http://buze.michel.chez.com accueil favoris Livre d'or
Baffie Phone : La Teuf
Un disque d'accueil : Vous avez demandé la police, ne quittez pas.
Un policier. Allô ?
C'est la police ?
Oui monsieur, je vous écoute.
Bonjour, je vous appelle Pour vous prévenir que ce soir, dans le quartier de la mairie, ça va être un beau bordel !
Ah oui ? Et pourquoi ça va être le bordel ?
C'est l'anniversaire d'un pote et on va mettre le souk grave !
Le souk, le souk, attendez, on ne peut pas faire n'importe quoi non plus. Il y a des limites à respecter !
Mais ce soir, comment dire... Les limites, on les encule !
Hein ? C'est une plaisanterie ou quoi ?
Du tout. On est jeunes et on va mettre le feu.
Enculer les limites et mettre le feu, c'est de la correction, ça ?
Absolument. Ce soir quand vous recevrez des coups de fil pour tapage nocturne vous saurez d'où ça vient et, comme ça, vous n'aurez pas besoin de vous déplacer.
Ah vous croyez ça, vous ? Alors, on peut foutre le bordel impunément si on a prévenu le commissariat ?
Oh ça va... C'est pas méchant, on est jeunes, c'est l'été, alors on va se lâcher un peu.
Ça veut dire quoi pour vous " on va se lâcher un peu " ?
On va fumer des pétards, boire de la bière et quand on sera tous pétés, on montera sur le toit pour tirer le feu d'artifice. Après, je ne sais pas, on improvisera.
Et vous comptez faire ça à quelle adresse au juste ? Surtout si vous me dites que vous comptez fumer des pétards. Je ne sais pas si vous savez mais c'est encore de la drogue, et ceux qui y touchent sont passibles de prison.
Oh cool... Faut évoluer un peu papa, on n'est plus à l'âge de pierre !
Oui, c'est ça. Dis-moi où tu crèches et tu vas voir si je ne suis pas évolué.
Et puis cette manie que vous avez, vous les flics, de tutoyer les jeunes, ça vous passera jamais.
Sûr ! On va prendre des gants avec des mecs qui se foutent de notre gueule au téléphone.
Bon, en résumé, si on fait la teuf, vous nous coffrez, c'est ça ?
Affirmatif
Et si on ne veut pas d'histoire qu'est-ce qu'on fait ?
Vous faites la fête calmement et surtout sans foutre le souk comme vous dites si bien.
Ok, le vois l'esprit : on va manger à huit heures, souffler les bougies à neuf heures et après, un SUPPO, et au lit, c'est ça ?
Faut pas pousser, vous tombez dans l'excès inverse.
Bon, eh bien écoutez, Je vais transmettre le message à monsieur le maire.
Et pourquoi le maire ? Quel rapport ?
Je suis son bras droit et ce soir on avait décidé de lui faire une petite surprise pour son anniversaire.
Vous êtes sérieux, là ?
Absolument. Mais la fête, on va la faire quand même. Le seul truc que je vous demanderai si vous venez nous coffrer, c'est d'attendre que les trois putes redescendent. Histoire que monsieur le maire ait le temps de profiter un petit peu de son cadeau.

(Baffie raccroche.)