurs.
La notairesse a un clerc qui lance des écus. La notairesse a un cul qui lance des éclairs.
Voulez-vous compter mon tas ? Voulez-vous tâter mon con ?
Je sais reconnaître le cri d'un bonne population. Je sais reconnaître le prix d'un bonne copulation.
Le peintre a mis le couchant en valeur. Le peintre a mis le couvent en chaleur.
Pourquoi Seigneur, ce cou si près du tronc ? Pourquoi Seigneur, ce con si près du trou ?
Les téléspectateurs se plaignent des couleurs de la 2. Les téléspectateurs se plaignent des douleurs de la queue.
La préfête se réjouit de passer des Landes au Gard. La préfête se réjouit de passer des langues aux dards.
Yannick Noah a un tennis prévisible. Yannick Noah a un pénis très visible.
Le vieux marcheur veut courir sur le mont. Le vieux marcheur veut mourir sur le con.
Que de peine me fait votre malice ! Que de mal me fait votre pénis !
Elle ne veut plus qu'on l'embête avec cet Hercule. Elle ne veut plus qu'on l'encule avec cet air bête.
La fermière, minaudant, doit s'occuper des poules. La fermière, pine aux dents, doit s'occuper des moules.
En dépit de la paresse, vive la France ! En dépit de l'apparence, vive la fesse !
L'Afrique est dans l'attente. La trique est dans la fente.
L'Afrique est bonne hôtesse. La trique est bonne aux fesses.
Les Corses en pleine fouille. Les couilles en pleine force.
Les concierges sont avides. Les cons vierges sont acides.
Tricher avec ce couple idiot. Coucher avec ce triple idiot.
Tricoter des épaulières. Tripoter des écolières.
Prendre son thé avec ces deux piétons. Prendre son pied avec ces deux tétons.
Rendez-vous dans cette baie. Bandez-vous dans cette raie?
Sa mine inspire de la pitié. Sa pine inspire de l'amitié.
Ote ta lampe que je guette. Ote ta langue que je pète.
Courez mon bon ! Bourrez mon con !
Ces frites sont belles. Ces bites sont frêles.
J'ai les jambes en béton : j'ai causé debout toute la nuit. J'ai les jambes en coton : j'ai baisé debout toute la nuit.
La Chine attaque le Pakistan. La chatte attaque la pine qui se tend.
L'évêque aime rentrer sa bête dans l'écurie. L'évêque aime rentrer sa bite dans les curés.
Je l'ai quittée en bafouillant. Je l'ai baisée en cafouillant.
Que de fous dans ce comptoir ! Que de cons dans ce foutoir !
Il dresse sa bête à lire. Il dresse sa bite à l'air.
Il embrasse la Marion sur le quai. Il embrasse la mariée sur le con.
Il y a 2 sortes de gendarmes, les courts et les longs. Il y a 2 sortes de gendarmes, les cons et les lourds.
L'abbé ne supporte pas la laideur quand il est en curé. L'abbé ne supporte pas la raideur quand il est enculé.
Ils n'avaient que de vieilles caisses pour ranimer leur feu. Ils n'avaient que de vieilles fesses pour ranimer leurs queues.
Il en perdit son latin à l'extérieur Il en perdit son latex à l'intérieur.
Allons, ma fille, essuie ça vite et bien. Allons ma fille, essuie sa bite et viens.
Elle cuvait quand on l'a emballée. Elle bavait quand on l'a enculée.
Dommage, j'étais en face de la poutre. Dommage, j'étais en passe de la foutre.
Deux carrioles sans mulets. Deux marioles s'enculaient.
Je donnerais bien ma paie pour avoir votre rubis. Je donnerais bien ma raie pour avoir votre pubis.
Je n'aime pas le son de votre cœur. Je n'aime pas le con de votre sœur.
Il faut être peu pour bien dîner. Il faut être deux pour bien piner.
C'est une jolie bête qu'un faucon. C'est une jolie fête qu'un beau con.
Il faut qu'il rende ce vieux bouquin. Il faut qu'il bande, ce vieux rouquin.
La cantatrice a peur que sa mue la perde. La cantatrice a peur que ça pue la merde.
Le pirate ramène à son port une cargaison de butin. Le pirate ramène à son bord une cargaison de putains.
Voici la bannière demandée. Voici la manière de bander.
Conan le barbare. Connard le barbant.
Salut ma poule ! Ça pue la moule !
Curieuses Fouilles. Furieuses Couilles.
Métropolitain. Pétain mollit trop.
Mots fléchés. Faut m'lécher.
Amputer la jambe. Enjamber la pute.
Parachute. Char à putes.
Des piles de boîtes. Des poils de bite.
La tonte des brebis. La bite des bretons.
Les jeux des curés. Les queues des jurés.
Le chic des bottes. Le choc des bites.
Un curé précis refuse toujours le tennis. Un cul rétréci refuse toujours le pénis.
Mais mon ami, j'ai besoin de bottes pour l'hiver. Mais mon ami, j'ai besoin de bites pour l'ovaire.
Elle sentit soudain deux puces dans son cou. Elle sentit soudain deux pouces dans son cul.
Je munirai ta lame d'un beau manche en fer. Je munirai ta femme d'un beau manche en l'air.
Il montre la qualité de son jeu à la fille de Noah. Il montre la qualité de son noeud à la fille de joie.
Le petit léopard était fatigué d'avoir trottiné. Le petit Léotard était fatigué d'avoir trop piné.
Le Caire est noir de monde. Le con est noir de merde.
Daffy Duck. Daddy fuck.
Il a chaud aux pieds. Il a chié au pieu.
Admirez l'écaille de nos moules. Admirez les couilles de nos mâles.
Des pêcheurs en quête de thon. Des pêcheurs en tête de con.
Les crabes osseux. Les zobs crasseux.