Coluche : J'suis bien content d'être en France

- Je crois, cher docteur, qu'il s'agit de votre troisième livre ?
Vous revenez d'une tournée de conférences dans plusieurs pays du monde, sauf dans le vôtre d'où vous avez été expulsé à cause des événements auxquels on prétend que vous êtes mêlé.
On prétend également que certaines de vos théories philosophiques ont été reprises en slogans politiques par les opposants au régime.
Alors, docteur, êtes-vous réellement mêlé à la révolution ?
- El Senior dé l'informazion libré nazionale qué interroga é prégunta si lé gusta Paris, la tour Eiffel, el vine y tutti quanti.
- Si. Este alloua a monta tour Iffil... a ce momenta a si pencha par sua deusime itage i ji dégobillé. Mé sa va !
- Non, il dit que les bruits qui ont couru n'étaient pas fondés, qu'il s'agissait en fait d'une tentative de dépopularisation sur sa personne.
- Si... Dégobillé !
- Docteur, vous avez passé sept ans dans les prisons de votre pays et on croit savoir qu'elles sont dures. Ce n'est pas pour rien ?
- El Senior dé l'informazion libré nazionale qué interroga é prégunta si va bene el papa, la mama e tutta la famiglia.
- Si. Va bene ! Si on e tré countente asta loui qui trè countent se parcha qué lé p'tite garçon sé attrapé des boutons parcé qué si tripot la bêbête. Mé ça va !
- Il dit qu'il n'est pas allé en prison pour un délit, qu'il a choisi de se faire emprisonner de manière à mieux connaître la vie des repris de justice en vue d'une étude qu'il publiera prochainement.
- Si...lé boutons !
- Bien. Docteur, pouvez-vous dire quelques mots en français aux téléspectateurs qui suivent attentivement votre carrière et qui, je pense, sont très nombreux derrière leur poste.
- Heu...Heu...Heu...
- El Senior dé l'informazion libré nazionale qué interroga é prégunta gusta si il parlare francese !
- Ah ben non !
- E come alla repetizione !
- Si ? Ah si ! Jéééé souis bien countent d'ître en France. Jéééé soui bien countent d'ître en France. Jéééé soui bien countent d'ître en France.


-- Coluche