Chevalier et Laspalès : La réception d'hôtel - Philippe Chevallier et Régis Laspalès Texte intégral sketch Humour Télécharger Audio MP3 Vidéo Youtube transcription
Chevalier et Laspalès : La réception d'hôtel

LASPALES : Allo ?
Oui... Chambre ??? 28 ?
Ah !? Vous voulez un petit déjeuner ?
Un thé, un café... et des quoi ? des ???
toas ? tos ? des twos ? .., des toyos, des toyovos, des tios, toswos yovos ?
Bon, épelez s'il vous plait !

t.. o... a... s... t...

toyos wos, toyovos, des tios, des tos wos yovos, des toyovos...
Ah ouais ! Des tartines grillés, quoi...

Vous voulez beure ou saindoux ?
Les deux ???! Ah, y'a un sus !
(rires)
Ah ouais, les deux... Ah, Ah... Très bien...
Ah vous, le voulez pour aujourd'hui !!!???
(raccroche) Ah les gens sont gonflés, hein, là !!!
Demander un petit déjeuner, pour le jour même ! On est un hôtel, on est pas une épicerie fine...

CHEVALIER : Bonjour Monsieur.
LASPALES : Bonjour Monsieur. Les gens se croient tout permis, hein, là !
CHEVALIER : Ah, ne m'en parlez pas... A l'heure qu'il est, tout va à vélo, wouh !
LASPALES : Qu'est ce qu'il vous aurait fallu, Monsieur ?
CHEVALIER : Et bien, Monsieur, une chambre, tout simplement...
LASPALES : Une chambre ?
CHEVALIER : Et oui...
LASPALES : Ah oui, suis-je bête ! Ah, ah ... puisque nous sommes à l'hôtel...
CHEVALIER : Ah, de part le fait...
LASPALES : Une chambre avec un lit ?
CHEVALIER : Oui. Un seul lit, puisque je suis seul, par conséquent... Veuf, de l'avant veille au soir
LASPALES : Ah...
LASPALES : Ah, ah, ah ! Ah, non, elle a dérouillé, attention, hein... Ah, si si, non, elle a dérouillé, non non...
LASPALES : Non mais j'veux dire, faut quand même qu'il y est un lit dedans ?
CHEVALIER : Hein ???
LASPALES : Faut quand même qu'il y est un lit dedans ?
CHEVALIER : Ah, ben oui, parce que, moi, ce que je veux, c'est dormir...
LASPALES : C'est ça !
CHEVALIER : Oui
LASPALES : Donc, un lit, en plus de la chambre....
CHEVALIER : Comment ça, un lit, "en plus" de la chambre ? Parce que, vous n'avez pas un lit dans chaque chambre ???
LASPALES : Non, Monsieur ! On met un lit si le client en fait la demande.
CHEVALIER : Oui, mais, moi, ce qui m'intéresse, c'est le lit...
LASPALES : Dans ce cas, prenez le lit, pas la chambre...
CHEVALIER : Et, mais je vais dormir où, moi ?
LASPALES : Mais dans le lit !!!
CHEVALIER : Oui, mais je vais le mettre où... lalalaitou, le lit ? troulalaitou !
LASPALES : Ouh, eh, oh !!!
LASPALES : Wouh !
CHEVALIER : Wouh ! Wouh, Wouh ! Sale Bête, wouh le teigneux ? Il a l'air bien mauvais... Wouh !
LASPALES : Vous n'avez pas une place pour le mettre chez vous ?
CHEVALIER : Quoi ???
LASPALES : Le lit...
CHEVALIER : J'ai pas de chez moi, puisque je viens à l'hôtel...
LASPALES : Aahhhhhh, vous n'avez pas de domicile !
CHEVALIER : Ben, si, j'ai un domicile, chez moi, à Lyon...
LASPALES : Aahhhhhh, vous habitez Lyon !
CHEVALIER : Et oui...
LASPALES : Ouais, ouais, ouais, ouais, ouais...
CHEVALIER : Ah, il a un regard d'alcoolique, un regard d'alcoolique, c'est terrifiant !
LASPALES : Ouais, ouais, ouais, ouais, ouais...
CHEVALIER : Ah, oh la la...
LASPALES : Seulement, ici, mon p'tit gars...
CHEVALIER : Et je vous parle pas de l'odeur !
LASPALES : Ici, mon p'tit gars, on est à... Paris !!!
CHEVALIER : Ben oui, je sais, et alors ?
LASPALES : Alors, je ne reçois que les habitants de Paris. Et pas ceux de Nantes, de Bordeaux ou de Lyon...
CHEVALIER : Bon, alors, où est ce que je vais passer la nuit, moi, maintenant ?
LASPALES : Dans un hôtel... qui accepte... les gens de Lyon.
CHEVALIER : Et où c'est qu'il y en a ???
LASPALES : Ben à Lyon !!!
CHEVALIER : Remarquez, j'ai un TGV qui repart dans 20mn... Avec un petit peut de chance, je peux encore essayer de le prendre...
Et puis, ça tombe très bien, parce qu'il y a un hôtel qui est près de chez moi... à Lyon...
LASPALES : Ah, vous voyez, quand on peut s'arranger...

CHEVALIER : Merci infiniment, Monsieur.
LASPALES : Je vous en prie, le client est roi...
CHEVALIER : Ah, non non non, vous avez été fort aimable...
LASPALES : Mais à votre service, Monsieur.
D'ailleurs, si un jour vous aviez besoin d'une chambre, n'hésitez pas, il y en aura toujours une pour vous...
CHEVALIER : Bonjour Monsieur !


© Philippe Chevallier et Régis Laspalès