Chevalier et Laspalès : La famille recomposée - mariage Albert Raymond Humour mari femme droit épouser épouse soeur frère demi-soeur demi-frère oncle tante père mère enfants fils fille arbre généalogique gratuit Texte intégral sketch Humour Télécharger Audio MP3 Vidéo Youtube transcription
http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
Chevalier et Laspalès : La famille recomposée

CHEVALIER :

Dis donc, es que t'étais au mariage de Roger, toi ?
LASPALES :

Quel Roger ?
CHEVALIER :

Bah, le beau-frère de Marcel !
LASPALES :

Quel Marcel ?
CHEVALIER :

Bah, celui qui a épousé sa soeur !
LASPALES :

Tu connais un gars qui a épousé sa soeur !? On a le droit ???
CHEVALIER :

Mais non, mais pas sa soeur à lui ! La soeur de son beau-frère...
LASPALES :

On a le droit d'épouser la soeur de son beau-frère ?
CHEVALIER :

Bah, c'est même recommandé si ta fiancée a un frère, et que tu veux qu'elle soit ta femme.
LASPALES :

Ah, tu parles du Roger qui s'est marié avec la soeur de Marcel ? J'avais pas compris, parce qu'en fait... c'est sa demi-soeur !
CHEVALIER :

Ah, c'est une demi-soeur seulement ? Ah oui, j'avais pas remarqué...
Faut dire que je l'ai vu qu'à table, et je pensais qu'elle était assise !
LASPALES :

Et c'était bien le mariage de Roger ?
CHEVALIER :

Ah bah, j'en sais rien, moi j'étais au mariage d'Albert...
LASPALES :

Albert ??? Albert qu'on connait ?!
CHEVALIER :

Et bah oui, celui qui a divorcé d'avec sa première femme.
LASPALES :

Ah bon, il s'est remarié ? Avec qui ???
CHEVALIER :

Bah, avec celle qui est devenu sa deuxième femme, et qui, en fait, est la soeur de la première...
LASPALES :

Donc, il épousait sa première belle-soeur en deuxième noce ?
CHEVALIER :

Voilà !
LASPALES :

Donc sa première femme devient sa belle-soeur ?
CHEVALIER :

Voilà, ouais !
LASPALES :

Et sa belle-soeur ? Elle était bien mariée à Raymond ???
CHEVALIER :

Et bah oui, le frère d'Albert, puisque les deux frères avaient épousés les deux soeurs !
Mais Raymond et elle, ils avaient divorcés, donc elle était libre...
LASPALES :

Donc, elle épousait son beau-frère ?
CHEVALIER :

Voilà !
LASPALES :

Et c'était sympa la cérémonie ?
CHEVALIER :

Oh oui ! ... Puis il y avait deux mariages pour le prix d'un !!!
LASPALES :

Comment ça !???
CHEVALIER :

Bah figure toi, qu'en même temps qu'Albert épousait la première femme de son frère Raymond (donc son ex belle-soeur), le Raymond, lui, il épousait - le même jour - la première femme d'Albert (puisqu'elle était libre aussi)...
LASPALES :

Donc, les deux frères ré-épousaient les deux soeurs (mais pas les mêmes) ?
CHEVALIER :

Voila !
LASPALES :

Pour les enfants, ça doit pas être facile, hein !?
CHEVALIER :

Bah... Y a les fils d'Albert, qui deviennent les beaux-fils de leur tante... puisqu'elle devient leur belle-mère !
LASPALES :

Et leurs deux cousines germaines, deviennent aussi les belles-filles de leur tante ?...
Ouais, en fait, c'est pas très compliqué, hein !???
CHEVALIER :

Euh, oui... Enfin, sauf qu'au mariage, y avait quand même deux petits bouts de choux de deux ans.
LASPALES :

Ah !? C'était qui ???
CHEVALIER :

Bah, y a un petit gars, qui est le fils d'Albert, avec celle qui est devenue sa deuxième femme...
Et une petite fille...
LASPALES :

... qu'est la fille de Raymond, avec la première femme d'Albert...
CHEVALIER :

Tu vois, ça se complique !
LASPALES :

Ouais, je comprend ! Parce qu'en fait :
les deux petits derniers (qui sont cousins), sont à la fois le demi-frère et la demi-soeur des enfants de leur oncle et de leur tante.
CHEVALIER :

Bah oui ! Puisque :
la mère de la petite fille, c'est la tante de ses deux demi-soeurs...
... puisque c'est la deuxième femme de son père, qui a épousé sa belle-soeur...
LASPALES :

Et, le père du petit gars, c'est le deuxième mari de la soeur de sa cousine...
... qui est en même temps la demi-soeur de ses cousines germaines à lui...
... qui sont les filles de sa femme et donc ses demi-soeurs !

Dis donc ! Y'a une dame qui a pas l'air d'avoir tout compris, là... !
CHEVALIER :

Vous êtes perdue, Madame ? Un petit peu, hein ?
Oui, oui, oui... Oh, vous êtes pas la seule ! C'est pas grave, hein. Nous, on va reprendre. Ça ne nous dérange pas.
LASPALES :

On est là pour ça, hein ?
CHEVALIER :

Oui, oui...
LASPALES :

Ça dérange personne si on recommence tout depuis le début ???
CHEVALIER :

Mais non... On plaisante !!!


© Philippe Chevallier et Régis Laspalès