Coluche : Extraits de sketches

  • Les Français parlent aux... (1977)
    Les Français parlent aux Français.
    - Alors, ça va toi?
    - Ben oui. J'ai le tiercé : j'en ai deux.
    - Ah bon ? Ma tante aussi !
    - Ah bon ? Ben tant mieux !

    Les Français parlent aux Arabes.
    - Alors, fainéant, tu vas aller bosser ?! Merde ! On t'a rien demandé, là !
  • Revue de presse (1980)
    Vous avez vu, c'était Dieu qui avait dit : " Je partage en deux. Les riches auront la nourriture, les pauvres l'appétit. "

    La France pourrait détruire 80 % de l'U.R.S.S., si a voulait ! Mais a veut pas. Et pourquoi a veut pas ?
    J'vais vous l'dire : parce que les 20 % qui restent sont encore cinq fois plus nombreux que nous !
    Remarquez, on a quand même du materiel ; on a :
    ° 3 sous-marins nucléaires, dont on est sans nouvelles,
    ° 5 oeufs pourris,
    ° 25 peignes à cheveux. Hein, quand même !

    Un arabe inculpé de corruption de fonctionnaire : il avait donné un sucre à un chien policier !

    La drogue a fait 100 morts en France l'année dernière, l'alcool 50 000 ! Choisis ton camp camarade !
    ... C'était un piège, j'ai les noms de ceux qui ont applaudi ...

    5 millions et demi de conducteurs ont une mauvaise vue ; heureusement le chiffre réduit tout les jours.
  • La pute (1986)
    La péniche on m'appelle... C'est parce que je fais mes cinq noeuds à l'heure.
    Quand le client est très bourré, j'lui fais le coup de l'amour hongrois :
    je le prend entre mes cuisses, on groit qu'on baise et on baise pas.