Baffie Phone : L'héritage
Allô !?
Allô !?
Bonjour Madame, excusez-moi de vous déranger, je me présente : M. Labranche, je suis généalogiste, je suis mandaté par maîtres Cravate, notaire à Lyon.
Oui, et alors ? Qu'est-ce que je peux faire pour vous ?
C'est très simple. Connaissez-vous un certain Ernest Paillasson ?
Pas du tout ?
Eh bien, c'est une personne qui est décédée il y a plus d'un an à l'âge respectable de 98 ans. Cettte personne a lassé un gros héritage, et il n' y a pas d'héritiers directs. Maître Cravate m'a donc engagé pour retrouver d'autres ayants droit. Et il se pourrait que vous en fassiez partie.
Ah bon ?! Réellement ? Et ce serait qui, pour moi, cet homme-là ?
Votre arrière-arrière-grand-oncle.
Ah bon, mais de quel côté ?
Attendez, attendez... A ce degré de parenté, il y a encore deux personnes en concurrence. Si ce que vous allez me dire corrobore mes informations, vous serez la seule légataire universelle. Vous comprenez ?
Oui, oui. Alors, vous voulez que je vous dise quoi, moi ?
Parlons d'abord de votre mère. Comment se prénomme-t-elle ?
Jeanne.
Et où est-elle née ?
Ben, à Limoges, comme mon père.
Parfais. Et le nom de jeune fille de votre mère ?
Martin.
Son nom de mariage ?
Dupont.
Pour l'instant c'est très, très bon, Madame.
C'est pas vrai ? Ça alors ! j'en ai la chair de poule... Et il est gros, l'héritage ?
Enorme ! Dernier détail pour être sûr : est-ce que votre père buvait ?
Vous voulez dire s'il était alcoolique ?
Oui, parce que si c'est le cas, c'est formidable : il n'y a pratiquement plus de doute possible !
Et bien sûr, il frapait votre mère
(Etranglée) Ben oui, des fois, oui.
Vous avez des frères, des soeurs ?
Oui, j'ai un frère.
Bravo ! qui se prénomme ?
Michel
Et qui est un gros con ?
Ah ben, non !
Mais c'est dans mon dossier, Madame !
Peut-être, mais je ne vais pas vous dire que mon frère est un gros con, tout de même !
Donc, vous refusez l'héritage ?
Non, non, pas du tout ! je l'accepte.
Donc votre frère est bien un gros con ?
Absolument.
Et il a épousé une grosse conne ?
Tout à fait.
Oui, et qui lui a donné plein de petits cons ?
Quatre.
Formidable! Et vous avez également un cousin demeuré, une vieille tante qui a de l'herpès et une amie proche qui sent de la bouche, c'est bien ça ?
Oui, oui. J'en ai même deux, des tantes qui font de l'herpès, alors vous voyez...
C'est formidable, Madame ! Il n'y a plus de doute, vous êtes bien l'héritière de Paillasson !
(Elle pousse un petit cri de joie) C'est pas vrai !? L'héritage, il est de combien ?
Il est de plus de trois millions de francs, Madame, 300 millions de centimes !
Oh la, la, tTrois cent millions ! Mon Dieu ! Si je m'attendais à ça ! C'est un rêve
300 millions de centimes de dettes que vous devez payer avant le 15 de ce mois-ci, sous peine d'amende.
Non mais ça va pas non !? (elle raccroche)