Bun Hay Mean (Chinois Marrant) au Jamel Comedy Club Saison 7 Épisode 1
Jamel : Le prochain, mesdames, messieurs, ils sont 2 milliards dans sa tête, et ils parlent tous en même temps...
C'est pour ça qu'il est complètement fou !

PLEASE, MAKE SOME NOISE POUR BUN HAY MEAN!!!

(musique hip-hop chinoise)

Bun Hay Mean :
Ah, j'sais ce que vous vous dites : - "Un Chinois, un micro... est-ce que c'est une soirée karaoké ?"

Alors, je m'appelle Bun Hay Mean...
... C'est bizarre comme nom, hein ?
T’sais, on dirait un nom de médicament... - "SI "JU VA BIEN", JE BUNHAYMEAN !"

Et, je viens de Bordeaux, et euh je suis arrivé à Paris il n'y a pas longtemps....

Alors... Alors contrairement aux apparences, je ne suis pas célibataire.
Ouais, j'ai une meuf, oauis...
Elle est juste pas au courant, c'est tout...
Et elle habite au sommet de la ligne 13.
... Vous voyez c'est quoi, la ligne 13 ?
T’sais, c'est la ligne qui relie la Roumanie aux Enfers...
T'sais, c'est... y a une station, La Fourche, elle est très très dure.
C'est à cause de la ligne 13 que le 13 porte malheur... vraiment !
Faut arrêter de chercher des armes chimiques en Syrie... elles sont sur la ligne 13 !

Y a des odeurs *inhumaines* là-bas !
Hé ! une fois, j'attendais mon métro, et tu sais, quand tu VOIS l'odeur avant de la sentir, c'est qu'il va y avoir un problème, tu vois...

Moi j'voyais l'odeur, elle faisait des abdos, elle faisait des pompes...
J'savais qu'elle allait me gifler... mais je rentre quand même !
Et quand je me réveille de mon coma, je comprends pourquoi : Y avait un mec en tongs !
En février, en tongs à Paris ?!
... Eh, c'est chaud !

Et le mec, il avait des pieds, il méritait la prison, vraiment.
C'était 4 orteils comme ça : les 2 du milieu ils étaient en embrouille, un signe de gang : "Wati-Pied", tu sais ?
Avec Maître Pims, là : - "♫ Je vais me balader, je vais me balader ♫".
Et les 4 orteils, ils faisaient la course, et le petit doigt, c'était Usain Bolt : il avait gagné de loiiiiiiiiiiiiiin !
Quand le petit doigt est plus long que les autres, c'est chaud...

Mais le pire, c'était ses ongles.
Ses ongles étaient plus vieux que lui !
Ses ongles, ils ont appris à lire AVANT lui, tu vois ?
Eh ! Ses ongles, (hi, hi) on aurait dit des corn-flakes...
T'sais, ceux que tu veux pas voir au petit déjeuner.
Le mec, il peut aller sur la Seine et pêcher des poissons comme ça : Coin, Coin...

Et moi, j'habite à Barbès, vous savez où c'est ?
C'est au nord de l’Algérie...

Il y a des Algériens, ce soir?
Ouais ?! FERMEZ-LA BIEN FORT !!!

Eh, vous avez le gène du seum, là ?! C'est un truc de ouf !!!

Tout à l'heure, j'étais dans un kebab, j'ai demandé une sauce algérienne, y'a un cafard qui est sorti avec un drapeau : - ”0uais !”
Eh, les Algériens, des drapeaux pour n'importe quoi !
L'élection de Barack Obama... des drapeaux ?!
Parmi les homosexuels, comme ça... J'fais : ”Pourquoi tu fais ça ?! C'est haram !”
Il fait : ”Mariage pour tous, papiers pour tous !"
Ils sont oufs, les Algérien !"

Et moi, j'habite à Barbès, rue de la Goutte d'or...
Vous voyez c'est quoi, la rue de la Goutte d'or ?
Ouais, alors pour ceux qui savent pas, le mec qui a dessiné Paris, à la fin, il a pissé sur la carte... et c'est la rue de la Goutte d'or...
C'est une rue, elle pue ! Mais elle pue VRAIMENT !
Tu regarde un plan de Paris, tu fais : - "Ah, c'est la rue de la Goutte d'or, ça !", tu vois ?
C'est dans le 18e de Paris... le 18e siècle de Paris !
Les mecs, ils vendent des trucs par terre : des mouchoirs usagés, des cigarettes à l'unité, des Nokia 3310...
Des Nokia 3310 ?!!!
Des téléphones, tu peux appeler que le passé, tu sais : - "Allô, Jésus?"
- "Ouais, ouais, prends d'la crème solaire, prends d'la crème solaire..."
Et donc, je marche comme ça, y a un mec qui me reconnaît, et qui m'fait : - "Hey, Bun Hay, ça te dit d'aller jouer au Maroc ?"
J'lui fais : - ”Tu penses que ça va bien se passer ?”
Il m'fait: "T’inquiète !". *Tchic*
Alors, qu'on soit bien d'accord : quand un Arabe te dit ”T’inquiète ! *Tchic*", c'est qu'il faut s'inquiéter... vraiment !

On est parti avec ”Air transit".
Alors comme son nom l'indique, c'est une compagnie de merde, hein.
T’sais, c'est le charter des charters.
Quand à l'embarquement on PÈSE les passagers, c'est très mauvais présage, tu vois...
L'avion était garé à 18 km de l'aéroport.
On a fait 2 changements de RER, on a finit en stop.
On arrive devant l'avion : c'est pas un escalier... c'est une corde pour monter !!!
Là, t'es pas accueilli par des hôtesses de l'air... mais des hôtesses EN GALÈRE : - ”Un ticket, s'il vous plaîîît !".
Et là, je m'assoie sur mon siège en plastique... de jardin.
Et j'étais en business class !!! C'est-à-dire qu'en seconde classe, les mecs étaient debouts, ils tenaient la carlingue, comme ça...
Et là, au moment du décollage, le chauffeur de l'avion, - parce que c'est pas un pilote d'avion, c'est un CHAUFFEUR d'avion - ... ... au moment du décollage, il fait "Allah akbar !"...
Et il a calé, le fils de pute !!!
Il nous a tous fait sortir, on a poussé l'avion, comme ça....

- Applaudissez pas, j'ai pas le temps!!!
Vous croyez que c'est mon vrai travail, ici ?
Oh !!! Moi j'ai des chaussures à faire... !!!

Et donc, franchement, l'avion il avait avait mis tellement de temps, que quand il a atterri à Marrakech et qu'il s'est garé en créneau, l'avion avait une barbe !!!

Je ne sais pas si vous êtes déjà allé au Maroc, mais si vous avez l'occasion de PAS y aller, n'y allez pas !
C'est le monde de Narnia, là-bas !
Tout le monde te parle ! Les enfants, les cailloux, les cactus....
Y a un caillou qui m'a demandé de l'argent !!!
Le bonjour marocain, c'est "Salam aleykoum, la bes ?"
(geste de demander de l'argent)
- Niaaa...
Si tu donnes pas d'argent aux palmiers, ils te feront pas d'ombre, les bâtards, vraiment !

J'en avais marre, alors j'ai pris un taxi...
Et faut savoir qu'au Maroc, il n y a pas de code de la route.
Nooooooooooon ! Parce que pour avoir un code de la route... il faut avoir des routes !!!
Qu'est c'est que ce pays où les trottoirs sont construits aléatoirement ? Vraiment !
Moi, je me suis plus souvent fait arrêté par des policiers que par des feux !

Moi, je m'sui fait arrêté parce que je n'avais pas de ceinture... à mon bermuda... - ”Monsieur..."
- "Mais, ils sont cinq sur un scooter. C'est touuuuuuuuute une famille, hein ?!
C'est le bébé qui conduit, et c'est moi que vous arrêtez ?!!!"

Le bébé, il m'regarde avec une clope, il m'fait: "T’inquiète ! *thcick*"

Et là, j'arrive dans un hôtel 3 étoiles.
Alors, je sais pas si c'était des étoiles ou des astérisques, c’est-à-dire des étoiles hôtels sous conditions.
Vraiment, les Marocains sont super gentils... mais les animaux qu'ils ont là-bas ?
Astaghfirullah !

Mais qu'est-ce que c'est que ces animaux ? Qu’est-ce que c'est que ces animaux ?!
Ils sont cascadeurs chez "Avatar" leurs animaux !
Hé ! J'ai vu des rats, c'est eux qui mangeaient les chats !
J'ai vu des enfants faire du roller sur des cafards !
- "R'gard', R'gard'!!! ...
Donne-moi d'l'argent ! l'argent..."

Mais le pire, c'est les mouches.
Les mouches, là-bas, elles sont obèses, t’sais, à force de manger des makrouts...
- Vous voyez c'est quoi, les des makrouts ? -
Les gâteaux à base de sucre, huile, miel... Hmmm, le goût du diabète !!!
Tu vois, la mouche, elle avait un gros boule de renoi, comme ça...
Elle m'a tchipé avant d'entrer, elle a battu des ailes, et elle a fait une crise d'asthme.
Et là, y a un moustique qui rentre.
Et les moustiques du bled, c'est pas comme en France.
En France, les moustiques ils sont civilisés : Avant de te piquer, ils viennent à l'oreille, ils te préviennent : - "Bzzz, on va te piquer, fils de pute!", tu vois ?
L'é-du-ca-tion !

Là, le moustique est rentré, j'ai cru qu'il était en scooter !
- Vroum, vrooum !!!
Il a fait un deux roues sur mon torse, il m'a coupé le souffle.
Et quand j'ai essayé de l’écraser, il m'a fait : - "Eh, qu'est-ce que tu fais, là ?!"
Et il m'a fait une clé de bras.
Faut savoir, les moustiques, au bled, ils te piquent pas... ils te violent... li-tté-ra-le-ment!
Moi, là bas, l'matin, j'ai pris ma douche, j'étais en pleurs, comme ça : - Ouin, ouiiiin...
Avec du sang qui coulait, là.
Et le moustique, il était à côté avec une paille :
- ”T'inquiète...

T'as pas de l'argent ?"

Passez une bonne soirée, c'était Bun Hay Mean !


(c) Bun Hay Mean.