Chevalier et Laspalès : L'amputation - Philippe Chevallier et Régis Laspalès Texte intégral sketch Humour Télécharger Audio MP3 Vidéo Youtube transcription
Chevalier et Laspalès : L'amputation

CHEVALIER : C'est bien réfléchi, il faut vous amputer la jambe...
LASPALES : M'enfin, Docteur, vous n'y pensez pas !!!
J's..., j'suis coureur à pied...
CHEVALIER : (au public) On dirait pas, hein ?
Hé, hé, hé !
Hé, ben, vous mettrez une planche à roulette !
LASPALES : C'est interdit par le règlement !
CHEVALIER : Ah, ben, je sais pas, moi...
Changez de métier : travaillez avec vos mains, soyez horloger, ou vitrier.
LASPALES : Vitrier ?
CHEVALIER : Oui, vitrier !
LASPALES : Si la planche dérape, pendant que je mets un carreau ?
Le travail est mal fait, le client est mécontent...
CHEVALIER : Mais faut les caler, vos roulettes !
Vous mettez un journal en boule sous la planche, pour pas qu'elle bouge !
LASPALES : Un journal, quel journal ?
CHEVALIER : Ben, un journal ! C'est pour rouler en boule...
Mais pas de papier glacé ! Hein ?
Sinon la planche, pfft !!!
LASPALES : Un France-Soir ?
CHEVALIER : Voilà ! Un journal qui s'lit vite !
Comme ça, vous le mettez tout de suite en boule...
LASPALES : Bon, alors, pour résumer :
CHEVALIER : Oui...
LASPALES : - J'me fais amputer.
- J'mets ma planche.
- J'roule le journal en boule dessous.
- Et après, j'mets mon carreau.
CHEVALIER : Oui, alors, ça c'est au cas où vous avez choisi vitrier.
Maintenant, vous pouvez très bien prendre un autre métier.
LASPALES : Sans rouler en boule ?
CHEVALIER : Ben oui !
LASPALES : Quoi, par exemple ?
CHEVALIER : Ben, je sais pas, moi... coiffeur, par exemple...
Un coiffeur, il se sert pas de ses pieds ?
LASPALES : C'est vrai !
CHEVALIER : Enfin, sauf, un manchot...
LASPALES : Oui.
CHEVALIER : Et encore ! Il coiffera avec ses dents, celui-ci !
LASPALES : Y'a un métier qui m'aurait plu, c'est de tenir un bar...
Seulement, derrière le comptoir, on me verra plus !
CHEVALIER : Mais faut pas vous mettre DERRIERE le comptoir !
Faut vous mettre DESSUS !!!
La bouche ouverte, remplie de cacahuètes...
C'est rudement apprécié au moment de l'apéritif !
LASPALES : Et les pièces de 20 centimes ?
Où c'est qu'ils les mettent ???
CHEVALIER : Ah...
LASPALES : Oh, c'est embêtant, hein, une amputation !!!
Ça me limite dans le choix des métiers !

Quand j'étais jeune, je voulais être plongeur chez Cousteau, mais là...
CHEVALIER : ... Les palmes, où est ce que vous les mettrez ?
Hein ?
Ah, ah, ah, ah !
LASPALES : Aux mains...
CHEVALIER : Ah ben, faites de la marionnette, à ce moment là, au théâtre du Luxembourg, chez Guignol !
  • L'expression du geste,
  • les ombres chinoises,
  • les castagnettes.
  • Et le toutim,
  • tout ce qui vient de là-bas...
LASPALES : M'enfin, Docteur, cette amputation, on peut pas l'éviter ?
CHEVALIER : Ben, si, on peut l'éviter !
Seulement, si vous voulez pas vous soigner, moi, j'y peux rien !
LASPALES : Non, non, mais Docteur vous faites votre métier, hein... Je veux pas non plus...
CHEVALIER : Ben, il me semble, oui !
LASPALES : Pfft... Mais bon... Je pensais... qu'avec une pommade, euh...
CHEVALIER : Ah, "une pommade, une pommade, une pommade..."
LASPALES : Comme il s'agit d'un corps au pied...
CHEVALIER : Pfft... Evidemment, je peux vous mettre une pommade !
Enfin, ça, euh, ça va vous soulager pendant 40 ou 45 ans...
Et puis, dans 50 ans, vous revenez me voir !
LASPALES : Ouais, alors, c'est sûr, si c'est pour revenir tous les 50 ans...
CHEVALIER : Allons !
LASPALES : Surtout que j'aime pas bien ça, la pommade : ça fait le pied gras...
Ça traverse la chaussette, et le sky du cuir est abîmé...
CHEVALIER : Maintenant, il y a aussi la solution de changer de chaussures.
Seulement, 20 ans d'études pour en arriver là, ça frise le gâchis...
LASPALES : D'autant que celles ci sont trop petites !
Seulement, y'avait pas ma pointure dans la couleur que ma femme voulait, alors ça m'a enserré le pied pendant des années.
CHEVALIER : Oh, mais, je sais, je connais votre dossier !
Seulement, je vois deux objections au changement de chaussures :
  • D'abord, des frais considérables, alors que celles ci peuvent encore tenir.
  • Et puis vous êtes habitué à celles là.
    Alors, psychologiquement, je suis pas persuadé que vous puissiez supporter le changement...
LASPALES : Ouais, mais enfin... une amputation !!!
CHEVALIER : Mais, mon vieux, une amputation !
Mais, avec les moyens modernes, mais c'est rien du tout !!!
Bah ! Enfin ! Bah ! Bah !
On vous met là, sur le billaud, avec un verre de vin...
Un Beaujolais ou un Mâcon...
LASPALES : Un Mâcon !!!
CHEVALIER : Un Mâcon ???
LASPALES : Ouais ! Ah, ah
CHEVALIER : Deux Mâcons, Francis !
LASPALES : Pour moi aussi !
CHEVALIER : Ah, ben, oui, mais c'est pour vous !
Oh, la, la, la, la !!!
Ah, la peur de manquer chez celui ci !
Bon. Un coup de tranchoir, et puis c'est mat !
Y'a aucun risque, du moment que les outils bien lavés.
Moi même, je tiens beaucoup à l'hygiène :
  • Je recouds avec des moufles en laine que je fais bouillir.
  • Le fil, c'est celui du boucher, pour les rôtis le dimanche.
  • Et, en cas de pépin, y'a le curé qu'est pas loin !
LASPALES : C'est sûr, j'ai des garanties...
CHEVALIER : Allons, allons !
LASPALES : C'est d'accord, Docteur !
Et pour le règlement ?
CHEVALIER : On s'arrangera après...
Et puis, vous viendrez faire mes carreaux...
LASPALES : Merci Docteur...
Mais, oh !
J'ai pas dit que j'avais choisi vitrier !!!
CHEVALIER : Non...


© Philippe Chevallier et Régis Laspalès