Nos amis les belges
Chargement en cours...

Devinettes (tapez/cliquez pour les afficher...)
Afficher tout... / Masquer tout...
Comment reconnaît-on un belge dans un aéroport ? C'est le seul qui donne du pain aux avions
Comment reconnaît-on un belge dans un zoo ? Les singes lui lancent des cacahuètes
Comment reconnaît-on des belges sur une piste de bob ? Ce sont les seuls qui poussent jusqu'en bas de la piste
Comment reconnaît-on un belge dans un magasin de chaussures ? C'est le seul qui essaie les boîtes.
Comment reconnaît-on un belge dans un sous-marin ? C'est le seul qui emmène son parachute.
Comment reconnaît-on un belge dans une partie de pétanque ? C'est le seul à faire des têtes
Comment reconnaît-on un belge qui joue au combat de coq ? C'est le seul qui vient avec un canard.
Comment reconnaît-on un belge dans un groupe de charmeurs de serpents ? C'est le seul qui souffle dans le serpent.
Comment reconnaît-on des loubards belges ? Ce sont les seuls qui se battent avec des rasoirs électriques
Comment reconnaît-on un gangster belge ? C'est celui qui attaque un casino et qui repart avec les jetons.
Que fait un père belge qui vient d'avoir des jumeaux ? Il cherche le père de l'autre pour le féliciter !
Comment reconnaît-on un belge sur le circuit des 24 heures du Mans ? Il s'arrête à chaque tour pour manger du foin (ou pour demander son chemin)
Comment reconnaît-on les bébés belges dans une nurserie ? Ce sont les seuls qui ont une frite en peluche...
Comment reconnaît-on une échelle belge ? Il y a un panneau STOP sur le dernier barreau.
Pourquoi les pompiers belges sont-ils tous morts ? Parce qu'ils ne savent pas lire.
Comment brûler l'oreille d'un belge ? Lui téléphoner quand il est en train de repasser.
Pourquoi il n'y a pas de belges à Calais ? C'est marqué Pas-de-Calais, alors ils font demi-tour.
Pourquoi n'y a-t-il pas de salières en Belgique ? Parce que c'est vraiment trop difficile de les remplir par les petits trous.
Pourquoi les belges se promènent toujours dans le désert avec une porte de voiture ? Pour pouvoir ouvrir la fenêtre quand il fait trop chaud !
Pourquoi les belges nagent toujours au milieu de la piscine ? Parce qu'ils sont un peu cons sur les bords.
Pourquoi les belges nagent souvent au fond de la piscine ? Parce qu'au fond, ils ne sont pas si cons.
Pourquoi les belges emmènent-ils un fusil au toilettes ? Pour chasser les mauvaises odeurs.
Pourquoi les belges vont aux toilettes avec du pain ? Pour nourrir le canard WC !
Pourquoi les belges ont-ils arrêté la chasse aux canards ? Parce qu'ils n'arrivaient pas à lancer les chiens assez haut.
Pourquoi les belges ont-ils arrêté le water polo ? Parce que tous leurs chevaux se noyaient.
Pourquoi les belges ne pratiquent pas le ski nautique ? Parce que chez eux, il n'y a pas de lac en pente.
Pourquoi n'y a-t-il plus de parachutistes en Belgique ? Parce que leur parachute n'avait pas le temps de s'ouvrir quand ils sautaient du train.
Pourquoi le saut à l'élastique est-il interdit aux aveugles en Belgique ? Les chiens avaient trop peur.
Pourquoi les belges mettent des bottes en caoutchouc pour faire du vélo ? Parce que il parait que le sida s'attrape avec les pédales.
Pourquoi les belges prennent toujours l'avion en survêtement ? Parce qu'il y a marqué "No smoking".
Pourquoi les belges courrent-ils avec un seau d'eau autour de sa maison ? Pour avoir de l'eau courante...
Pourquoi les belges marchent-ils sur les tuyaux d'arrosage ? Pour avoir de l'eau plate !
Pourquoi les belges ont-ils les frites, et les Arabes le pétrole ? Parce qu'au jour de la création du monde, ce sont les belges qui ont choisi les premiers.
Pourquoi les mamans belges ne changent les couches de leurs bébés que tous les mois ? Parce que sur l'emballage c'est écrit : - "Jusqu'à 4 kg"
Pourquoi les sous-marins belges remontent à la surface toutes les 2 minutes ? Pour que les rameurs puissent reprendre leur souffle.
Pourquoi n'y a-t-il plus de sous-marin dans la marine belge ? Parce qu'ils ont organisé une journée porte-ouverte...
Pourquoi les flics belges mettent une baignoire sur le toit des voitures de police ? Pour mettre la sirène.
Pourquoi les belges font toujours les magasins en rampant ? Parce qu'il cherchent les prix les plus bas.
Pourquoi y a-t-il toujours des cadavres à l'intérieur des magasins belges ? Parce que c'est écrit "Tirez".
Pourquoi y a-t-il des gros tas de merde devant les portes de ces magasins ? Parce que c'est écrit "Poussez".
Pourquoi il ne reste presque plus de belges en Belgique ? Parce qu'ils sont tous dans les gags.
Pourquoi les belges enlèvent-ils leurs lunettes lorsqu'ils font un alcootest ? Parce que ça fait toujours deux verres en moins...
Pourquoi les belges n'ont-ils pas d'air-bag ? Parce que ça les empêche de voir la route.
Pourquoi les belges mettent leur pyjama pour faire de la moto ? Pour se coucher dans les virages !
Pourquoi les belges ont le sexe en forme de frite ? Parce qu'ils font l'amour comme des patates !!!
Pourquoi les Belges emmènent une hache au cinéma ? Pour se fendre la gueule.
Pourquoi les belges mettent-ils des préservatifs sur les oreilles ? Parce que ils ne veulent pas entendre parler du SIDA
Pourquoi les belges mettent-ils des préservatifs au bout de leur téléphone ? Des fois qu'un trou du cul les appelerait...
Comment font les belges pour avoir un bébé ? Ils font un trou dans le préservatif !
Comment font ils pour avoir des jumeaux ? Deus trous...
Pourquoi les belges ont-ils arrêté les expérimentations sur le SIDA ? Parce que les rats refusaient de s'enculer en laboratoire
Pourquoi les belges vont-ils à la messe avec des boules quies ? Parce que Jésus Crie.
Pourquoi les belges sont griffés au visage le lundi matin ? Parce qu'ils mangent avec des fourchettes le dimanche...
Pourquoi les belges courent à la fenêtre quand il y a de l'orage ? Pour être sur la photo.
Pourquoi est-ce que les belges vont à la messe avec une éponge ? Pour laver Maria.
Pourquoi les belges prennent un verre plein, et un verre vide quand ils s'en vont dormir ? Parce qu'il y a des nuits où ils ont soif et des nuits où ils n'ont pas soif.
Pourquoi les belges s'endorment avec un bouchon de liège dans le derrière ? Ils ont peur que ça cicatrise.
À quoi servent les passages à niveau en Belgique ? À empêcher les trains d'aller sur la route.
À quoi voit-on que les belges ont le sens de l'humour ? Ils épousent des femmes moches rien que pour faire rire leurs copains.
Combien de belges il faut pour changer une ampoule ? Cinq. Un qui monte sur la table et les quatre autres qui tournent la table.
Qu'y a t'il d'écrit sur les façades des opticiens belges ? Si vous ne pouvez pas lire ce panneau, rentrez ici.
Qu'est ce qu'un squelette dans un placard ? Un belge qui a gagné une partie de cache-cache.
Que faut-il faire lorsqu'un soldat belge vous jette une goupille ? Fuir à toutes jambes, il a vraisemblablement une grenade entre les dents.
Qu'est-ce qu'il faut faire quand un Belge vous envoie une grenade ? La lui relancer, après avoir enlevé la goupille.
Qu'y a t'il d'écrit au dessous du panneau d'interdiction de doubler en Belgique ? Valable aussi pour les autres coloris de voitures
Que fait un belge qui se rend compte que ses freins vont le lâcher ? Il fait contrôler son Klaxon.
Que fait un belge avant de s'acheter une robe de chambre ? Il prend les mesures de la chambre.
Que fait un chirurgien belge qui a égaré son briquet ? Il opère tous les patients qui se plaignent de brûlures d'estomac.
Savez-vous ce que fait un belge quand il lance du pain contre un mur ? Il casse la croûte.
Comment faire couler la flotte belge ? En faisant une journée portes-ouvertes.
Qu'est-ce qui fait "VROUM, SCREECH, VROUM, SCREECH, VROUM, SCREECH" ? Un belge en voiture à un feu orange clignotant
Savez-vous quel est le meilleur moyen contraceptif chez les belges ? Le lance-pierres... pour tirer sur les cigognes !
Que faire lorsqu'un Belge vous lance une grenade ? Vous la dégoupillez et vous la renvoyez !
Comment rendre un belge fou? L'enfermer dans une pièce ronde et lui dire qu'il y a une frite dans un coin !
Une collision se produit entre un sous-marin belge et un poisson rouge. Qui a tort ? Le sous-marin belge : Il n'avait rien à faire dans l'aquarium.
Pourquoi les footballeurs belges tirent toujours à côté des buts lorsqu'ils jouent à l'étranger ? Parce qu'on leur a dit que les buts comptent doubles à l'extérieur.
Comment reconnait-on un hélicoptère belge ? C'est le seul qui a un siège éjectable !
Pourquoi les belges aiment-ils les vieux murs ? Parce-que les vieux murs s'effritent.
À quoi reconnaît-on une concierge belge ? Elle nettoie l'ascenseur à tous les étages.
Qui a inventé les sous-marins ? Les belges en essayant de construire un bateau.
Comment les cyclistes belges se rendent-ils compte qu'ils ont la chiasse ? Le soir, en enlevant leurs pinces à vélo.
Qu'est-ce qui est le plus difficile pour un belge qui veut traire une souris ? Se glisser dessous.
Pourquoi les belges font-ils stériliser leur coucou ? Pour éviter qu'ils pondent dans l'horloge.
Qu'est-ce qu'un homme intelligent en Belgique ? Un touriste.
Pourquoi observe-t-on un flux et un reflux de la mer ? Parce qu'il y a très longtemps, les belges sont venus s'installer près de la plage.
Et la mer, écoeurée, s'en est allée.
Depuis, toutes les 6 heures, elle revient voir s'ils sont toujours là.
Pourquoi ne fait-on jamais tourner les tables en Belgique ? Parce que l'esprit n'est jamais là.
Pourquoi les belges écoutent la radio dans la cave ? Pour capter les Pays-bas.
Pourquoi les belges n'ont-ils pas Internet ? Parce qu'ils n'ont pas assez de place sur leur disque dur.
Qu'est-ce qu'un alsacien ? Un belge trop con pour être Suisse...
Pourquoi les belges prennent un escabeau pour aller aux toilettes ? Pour faire du caca haut (cacao).
Pourquoi les enfants belges ont-ils toujours 0 à l'école ? Parce qu'il n'existe pas de notes plus basses.
Pourquoi les Belges ont-ils souvent le rhume de cerveau ? Parce que les microbes s'attaquent toujours à la partie la plus faible du corps.


Blagues

  1. Un hélicoptère s'écrase dans un cimetière belge, 500 morts.
    Les fouilles continuent.
  2. Belgique : Un escalator tombe en panne en pleine heure de pointe. 40 personnes restent bloquées pendant une heure.
  3. Un belge a inauguré sa nouvelle machine à écrire. Il a coupé le ruban...
  4. Un accident de bus belge à fait 40 morts : 20 dans l'accident et 20 dans la reconstitution.
  5. Terrible accident d'hélicoptère dans un cimetière belge...
    Les sauveteurs ont déjà dégagé plus de 500 corps.
  6. Un maître d'école belge est exaspéré. Il dit à ses élèves : - "À chaque fois que j'ouvre la bouche, un imbécile parle..."
  7. Saviez-vous que le ministère belge des Transports a mis en place un nouveau panneau de signalisation ?
    On peut y lire "Fin de Rond Point".
  8. Spectacle : Voulant imiter Madonna, une chanteuse belge a été hospitalisée après son gala.
    En effet, lorsqu'elle a jeté sa petite culotte, elle était encore dedans.
  9. Le permis de chasse belge est attribué en 2 temps.
    Les candidats passent, d'abord, une épreuve pratique, fusil en main.
    Les survivants sont ensuite interrogés sur la théorie.
  10. Le gouvernement belge vient de décider qu'au 1er janvier prochain, sur tout le territoire, les automobiles devront rouler à gauche, non plus à droite.
    Si l'expérience est concluante, à partir du 1er février la mesure sera adoptée pour les camions.
  11. Vous ne verrez jamais un belge manger de la langue de boeuf...
    Il trouve dégoûtant ce qu'il vient de la bouche d'un animal...
    Il préfère manger des oeufs.
  12. Un pilote d'avion belge arrive à Orly. On lui demande : Quelle est votre position ?
    Il répond : À l'avant gauche de l'appareil !
  13. Un belge va voir sa fiancée et lui dit : - "Tu sais, je ne peux pas t'épouser, car chez nous on se marie en famille :
    mon pere a épousé ma mère, et mon grand père a épousé ma grand mère".
  14. Deux belges à la chasse, voient passer un deltaplane. Le premier belge épaule et tire.
    - Bah tu l'as raté ! !
    - Oui mais il a lâché sa proie.
  15. Deux belges sont en safari en Afrique.
    Soudain, un lion sort de la brousse et se jette sur un des gars.
    Après une dure bataille il réussit à se dégager de la bête et à la faire fuir.
    Il rejoint alors son ami tout ensanglanté et les vêtements en lambeaux.
    - Espèce d'idiot, pourquoi tu n'as pas tiré ? Ce lion a failli me tuer.
    - Mais tu m'as dit que c'était un fusil pour les éléphants...
  16. Deux explorateurs belges sont dans la jungle.
    Soudain ils se trouvent face à face avec un tigre.
    - Du calme, dit l'un d'eux. Tu te rappelles ce que dit le manuel d'instruction ? Si on le regarde droit dans les yeux, il fait demi-tour et s'en va.
    - D'accord, nous on a lu le livre. Mais le tigre, lui, est-ce qu'il l'a lu ?
  17. Une pute belge est arrivée à Paris. Elle pleure dans un bar.
    Une pute française lui demande ce qu'elle a.
    Elle répond : Je viens de m'apercevoir que vous vous faisiez payer !
  18. Un belge égaré au milieu du Sahara voit soudain une voiture arriver et s'arrêter.
    - Excusez-moi, je suis perdu, vous n'iriez pas à Bruxelles, une fois ?
    - Ah non, je vais à Liège, dit le conducteur en repartant !
  19. Un belge est mort en buvant du lait !
    - Ah bon ! Le lait était empoisonné ?
    - Non, la vache s'est assise !
  20. Un belge entre en courant dans un commissariat :
    - On vient de me voler ma voiture ! Sous mes yeux !
    - Vous avez vu le voleur ? Demande le brigadier.
    - Non, mais j'ai relevé le numéro…
  21. Un belge entre dans une maroquinerie et demande : - Auriez vous un portefeuille imperméable ?
    - Imperméable ??? ?
    - Oui, c'est pour y mettre de l'argent liquide.
  22. Dialogue belge : - ... et quel est votre métier?
    - Moi, je travaille dans un bureau.
    - Ah bon ?! ... dans quel tiroir ?
  23. La Belgique a interdit la conception in vitro...
    ....on a déjà arrêté six couples à la cathédrale ! (in vitreaux)
  24. Un belge entre dans un bar : - Garçon, pouvez-vous me donner un autre sucre s'il vous plait ?
    - Mais je vous en aie déjà donné six !!!
    - Oui mais ce n'est pas de ma faute si ils fondent tous !!!
  25. Deux belges discutent. L'un des deux va se marier et il est bien embêté :
    - Je ne suis pas sûr que ma femme soit encore vierge. Tu n'aurais pas un truc pour que je le sache ?
    - Oh si ! J'ai un super truc. Tu vas voir c'est simple. Tu as besoin de peinture rouge, de peinture bleue et d'une pelle.
    Tu vas te peindre une couille en bleu, une couille en rouge, et si lors de ta nuit de noces ta femme te dit :
    "Ah ah ah, c'est la paire de couilles la plus drôle que j'ai jamais vue", alors tu l'assommes avec la pelle.
  26. Deux chômeurs belges lisent le journal.
    Le premier : Tu as vu, c'est écrit que la police cherche deux violeurs d'origine arabe.
    Le second : C'est pas juste c'est toujours les mêmes à qui on propose du travail...
  27. Un belge va voir le médecin parce qu'il a des douleurs à l'estomac.
    - Qu'avez-vous mangé hier soir ?
    - Des huîtres.
    - Et vous n'avez pas senti une odeur suspecte quand vous les avez ouvertes ?
    - Il fallait les ouvrir ???
  28. Deux belges sont en auto. Là, ils vont descendre une route très pentue.
    Le premier dit : "Attention !!! ! ! On n'a plus de freins !!!"
    Et l'autre de répondre : "Ben voyons ! C'est pas grave ! Y a un stop en bas !"
  29. Un jeune gars dit à un autre dans le train :
    - Oh tiens, je vais te raconter un super histoire belge...
    L'autre : - Ah mais ça ne va pas dis, je suis belge !
    - C'est pas grâve, répond le premier, je te la raconterai deux fois
  30. Une dame belge fait des emplettes à la Samaritaine.
    Elle va trouver le chef de rayon et se plaint qu'aucun des chapeaux qu'elle a essayés ne lui va.
    Il répond : Madame, la chapellerie c'est au deuxième étage. Ici vous êtes aux abats-jour.
  31. C'est un belge qui veut acheter un téléphone portable à sa fille.
    Le vendeur lui demande : - "SFR ?"
    Le belge répond : - "Ben elle va lire le mode d'emploi comme tout le monde !"
  32. Un belge circule sur l'autoroute et écoute la radio au moment d'un flash spécial :
    - "Attention, un fou circule sur l'autoroute A40 en sens inverse !"
    - Oui, ben y'en a pas qu'un, y'en a tout plein !
  33. Un belge va au cinéma, il achète son billet à la caisse et pénètre à l'intérieur.
    Une minute plus tard il revient et en achète un autre.
    Puis il revient encore et demande un autre billet.
    - Mais je vous en ai déjà vendu deux.
    - Je sais mais chaque fois que j'entre dans la salle, il y a un gars qui me le déchire.
  34. Un belge se promène sur la plage avec sa femme.
    Soudain une mouette chie sur la femme. Révoltée, elle dit à son mari :
    "La salope ! Apporte moi du papier".
    Le brave belge repond : "Ce n'est plus la peine, elle est loin maintenant"
  35. Un belge pousse sa Mercedes toute neuve sur l'autoroute.
    Un gendarme s'arrête et lui demande quelle est la panne.
    - Non, elle n'est pas en panne, répond le belge, elle est neuve, mais le garagiste m'a dit, pendant le rodage, vous roulez à 50 km/h en ville et vous la poussez un peu sur l'autoroute. Alors c'est ce que je fais !!!
  36. Un français rend visite à un de ses amis belges qui vient juste d'être papa.
    - Comme il est beau. Quel âge a-t-il ?
    - 15 jours, répond le belge.
    - Et comment s'appelle-t-il ?
    - On ne sait pas, il ne parle pas encore !
  37. Dans le Périgord, un touriste belge admire un champ de fraises et dit au paysan :
    - Elles sont vraiment belles vos fraises ! Qu'est-ce que vous mettez dessus ?
    - Bah ! Juste un peu de fumier…
    - Ah, c'est pas comme chez nous ! Nous en Belgique, on met du sucre…
  38. Un type demande à un Belge s'il a déjà vu un imbécile avec une agrafe à chaque oreille.
    Le Belge dit que non.
    L'autre lui dit : Ouvre ton passeport et regarde ta photo. Il y a des agrafes sur tes oreilles !
    Le Belge rigole et téléphone à un copain pour lui poser la même question.
    Le copain dit qu'il ne sait pas.
    Le Belge lui dit : Viens voir mon passeport !
  39. Un belge s'arrête sur le bord de l'autoroute et appelle les secours :
    - Depêchez-vous, j'ai claqué ma portière et les clefs sont restées dans la voiture.
    - Pas de problème, un dépanneur sera là dans 15 minutes.
    - Il sera trop tard parce qu'il pleut et je n'ai pas fermé la capote !
  40. Deux jardiniers belges se livrent à un étrange manège : Le premier creuse un trou, l'autre le rebouche, puis le premier va creuser un peu plus loin, l'autre le rebouche et ainsi de suite.
    Un promeneur leur demande alors ce qu'ils font :
    - Ben, normalement on est trois, mais celui qui plante les arbres est malade !
  41. Un couple belge à Paris, dans l'autobus. Ils entendent annoncer "Charles de Gaulle", "Masséna", "Joffre"... et voient des gens descendre ou monter.
    Ils se disent : Comment est-ce qu'on va savoir où il faut descendre, on n'a pas donné notre nom au chauffeur !
  42. Un touriste belge entre dans un magasin à Chamonix et demande :
    "Où dois-je prendre le bateau pour aller à la mer de glace ?
  43. Deux belges se promènent au bord d'un voie ferrée.
    - J'ai jamais vu un escalier aussi long dit l'un.
    - Et pourquoi la rampe est-elle placée aussi bas ? demande l'autre
    - T'inquiète pas, reprend le premier, on est au bout de nos peines : voilà l'ascenseur qui arrive !
  44. Deux Belges en vacances à Paris regardent des cygnes sur le lac du Bois de Boulogne.
    Soudain, un homme s'approche d'eux et leur demande : Vous en avez admiré combien ?
    Cinq, répond un des Belges. Alors, fait l'homme, comme c'est dix francs par cygne, cela vous fera cinquante francs !
    Le soir, de retour à l'hôtel, les touristes racontent leur histoire au réceptionniste, qui s'exclame :
    - Mais c'est de l'escroquerie !
    Oui ! triomphent les deux Belges, en fait on en avait vu douze...
  45. Un belge qui veut vérifier ses clignotants demande à sa femme :
    - Chérie, est-ce que mes clignotants fonctionnent à l'arrière ?
    Il met en route les clignotants et entend sa femme répondre : - Oui ! Non ! Oui ! Non ! Oui ! Non !...
  46. Un belge arrive chez un copain qui est en train de regarder le match Bruges Anderlecht à la télé.
    - Ils en sont où ? Demande-t-il
    - Ça se termine dans 3 minutes. Le score est de 0-0
    - Et à la mi-temps, ça faisait combien ?
  47. Un Flamand et un Wallon discutent... Je ne m'étend pas sur sa motivation pour la justifier, mais tout à coup, le Flamand pousse l'exclamation suivante : Ho UN mouche !
    Vous remarquerez que le Flamand effectue cet effort louable de s'exprimer en Français.
    Le Wallon le reprend, et lui dit : Non ! UNE mouche.
    Le Flamand très étonné lui répond : Gotferdom t'as de bons yeux !
  48. Deux belges discutent et l'un dit : - Dis donc j'aimerais bien essayer l'échangisme avec ta femme et la mienne.
    - Oh ben oui une fois, on peut essayer.
    Un samedi, ils organisent une soirée.
    Au bout de deux heures d'échangisme, un des deux belges dit : - Tu crois qu'elles se font autant chier que nous à côté nos femmes ?
  49. Un facteur remet une lettre à un belge en lui disant : - Voilà une lettre par avion.
    - Menteur, répond le belge, je t'ai vu arriver avec ton vélo !
  50. Ce sont deux belges qui sont dans la mer et nagent depuis un moment.
    Tout-à-coup, l'un des deux, les yeux rivés vers le fond de l'eau, dit à son compagnon : - "Tas vu, il y a une mouette qui est morte !?!".
    Et l'autre, regarde le ciel désespérément bleu : - "Où ça ?"
  51. Dans une petite ville belge, on inaugure la statue du maire.
    - C'est tout à fait lui, dit un des adjoints, mais pourquoi a-t-il une jeune fille sur le genoux, dont il pelote les fesses ?
    Le sculpteur répond : - C'est le seul moyen que j'ai trouvé pour le faire patienter pendant les séances de pose !
  52. Alors c'est un Belge qui a écrasé une poule et il va à la ferme et il dit : - Excusez-moi, j'ai écrasé une de vos poules.
    - Oh, ce n'est pas à nous, on ne les fait pas toutes plates !.
  53. Deux fermiers belges sont en train de discuter : - Eh, tu savais qu'il fallait deux moutons pour faire un pull ?
    Le second étonné : - Ah bon ? Un mouton ça sait tricoter ?
  54. Sur la plage de Zuitsee-Gent, on annonce par haut-parleur qu'un baigneur de Bruxelles vient de découvrir un os de seiche géant.
    Cinq minutes plus tard, on annonce une rectification : ce n'était pas un os de seiche mais une simple planche à voile blanche.
  55. Un belge doit prendre le train pour partir en vacances.
    Dans la librairie, comme il ne sait pas quoi choisir, il demande conseil : - "Je voudrais acheter un livre SVP"
    Le vendeur lui répond : - "Oui, bien sur, de quel auteur ?"
    - N'importe, pourvu qu'il rentre dans le wagon.
  56. Deux belges louent une barque pour aller à la pêche.
    - C'est un très bon coin pour la pêche, on devrait faire une croix dans le fond de la barque pour marquer l'endroit.
    Le deuxième répond : - Tu es fou ? On aura peut-être pas la même barque la prochaine fois !
  57. Deux belges marchent dans la rue. Soudain, ils aperçoivent une déjection animale : - Dis tu crois que c'est une merde de chien ?
    - Je ne sais pas, goûte !
    L'autre met son doigt dedans et répond : - Oui, il me semble bien
    - Attend, je goûte aussi !
    Il met lui aussi son doigt dedans et le lèche soigneusement.
    - Ouais, ça c'est de la merde de chien
    - Eh ben, heureusement qu'on a pas marché dedans !
  58. L'équipe de football belge part jouer en Afrique.
    Dans l'avion , le commandant de bord n'arrête pas de sentir l'avion bouger dans tous les sens, il appelle l'hôtesse :
    - Qu'est-ce qu'il se passe derrière ?
    - Oh rien ! C'est l'équipe qui s'entraîne ...
    - Faites ce que vous voulez , il faut que ça s'arrête...
    L'hôtesse s'en va... au bout de cinq minutes de calme, le commandant rappelle l'hôtesse et lui demande :
    - Que leur avez-vous dit pour obtenir le calme si rapidement ?
    - Je leur ai dit d'aller jouer dehors ...
  59. Il a été indispensable de croiser les pigeons voyageurs belges avec des perroquets.
    Ils se perdent toujours autant mais, au moins, maintenant, ils peuvent demander leur chemin.
  60. Un français, un américain et un belge discutent : - En France, le record en apnée est de 8mn52.
    - Ce n'est rien, dit l'américain, notre plongeur a tenu 15mn30.
    - Chez nous, une fois, dit le belge, on ne sait pas encore, car le nôtre est descendu l'an passé, mais il n'est toujours pas remonté.
  61. Un français, un américain et un belge sont condamnés à mort.
    Le français dit : Moi, je veut mourir à la guillotine, pour faire honneur à ma patrie. Et on le tue !
    L'américain dit : Moi, je veut mourir à la chaise électrique, pour faire honneur à ma patrie. Mais il n'y a plus de courrant alors on lui laisse la vie sauve.
    Alors le belge dit : Puiscequ'il n'y a plus de courrant, je vais choisir la guillotine, sinon, ça ne marchera pas !
  62. Un américain, un français, un belge sont aux bords d'une piscine, cette piscine peux réaliser un souhait à chacun s'il saute dedans.
    L'américain saute le premier en criant "Dollar !", il atterit dans la piscine et celle ci est pleine de dollars.
    Le français saute et crie "De l'or !" et la piscine est pleine d'or.
    Enfin vint le tour du belge qui s'apprête lui aussi à sauter mais au dernier moment il glisse et crie "MERDE !"
  63. Un belge fait le trajet Paris - Lyon en voiture, et il prend une auto-stoppeuse vêtue d'une minijupe.
    Celle-ci commence à lui faire du charme...
    À l'entrée de Lyon, le belge lui frôle la jambe par mégarde en changeant de vitesse.
    La nana le regarde droit dans les yeux et lui dit : Tu peux aller plus loin tu sais ?
    Et le Belge continue... jusqu'à Marseille...
  64. On demande à un américain un français et un belge : Quelle est la chose la plus rapideau monde ?
    - L'américain : La lumière !
    - Le français : Mais non, c'est plutôt la pensée !
    - Le belge : Mais non, c’est la diarrhée !
    Les autres, étonnés, lui demandent pourquoi.
    Le belge répond : Quand vous avez la diarrhée et vous avez envie de chier, vous n'avez même pas le temps de penser à allumer la lumière !!! !
  65. Un belge, un français et un américain vont dans un hôtel.
    Malheureusement, il ne reste plus qu'une chambre avec un lit double.
    Ils acceptent. Vers minuit, il y a le français qui éternue, mais très très fort.
    Les deux autres râlent et l'engueulent. Vers une heure, l'américain éternue à son tour.
    Après que les deux autres se soient énervés le belge dit : "La prochaine fois, on prévient !".
    Puis, vers deux heures, le belge dit : "Attention", les deux autres se mettent sous la couverture, "Je pète !"
  66. 3 PDG (belge, français et américain) en réunion, le français tourna le cadran de sa rolex, alors le belge lui demande : - Tu fais quoi ?
    Il lui répond : - J'appelle ma secrétaire.
    L'américain tourna le bouton de sa chemise, le belge étonné lui pose la même question, il lui répond : - J'appelle ma femme...
    Alors atterré, le belge commença à manger un papier de dépit, ils lui demandèrent étonnés : - Que fais-tu ?
    Il répond : J'envoie un fax.
  67. À la frontière entre la Wallonie et le pays Flamand (deux régions de Belgique l'une parle français, l'autre parle flamand), se trouvent deux usines :
    À l'entrée de la première en Wallonie on lit : - "Ici, on ne parle pas flamand"
    À l'entrée de la seconde en pays Flamand on lit : - "Ici on ne parle pas, on travaille " !
  68. Un couple de belges a été rapatrié d'urgence dans un état d'épuisement avancé à la suite d'un pari stupide qu'ils avaient fait au Groenland avec des esquimaux.
    Ils avaient parié qu'ils étaient capables de faire l'amour toute la nuit.
    Ils ont simplement oublié que la nuit polaire dure 6 mois !
  69. Un américain, un anglais et un belge boivent des bières dans un bar parisien.
    L'anglais dit que, certes, l'endroit est plaisant mais que, à Londres, si l'on va boire chez Andrew's :
    on paie la 1ère bière, on paie la 2nde, mais Andrew paie la 3è.
    L'américain dit que oui, c'est pas mal, mais à New York, chez Tom :
    on paie sa bière, Tom paie la 2nde. On paie la 3è, et Tom paie la 4è.
    Le belge avoue que ce n'est pas mal, mais il connait un coin encore plus chouette à Bruxelles.
    - Chez Maesmaker, on te paie ta première bière, et une seconde, et une troisième.
    Quand tu as bu la troisième, tu peux même en avoir une quatrième, et après tu montes à l'étage et tu baises.
    Les deux autres sont très impressionnés, et lui demandent : - Non ? C'est vrai ? Et ça t'es arrivé, à toi ?
    - À moi non, mais à ma femme, oui.
  70. C'est des belges qui sont sur l'autoroute et ils s'arrêtent parce qu'ils ont vu un barbecue.
    Alors comme il a l'air d'avoir été oublié les belges le récupèrent.
    Et à la frontière, ils sont contrôlés par les douaniers :
    - Vous n'avez rien à déclarer ?
    - Oh bah non, le bronzage on l'a sur nous, non je ne vois pas.
    - Je peux vérifier votre coffre... [ils ouvrent le coffre]: Bah ça, qu'est ce que c'est ?"
    - Oh ça, c'est un barbecue qu'on a trouvé sur le bord de la route..
    Le mec téléphone et lance aux autres douaniers : - Ça y est, je les tiens ceux qui ont piqué le radar !.
  71. Un américain, un russe et un belge veulent rentrer dans le F.B.I.
    Pour être accepté ils doivent rentrer dans une pièce où leur femme est attachée à une chaise et la tuer avec un fusil.
    Premièrement, l'américain rentre et ressort 30 minutes plus tard en chialant qu'il ne peut pas tuer sa femme.
    Par la suite entre le russe en ressort 1 heure plus tard à genoux en disant qu'il ne peut tuer sa femme.
    Voyant tout ça, le belge échappe un fou rire et se moque des 2 autres en disant :
    - "Laissez-moi faire, moi je suis capable !"
    Finalement, le temps passe :
    1, 2 ,3, 4 heures sont maintenant passées et le belge ressort la chemise tachée de sang en disant :
    "Vous auriez dù me dire que les balles étaient à blanc, j'ai été obligé de la tuer avec la chaise !" .
  72. Un français, un allemand et un belge qui viennent d'arriver au paradis :
    Saint Pierre, qui est assez joueur leur dit :
    - Si vous voulez entrer au paradis, je vais vous raconter 100 blagues et vous ne devrez pas rire.
    Le français à la 30ème blague n'est plus capable de se retenir, il rit.
    L'allemand éclate de rire à la 50ème blague.
    Quant au belge ... 50, 60, 70, ..90 et il se met à rire à la 99ème.
    Les 2 autres ne comprennent pas pourquoi il n'est pas parvenu à se retenir de rire jusqu'à la 100ème blague :
    - Je viens de comprendre la première.
  73. Un Allemand, un Hollandais et un Belge sont assis dans le café.
    L'Allemand annonce fièrement :
    Ma femme va en 7 secondes de 0 à 100.
    - Oh, dit le Hollandais, comment ça ?
    - Je lui ai acheté une Porsche.
    - Ah ce n'est encore rien, ma femme va de 0 à 100 en 5 secondes.
    - Oh, dit l'Allemand, comment est-ce qu'elle le fait ?
    - Je lui ai offert une Ferrari.
    Puis le Belge : - Ma femme va en 2 secondes de 0 à 100.
    - Cela nous semble impossible, qu'est-ce que tu lui a donné ?
    - Une balance !
  74. Trois ouvriers, un français, un anglais et un belge, sur le chantier d'un immeuble en construction, font la pause casse-croûte du midi tout en haut de l'immeuble.
    L'anglais : "- Oh, incroyable ! Encore un sandwich au cheddar. Je vais vous dire un truc :
    - Si ma femme me fait encore un sandwich au cheddar, demain, je saute de l'immeuble et me tue !."
    Le français : [un peu interloqué] "- Oh... merde, encore de la choucroute."
    L'anglais : "- Ben, c'est pas mal, ça change des sandwichs..."
    Le français : - "Oui peut-être, mais tous les jours, c'est trop. Si demain j'ai encore le même menu, je te suis..."
    Le belge : - "Hum. Moi j'ai encore eu du waterzoï. Je suppose que je vais me tuer si j'ai encore la même chose demain."
    Nous sommes le jour suivant, il est midi, et c'est encore la pause casse-croûte.
    L'anglais : - "Damn it ! J'avais pourtant dit à mon idiote de femme de ne plus mettre de cheddar dans mes sandwichs.
    C'est décidé, cette fois-ci c'est la bonne !- et il saute.
    Le français : - "Oh non !. Ma femme m'a encore fait de la choucroute ! Attend moi...."
    Le belge : [très inquiet, il ouvre sa gamelle et...] - "Oh. Du waterzoï !!!
    En fait je ne veux pas mourir, mais une promesse est une promesse..."
    À l'enterrement, les trois veuves discutent entre elles :
    L'anglaise : - "Sigh, si seulement je ne lui avais pas fait de sandwich au cheddar, il serait encore avec nous."
    La française : - "Le mien aimait le thon. Pourquoi ne lui ai-je pas préparé des sandwichs au thon... c'est ma faute..."
    La belge : - "Je ne comprend pas. Il a toujours insisté pour faire lui-même ses propres sandwichs..."
  75. Un belge se promène au zoo, et passe devant une cage avec une femelle gorille qui n'en peut plus d'excitation.
    En voyant le gars, le directeur du zoo qui voit ça va vers le belge et lui dit :
    - Ecoutez, c'est incroyable, c'est notre dernier spécimen, et elle refuse obstinément de s'accoupler avec un mâle, mais vous, vous la fascinez...
    Ça me dérange de vous demander ça, mais est-ce que vous accepteriez de coucher avec elle pour 50 000 francs ?
    - Ben... ouais, mais euuuhhh, est-ce que je peux payer en plusieurs fois ?
  76. Deux belges se rencontrent sur le bord de la rue. Il y en a un qui a un bandage sur chaque oreille.
    L'autre lui demande : Pourquoi as-tu un bandage sur les oreilles ?
    Il répond : Ce matin, lorsque je repassais ma chemise, le téléphone a sonné et j'ai répondu avec le fer.
    L'autre reprend la parole : Pourquoi as-tu un bandage sur l'autre oreille ?
    Il répond : Oh ! ça, c'est quand j'ai voulu appeler le SAMU.
  77. C'est deux belges dans un gros camion qui mesure 2,60 M de hauteur.
    Ils s'arrêtent avant un tunnel dont la hauteur maximum est 2,50M.
    Version 1 :
    Un des deux belges dit à l'autre :
    - On n'a qu'a dégonfler les pneus
    - Mais non, abruti, c'est pas en bas que ça coince, c'est en haut...
    Version 2 :
    Un des deux belges va voir de l'autre côté du pont et crie à l'autre :
    - C'est bon, tu peux y aller, il y a pas de flics !
  78. Expatriés à Paris, une bande de truands belges a travaillé pendant plusieurs mois à mettre au point et imprimer de faux billets d'Euros.
    Lorsqu'ils ont enfin terminé, ils se rendent compte que les billets qu'ils ont fabriqué sont des billets de 18 Euros, et que cette coupure n'existe pas!
    Le plus malin du groupe mentionne que ce n'est qu'en Belgique qu'ils parviendront à écouler ces faux billets.
    La bande s'en retourne donc en Belgique, et se présente dans la première épicerie après la frontière en demandant la monnaie pour un billet de 18 Euros.
    La caissière ouvre son tiroir caisse et demande :
    - Qu'est-ce que vous préférez, deux billets de 9 Euros ou trois billets de 6 Euros ?
  79. C'est un français qui possède un singe et qui dit à un bagle : - Tu vas voir ce singe : il est formidable !!!
    - Comment ça ?, répond le belge
    - Tu vas voir !
    Le propriétaire du singe baisse sa braguette et sort son engin.
    Puis il fout une ENORME BAFFE dans la gueule du singe, qui immédiatement, se met a lui tailler une pipe.
    Le belge : - Ça alors !
    - Tu veux essayer aussi ?
    - D'accord ! Mais sois sympa, ne me tapes pas trop fort sur la tête...
  80. Deux belges décident d'aller faire du camping. Chemin faisant, ils décident de monter leur tente.
    Le problème est qu'il n'y a que deux possibilités. Le chemin ou le fossé !
    Le premier dit : "Nous serions mieux dans le chemin, c'est moins humide !"
    Le deuxième dit : "Ben non pauvre imbécile, nous serions plus en sécurité dans le fossé !"
    Finalement, ils décident alors de monter la tente dans le chemin.
    Au milieu de la nuit un camion qui roule sur le chemin évite de justesse le camp et va se retrouver dans le fossé !
    BOUM ! Les deux colons sortent de la tente et voient le pitoyable état du camion. C'est alors qu'un des deux dit :
    "Tu vois bien que j'avais raison, si nous n'avions pas été dans le fossé nous serions morts, imbécile !"
  81. Deux belges vont en camping.
    Ils installent leur tente dans une clairière et se couchent pour dormir.
    Quelques heures plus tard, l'un d'eux réveille l'autre et lui dit : - Regarde dans le ciel et dis-moi ce que tu vois.
    - Des millions d'étoiles !
    - Et qu'est-ce que ça veut dire, selon toi ?
    Le belge interprète la question un instant et dit :
    - Ben, astronomiquement parlant, cela veut dire qu'il y a des millions de galaxies et des milliards de planètes dans le vaste espace.
    Astrologiquement, cela me dit que Saturne est en Verseau.
    Pour l'heure, je dirais qu'il est quatre heures du matin.
    Théologiquement parlant, il est évident que Dieu est tout puissant et que nous sommes petits et faibles.
    Météorologiquement, il semblerait qu'il fera très beau demain.
    Après s'être fait dévisager par l'autre belge pendant quelques minutes il reprend : - Quoi, qu'est-ce que j'ai dit de mal ?
    - Pauvre con va ! Ça veut simplement dire qu'on s'est fait voler la tente !!!
  82. Un belge doit prendre un suppositoire "par le rectum". Il ne sait pas ce que c'est alors il va voir son voisin.
    - Eh, voisin, tu as pas un rectum par hasard ? - Non, répond l'autre. Il se renseigne auprès d'autre gens...
    Après plusieurs réponses négatives, il en vient à diluer le médicament dans un verre d'eau et il le boit. La guérison n'est pas terrible...
    Deux semaines plus tard, il croise le toubib dans la rue. Le toubib lui dit : - Alors, il était bien mon médicament ?
    Et l'autre répond : - Tu parles, si je me l'étais mis dans le cul ça m'aurait fait autant d'effet !
  83. Deux belges errent dans le désert depuis plusieurs jours (quelle belle plage ...). Ils meurent de soif.
    - J'ai un truc infaillible pour lutter contre la soif, déclare le premier...
    - Ah ouais, c'est quoi ? interroge le second.
    - Il faut sucer des cailloux...
    - Alors c'est foutu, ici il n'y a que du sable à perte de vue.
    Long silence. Les deux naufragés du désert reprennent leur pénible progression sur les dunes brûlantes.
    - On serait sauvés si on trouvait une rivière, s'exclame soudain le second belge.
    - Tu as raison, réfléchit le premier, au fond des rivières il y a toujours des cailloux...
  84. Deux belges visitent Londres et décident de prendre les fameux bus rouges à 2 étages.
    Ils se mettent en bas et, tout à coup, l'un dit à l'autre : - J'vais voir en haut comment c'est.
    5 min après, il revient et dit à son copain : - On a bien fait de se mettre en bas : en haut, il n'y a pas de chauffeur !
  85. Deux belges sont arrêtés à un feu tricolore.
    Le passager dit à l'autre : " C'est vert !"
    L'autre ne répond pas.
    Il répète : "C'est vert !"
    Toujours aucune réponse .
    "J'te dis que c'est vert !"
    À ce moment là le conducteur répond : "Eh ben je sais pas moi ?... Une grenouille ?"
  86. Un jeune homme de Namur vient tout juste de se marier avec une superbe jeune fille.
    Le lendemain de la nuit de noces, les amis du jeune marié le croisent dans la rue et lui demandent :
    - Alors fieu, la nuit de noces, comment ça s'est passé, dis ?
    - Oh non, je saurais pas vous raconter, vraiment c'est trop intime...
    Mais ses amis insistent : - Alleï quoi, fais pas ta mijaurée, hein. Raconte-nous plutôt !
    - Bon... Eh bien vous n'allez peut-être pas me croire, mais elle était folle de moi !
    Et excitée avec ça... C'est bien simple, si j'avais voulu, je me la faisais...
  87. Ça se passe à Paris, dans une maison bourgeoise. La bonne (belge) fait la poussière dans la chambre de sa patronne pendant que cette dernière se maquille devant la coiffeuse.
    La femme de chambre trouvant une capote usagée sous le lit : - Oh ben alors une fois, ça c'est dégueulasse alors...
    La maîtresse de maison : - Mais allons Ginette, je vous en prie... restez correcte !
    - Bien sûr madame... mais c'est quand même vraiment dégueulasse ça une fois !
    - Il suffit Ginette... vous ne faites donc jamais l'amour en Belgique ?
    - Bien sûr que si madame.... mais pas au point d'y laisser la peau !
  88. Un touriste belge vient en vacances dans une petite station balnéaire du Finistère
    Arrivé sur le port, il demande à un pêcheur : - Dites-moi, une fois… Il n'y avait pas une jetée l'année dernière ici ?
    - Si, fait le pêcheur, mais elle a été entièrement détruite par un raz de marée.
    - Pas possible ! Jamais je n'aurais cru qu'un petit rongeur comme ça(* puisse faire autant de dégâts ! (* : rat de marée)
  89. Un belge part en vacances au Club Med. Là, il se dit, super, je vais pouvoir me faire des femmes, plein de femmes.
    Un jour, deux jours, ..., RIEN.
    Mais lors de ces journées d'attentes, il a remarqué un G.O. (Gentil Organisateur) qui n'arrête pas, à chaque déplacement, un troupeau de belles créatures le suit.
    Il décide donc d'aller le voir pour lui demander son secret.
    - Mais comment fais-tu pour avoir toujours autant de femmes autour de toi ?
    - C'est très simple (ptit gars !), le matin je me lève et je place une patate dans mon maillot.
    - Ah ouais, j'ai compris, dit le belge...
    Le lendemain soir, le G.O. revoit le G.M. (Gentil Membre) et lui demande comment s'est passée sa journée :
    - Alors ça a marché (ptit gars !) ?
    - Ben non j'comprends pas ! ! ???
    - Hé mec, y faut mettre la patate devant !!! !
  90. Deux belges ont décidé d'aller chasser l'élan dans le nord canadien.
    Ils se renseignent sur les meilleurs endroits, louent une voiture et des fusils, vont au bout de la route qu'on leur a indiqué, laissent la voiture et continuent à pied. Ils marchent pendant une heure, et tout d'un coup, ils voient un élan.
    Un coup de fusil et son affaire est réglée. Ils l'attrapent par la queue et commencent à le tirer vers la voiture.
    Mais les poils de l'élan accrochent sur la neige, et au bout de deux heures, ils n'ont fait qu'une centaine de mètres.
    Passe un chasseur du coin qui leur dit : "Ah mais c'est pas comme ça qu'il faut faire !
    Tirez par les cornes, comme ça les poils se dresseront pas et ça glissera plus facilement !"
    Les belges décident de suivre cet excellent conseil, et au bout d'un moment, l'un d'eux remarque :
    "Alleye alleye, c'est vrai que ça est bien plus facile comme ça. Mais alors, qu'est-ce qu'on s'éloigne de la voiture..."
  91. Deux belges se présentent à l'école du ski du coin :
    "Nous aimerions avoir le même moniteur que l'année dernière SVP."
    "Bien sur, vous connaissez son nom ?"
    "Non, mais son prénom, c'est Michel"
    "Le problème, c'est que j'ai 7 Michel. Il faudrait un signe particulier."
    Les deux belges réfléchissent puis l'un d'entre eux chuchote :
    "Il a, c'est sur, un signe particulier : il a DEUX anus."
    "Pardon ? Vous en êtes sûr ?"
    "Nous ne l'avons pas vu, mais chaque fois qu'il croisait un collègue, l'autre lui demandait :
    "Tu t'en sors avec tes deux trous-du-cul ?"
  92. C'est dans quelques années, la navette spatiale européenne s'en va pour son n-ieme voyage dans l'espace.
    Les cosmonautes, un français, un italien et un belge ont le droit d'emporter quelques menus effets personnels.
    Le français prend un tas de bouquins et quelques revues du genre play-boy, l'italien 4 sacs de pâtes et 2 kilos de sauce tomate pour aller avec, et le belge emporte 40 paquets de cigarettes.
    La mission se déroule normalement.
    Au retour, le français sort le premier de la navette, tout content du bon temps qu'il a passé là-haut.
    L'italien le suit et explique avec force gestes que mamma mia que le pasta dans l'espace avec oune sauce tomate de la mamma de Napoli que sont bonnes que se devrait être obligatoire et que la prochaine fois...
    Et puis sort le belge tout tremblotant, une cigarette toute neuve à la bouche, demandant à la ronde :
    - Est-ce que quelqu'un aurait du feu siouplait ? Quelqu'un, du feu ?...
  93. Un belge qui, au temps de Jules César, a été condamné au cirque.
    Il se retrouve dans l'arène et on lâche un lion. Apeuré, le belge se met à courir en faisant le tour de l'arène.
    Intrigué, le lion le regarde d'abord, puis commence à le poursuivre. Le lion va très vite , et rattrape le belge.
    Les spectateurs crient : - Attention !
    Le belge regarde derrière lui, puis crie au public : - Vous en faites pas, j'ai un tour d'avance !
  94. Dans un immense effort, les belges ont décidé de rattraper leur retard dans la conquête de l'espace en frappant un grand coup : - Nous allons envoyer un vol habité sur le soleil une fois. - Le soleil ? Mais ce n'est pas possible, c'est bien trop chaud ! - C'est vrai, mais nous irons la nuit.
  95. À la gare de Bruxelles-Midi, un type n'arrête pas de mettre des pièces dans le distributeur de Coca-Cola.
    À ses pieds, il y a déjà plus de cinquante bouteilles, et il continue.
    Au bout de dix minutes, la dame qui attend derrière lui demande : - Vous en avez encore pour longtemps ?
    - Ecoutez, fait l'autre, pour une fois que je gagne, je n'ai pas l'intention de lâcher la main !
  96. Deux serveurs belges dans un restaurant : - Hé, Robert, est-ce que tu sais combien ça pèse un pet ?
    - Ça ne pèse, rien, c'est du gaz.
    - Ha, ben, je crois que j'ai fait dans mon pantalon.
  97. Un belge, sur la glace... Il sort sa scie et sa canne à pêche, et commence a découper un trou dans la glace.
    À ce moment là, une voix d'outre tombe, glacée, résonnante, annonce :
    "IL N'Y A PAS DE POISSON ICI..."
    Le belge, stupéfait, s'arrête, regarde autour de lui, ne voit personne, et continue.
    "IL N'Y A PAS DE POISSON ICI !"
    Encore un fois, il s'arrête, et tend l'oreille... Inquiet, il reprend son travail
    "IL N'Y A *PAS* DE POISSON ICI !!!"
    Et le belge : "Mais qui parle, une fois ?"
    "LE DIRECTEUR DE LA PATINOIRE !
  98. Un couple de belges fait l'amour dans leur voiture stationnée au bord de la route.
    Un policier frappe alors à la vitre, l'homme ouvre la fenêtre et le policier :
    - Bonjour monsieur, que faites-vous là ?
    - Je fais l'amour.
    - Mais cela est interdit ici... Cela fait 200 euros d'amende.
    C'est alors que sa femme apparaît : - Que se passe-t-il, chéri ?
    - Ah, parce qu'en plus vous êtes deux ?! Cela fera 400 euros !!! C'est un belge qui se rend à Amsterdam et qui a monstre envie de limer.
    Il va donc dans le quartier rouge et demande a la première prostituée qu'il rencontre combien ça coûte pour limer.
    - 100 gulden, lui dit-elle.
    Il trouve ça un peu cher et aborde donc une deuxième prostituée.
    - 100 gulden lui dit-elle aussi.
    Toujours pas convaincu par ce prix un peu exorbitant à ses yeux, il attaque une troisième pute : - Bonjour madame la pute, c'est combien pour limer ?
    - C'est 50 gulden et je t'offre une bière.
    Cool, voila un bon prix pour notre ami belge (surtout qu'il a droit à une bière gratuite).
    - "D'accord" dit-il tout content.
    Il monte donc dans la chambre de la prostituée et celle-ci lui dit : - Il faut que je vous avoue une chose monsieur, je n'ai pas de clitoris !!
    - C'est pas grave, je prendrais une Heineken...
  99. Un belge élève une grenouille et veut faire des expériences * Il lui coupe une cuisse et crie : saute, alors elle saute.
    * Il lui coupe la deuxième cuisse et lui dit : saute, alors elle saute.
    * Il lui coupe la troisième et lui crie : saute, elle saute .
    * Il lui coupe la quatrième et lui dit : saute, mais elle ne saute pas.
    Alors, il fit la conclusion : "une grenouille sans cuisse, n'entend pas".
  100. Deux mineurs, un français et un belge, descendent dans l'ascenseur d'un puits de mine.
    Le français ouvre un Thermos et se sert du café.
    Le belge le regarde et lui dit : - C'est quoi ça ?
    Pour rigoler, le français lui répond : - C'est une capote !
    Le belge : - C'est génial ! ça garde le café au chaud !
    À la fin de la journée, le belge va dans une pharmacie. Il entre et demande une capote à la pharmacienne.
    Celle-ci lui demande : - Quelle taille ?
    Le belge : - Une capote pouvant contenir au moins deux litres.
    La pharmacienne étonnée lui réplique : - Mais comment ça ?
    Le belge : - Ben oui autant, je reste quatre heures au fond du trou !
  101. Lisez cette blague en exécutant les gestes du belge (entre parenthèses) :
    Deux jeunes français remarquent un belge dans une fête foraine.
    Celui-ci achète un cornet de frites, (il tient le cornet dans la main droite).
    Ils décident de lui jouer un tour :
    L'un va voir le belge et lui dit : - Excusez-moi, pouvez-vous me dire l'heure ?
    - Bien sûr, une fois, répond le belge (il tourne son poignet pour lire l'heure sur son poignet droit), il est... et merde ! Maudit français ! Lâche-t-il pendant que l'autre court sans demander son reste.
    Puis il va se racheter un autre cornet de frites.
    Arrive alors l'autre français qui lui demande l'heure à son tour. - Il est ... et merde !
    Les deux se concertent et recommencent.
    Cette fois-ci, le belge (qui s'est racheté un cornet de frites) n'est pas dupe (il le met dans sa main gauche). - Il est 18h30.
    Les deux français repartent déçus. (Le belge remet le cornet dans sa main droite) Il lance : - Imbéciles de français (et fait un bras d'honneur) !
  102. C'est l'histoire du roi belge et de Jacques Chirac.
    Le roi belge dit : Ecoute Jacques, pourrais-tu me rendre un service ?
    Jacques Chirac répond : - Naturellement, lequel ?
    Le roi belge : - Ben vous, les français, vous n'arrêtez pas de vous moquer de nous les belges, alors j'aimerai bien que vous fassiez quelque chose de vraiment bête, pour que nous, belges, puissions nous moquer de vous !
    Jacques Chirac : - Ok, d'accord, mais as-tu une petite idée ?
    Le roi belge : - Oui, il suffit de construire un gigantesque pont au-dessus du Sahara !!!
    Le pont construit, les belges se moquèrent bien des français. Le président belge et Jacques Chirac se retrouvent !
    Le roi belge : - Voilà, merci Jacques, c'est bon, tu peux ordonner la destruction du pont, nous nous sommes bien amusés !
    Jacques Chirac : - Ok moi je veux bien mais est-ce que tu pourrais dire aux pêcheurs belges de s'enlever, STP...
  103. Un français fait du vélo en Belgique.
    Il s'arrête dans une station-service et dit au pompiste : - Le plein, SVP.
    Le pompiste fait semblant de faire le plein.
    - Et vérifiez l'huile, aussi.
    Le pompiste continue de jouer le jeu.
    Le français, mort de rire, remonte sur son vélo.
    À ce moment, le pompiste lui donne une énorme claque.
    - Mais qu'est-ce qui vous prend ? s'écrie le français furieux.
    - Vous aviez mal fermé votre portière !
  104. Un belge décide de traverser le Sahara, et comme tout les belges, il est sans le sou.
    Il demande donc au vendeur, un chameau en promo; mais même à ce prix là, c'est encore trop cher.
    Le vendeur lui propose donc un chameau un peu détraqué :

    "Eh là l'ami, j'y ti vends un beau chameau, il i un peu foutu mais si est toujours un bon pour toi.
    Allez, je ti li laisse pour 5FF. Silement, y a un problème, ti dois dire "OUF" pour qui avance, "OUF OUF" pour qui court et "AMEN" pour qui stop, ti a bien compris ? "

    "Allez, là je te le prends hein à ce prix là une fois"

    Et voila notre belge parti... "ouf" le chameau part, "ouf ouf", et le chameau galope, et un essai quand même :
    "AMEN" et le chameau pile net, le belge passe par dessus. "Allez là, ça marche une fois !"
    Et notre belge repart : "ouf", "ouf ouf", et le temps passe et le chameau galope.
    Quelques heures plus tard, notre belge et son chameau galopent toujours.
    Soudain, là devant : - "Un précipice !"
    Et, oui, trou de mémoire, impossible de retrouver le mot magique.
    Et notre chameau à grandes enjambées se précipite vers le précipice (Eh oui, eh oui...).
    Plus qu'une solution, une petite prière !
    "Allez je te salue Marie,... et priez pour nous pauvre pécheur, AMEN "
    Le chameau pile net, à dix centimètres du GOUFFRE.
    "Je suis sauvé... OUF !!!"
  105. Un belge visite l'Afrique avec un guide pygmée.
    Soudain, les voila arrivés devant un fleuve.
    Le pygmée : - "Bouanana, on ni peut pas t'ave'se' !"
    - "Et pourquoi une fois, il y a des pierres, il n'y a qu'a marcher dessus !"
    - "NONON Boouanana, c'est pas des pie'rres, c'est des c'ocodilles, bouanan dis-donc !!!"
    - "Allez une fois, tu m'en racontes hein ?"
    - "NONON Bouanana, rega'de"
    Et le pygmée lance un caillou sur ce qui ressemble à une pierre.
    Soudain, le crocodile se réveille, ouvre grand la gueule et fonce vers nos hommes.
    Le pygmée en se sauvant "Baounan, dis dont cou's, y va te BOUFFER ! !"
    Et le belge bien calme au bord du fleuve : - "Eh là une fois, c'est pas moi qui ai jeté la pierre !!! !
  106. Un jour, deux belges visitent Paris et se rendent compte que la mode est aux chaussures en croco.
    Alors, l'un dit à l'autre : - Et si on s'associait pour ouvrir un magasin de chaussures en croco en Belgique ? On pourraient devenir riches !
    L'autre répond : - Mais, on a pas de crocodiles !
    - Ne t'inquiètes pas ! On va aller en Afrique en chercher.
    C'est ainsi qu'ils partent en Afrique. En arrivant devant une rivière, ils voient un énorme crocodile.
    Ils vont à sa poursuite et, au bout de plus d'une heure de bagarre, ils le capturent.
    En l'observant bien, le deuxième dit : - Mince, on a fait tout ça pour rien !
    - Pourquoi ?
    - Il n'a pas de chaussures !
  107. Un touriste belge est en Provence au mois de mai.
    Il demande à un paysan s'il peut cueillir quelques cerises.
    Le paysan est d'accord mais remarque que le touriste prend les cerises sans la queue.
    Il lui dit : - Mais cueillez-les donc avec la queue !
    Le touriste belge lui répond: - Avec la queue ? Moi qui avais déjà du mal avec les mains !
  108. Un touriste français à Bruxelles. Il demande s'il est bien dans la ville.
    - Oui, vous êtes à Bruxelles-xelles.
    - Pourquoi xelles ?
    - En vacances, j'ai demandé si j'étais bien à Tarascon et on m'a toujours dit: - Tu es à Tarascon-con !
  109. Un touriste français à Waterloo trouve un squelette caché derrière des buissons.
    Il demande des informations à la direction, qui lui répond : - Oui, en effet, il y a un groupe de Belges qui est venu récemment jouer à cache-cache par ici.
  110. Un français et un belge sont dans une discothèque et aperçoivent deux superbes créatures.
    Le français dit alors :
    - "On va les draguer !"
    - "Moi j'veux bien une fois, mais je suis très timide et je ne sais vraiment pas quoi faire pour emballer une fille ..."
    - "Bon, OK ! Laisse moi faire... Tu regardes comment je fais et tu fais pareil."
    Le français s'approcha alors de la plus belle des 2 filles (normal !) et dit :
    - "Salut, choisissez un chiffre entre 1 et 9 !"
    - "Je n'sais pas moi, 5 !"
    - "Bravo, vous venez de gagner le droit de danser avec moi toute la soirée !"

    Le belge, voyant son copain avec la 1ère fille, se décide à aborder l'autre fille et dit :
    - "Salut, choisissez un chiffre entre 1 et 9 une fois !"
    - "Ben... 8 ?"
    - "Ah, dommage, alors hein, c'est perdu !"
  111. Un belge vient passer ses vacances chez un ami qui habite en France.
    Celui-ci vient l'attendre à son arrivée à Roissy dans sa Mercedes flambant neuve.
    Le belge prend place dans la voiture, très impressionné.
    Au bout de quelques kilomètres, il ne peut s'empêcher de demander à son ami à quoi sert l'étoile qui se trouve au bout du capot (c'était un belge d'une partie très très reculée des Ardennes...).
    - "C'est simple, lui dit le français, l'étoile, c'est un viseur. Quand je vois un policier, je vise, j'accélère, et je l'écrase."
    Le belge paraissant incrédule, le français lui dit un peu plus loin : - "Tiens, en voila justement un. Je vais te montrer."
    Aussitôt, le français fait mine de viser l'agent, et il accélére. Au dernier moment, il évite le policier.
    Soudain, il entend un bruit sourd et un cri. Il tourne la tête vers le belge qui s'exclame... : - "M'enfin, c'est fou ce que tu es maladroit, si je n'avais pas ouvert la portière, tu le ratais !"
  112. Surprenante découverte dans le Massif Central où des archéologues ont découvert, à 25 mètres de profondeur, des résidus de cuivre.
    Après un examen long et minutieux, le Ministre français de la recherche a annoncé qu'il y a 3000 ans, nos ancêtres les Gaulois avaient bâti un réseau téléphonique.
    Ne voulant pas être en reste, le Gouvernement allemand a deployé des moyens considérables pour effectuer des fouilles dans la région de la Ruhr.
    A 50 mètres de profondeur, ils ont trouvé des petits débris de verre, mettant en évidence le fait qu'il y a 5000 ans, les Goths avaient un réseau en fibre optique.
    Les archéologues belges ont quant à eux poussé leurs recherches jusqu'à plus de 100 mètres de profondeur. Rien...
    Une seule conclusion possible selon les scientifiques belges :
    "Il y a 10.000 ans, les ancêtres des belges utilisaient déjà des portables."
  113. Un belge visite la Corse : Au pied d'une montagne, il va pour s'engager sur la route qui mène au sommet lorsqu'il aperçoit un panneau qui dit :
    ATTENTION, on ne peut pas faire demi tour en haut !
    Le belge se pose des questions et aperçoit un Corse en train de faire une sieste au pied d'un arbre.
    Il l'interpelle et lui demande : - Maaaa monsieur, est ce bien vrai que l'on ne peut pas faire demi tour en haut ?
    Le Corse de répondre : - Si c'est écrit c'est que c'est vrai !
    Alors le belge qui croit ne pas être con se dit : - Je vais monter en marche arrière comme ça je ne serai pas embêté en redescendant !
    Une heure plus tard le belge redescend en marche arrière !
    Le Corse entre deux sommes est un poil intrigué et observe.
    Le belge s'arrête et engueule le corse : - Maaaa vous êtes très con ici hein, on pouvait largement faire demi tour en haut !
  114. Deux laveurs de carreaux belges sont en plein travail sur un immeuble de 40 étages.
    Ils montent, ils montent, ils montent... et arrivés au 20ème, ils se rendent compte qu'ils ont oublié une vitre au 18ème !
    L'un des deux dit à l'autre : - Ne t'en fait pas, je vais t'accrocher à mes bretelles, et tu vas pouvoir descendre la faire !
    Sur ce, il harnache son collègue et l'autre commence à nettoyer.
    Et là, celui qui nettoie se met à éclater de rire, il se pisse dessus tellement il se marre.
    Le deuxième, vexé, lui demande ce qu'il y a de si marrant et l'autre répond :
    - Si tes bretelles pètent, tu te les prends dans la gueule ! !
  115. Un belge dans un bar regarde la TV et dit à son voisin :
    - Regarde la fille sur le pont au journal. Je te parie 10$ qu'elle ne sautera pas.
    - D'accord pari tenu, répond l'autre.
    Après un moment de suspense, la fille se jette dans le vide.
    - Zut, j'ai perdu. Tiens voilà tes 10$.
    - C'est quand même surprenant de voir quelqu'un sauter en bas d'un pont comme ça, dit le gagnant
    - Moi ce qui me surprend le plus, c'est que j'ai vu cette fille sauter en bas du pont au bulletin d'informations de midi mais j'étais sûr qu'elle n'aurait pas le courage de le refaire 2 fois...
  116. La compagnie d'électricité est sur le point de donner un contrat de pose de poteaux de téléphone.
    Pour faire son choix, elle fait passer un concours pour savoir quelle compagnie sera la plus performante pour installer ses poteaux.
    Chaque compagnie dispose d'un tas de poteaux identiques et possède une heure pour en poser le plus possible.
    La première compagnie est anglaise et réussit à installer 25 poteaux...
    La seconde compagnie est hollandaise et réussit à installer 25 poteaux.
    La troisième est belge et réussit à installer seulement 4 poteaux...
    Les représentants de la compagnie trouvent ça étrange que les belges n'ont pas réussi à installer plus de 4 poteaux alors ils leur demandent pourquoi.
    Les belges répondent que les autres compagnie ont triché car ils n'ont pas planté leur poteaux jusqu'au bout !
  117. Un belge lit dans un magazine qu'il est possible de faire durer l'acte sexuel si on se masturbe avant.
    Il décide de faire un petit essai le soir même.
    Problème : Où le faire ? Il pense au WC. Non, trop fréquenté.
    Derrière son bureau ? Non, trop risqué.
    Dans le jardin public ? Non, trop d'enfants autour.
    Et puis, en rentrant chez lui, il trouve la réponse :
    Il va s'arrêter, se garer sur le bas côté, se glisser sur le dos sous sa bagnole (un 4x4) et faire semblant de vérifier en dessous.
    Il y va, baisse son froc, ferme les yeux et pense très fort à sa copine.
    Juste au moment crucial, il sent quelqu'un tirer sur le bas de son pantalon.
    Ne voulant pas perdre son rythme si près du but, il garde les yeux fermés et continue.
    On tire encore sur le bas du pantalon. Toujours les yeux fermés et s'activant, il crie : - Qui est-ce ?
    - Gendarmerie ! Qu'est-ce que vous faites ?
    - Je vérifie l'essieu arrière, répond le belge. Je pense qu'il est foutu.
    - Bon, ok, dit le gendarme. Et puisque vous y êtes, vérifiez aussi le frein à main : Votre voiture est à 200 mètres d'ici".
  118. Un belge veut savoir pourquoi les français n'arrêtent pas de se moquer des belges !!!
    Alors il va à Paris et il demande à un passant :
    - Monsieur, monsieur SVP pourquoi vous foutez-vous tout le temps de nous les belges ?
    Alors le français lui dit :
    - Je vais vous donner un exemple !!! Supposons que votre mère a 2 fils : l'un est aux Etats-Unis, et l'autre il est où ? ?
    Alors le belge répond : - Je ne sais pas !!!
    Le français lui dit : Vous voyez ! ! Ben l'autre c'est vous et vous êtes avec moi ici à Paris !!!
    Le belge repart en Belgique et il dit à ses amis : Ils ont raison les français de se foutre de nos gueules !!!
    Ses amis lui disent : mais pourquoi ? ?
    Il répond : - Regardez, si ma mère à deux enfants et que l'un soit aux Etats-Unis l'autre il est où ? ?
    Ils lui ont répondu : - Ben ici, avec nous ! !
    Il leur a dit : - Nooon il est à Paris bande d'idiots !!!
  119. Un belge (riche propriétaire terrien) se rend en voyage d'affaires en France.
    Il a l'occasion, durant son séjour, d'assister à une vente à la criée de... tronçonneuses !
    Le vendeur, sûr de lui, garantit à notre homme l'abattage de 6 arbres à l'heure grâce à cette tronçonneuse révolutionnaire, lame en titane, chaîne en acier trempé, double arbre à came en tête.
    Dix jours plus tard, un homme rouge de colère fend la foule et empoigne le vendeur en l'enjoignant de rembourser immé-dia-te-ment cette %#$%@$#@$%# de tronçonneuse.
    "Comment ?", s'exclame le vendeur, "Vous n'êtes pas satisfait ?"
    "De la camelote j'vous dit", répond le belge (car c'est lui),
    "J'ma suis ruiné la santé pour abattre UN arbre en UNE journée !!!. Remboursez-moi comme promis !"
    "Un arbre ? En un jour ? C'est pas possible !", dit le vendeur,
    "Celle-ci doit avoir un défaut ! Laissez-moi voir ça..."
    À ces mots le vendeur tire sur la bobinette et la tronçonneuse répond immédiatement par un rugissement tout un rugissement tout à fait impressionnant.
    Le belge : "Attendez, une fois, c'est quoi ce bruit ?"
  120. L'histoire se passe dans un avion belge, mais où se trouve tout de même un Suisse.
    Tout à coup, le pilote annonça aux passagers que l'avion est trop lourd, pour franchir la montagne qui se trouvait devant eux.
    Il décida de larguer les bagages, puis comme il était toujours trop lourd, il pris la décision de larguer le bas de l'avion.
    (Donc les passagers étaient suspendus au haut de l'avion à l'aide de leurs mains...)
    Mais, horreur, l'avion étant toujours trop lourd, il fallut qu'un passager, saute de l'avion.
    Comme personne ne se décida, le Suisse déclara : - Moi, je vais sauter.
    Les belges, en délire d'être sauvé, applaudirent...
  121. Gare Centrale à Bruxelles : Comme tous les jours un homme vient acheter 2 billets pour rentrer chez à Ostende !
    L'homme qui lui vend les billets se demande pourquoi, il achète toujours deux billets et va en faire part à son ami contrôleur !
    Celui-ci lui dit pas de problème je vais aller lui parler et lui dire que c'est stupide de prendre 2 billets pour un voyage.
    Pendant son contrôle de billets dans les wagons il voit la personne en question et lui demande pourquoi il achète 2 billets et l'homme lui répond :
    - Ah ça c'est technique.
    - "Comment ça technique ?", lui rétorque le contrôleur.
    - Beh oui, répond le voyageur aux 2 billets, si je perd un billet, j'ai un deuxième.
    - Oui, répond le contrôleur, mais si vous perdez le deuxième, comment faites-vous ?
    Et le voyageur loufoque lui répond : "Eh, je suis pas con; j'ai toujours mon abonnement avec moi !"
  122. Un belge vient de gagner au Loto, et décide de s'acheter une voiture de sport.
    Il arrive chez le concessionnaire Ferrari et demande s'il peut faire un essai.
    Une heure plus tard, notre belge de revenir, la Ferrari sur une remorque le moteur explosé.
    - "C'est quand même pas possible, j'étais à 150 sur l'autoroute, et le moteur qui explose !!!"
    Le concessionnaire : - "Nous sommes désolés Monsieur, voici une nouvelle voiture pour faire un essai."
    Une heure plus tard, notre belge de revenir, la Ferrari sur une remorque le moteur explosé.
    - "J'ai eu exactement le même problème. A 150, boum !!!"
    Le concessionnaire : - " Ecoutez, voici une nouvelle voiture, et si vous le permettez, je vais vous accompagner."
    Tout se passe parfaitement bien, jusqu'au moment ou ils montent sur l'autoroute.
    Le belge : - "Tu vois hein, ici je pousse à fond. 3ème, 4ème, 5ème et toujours à fond, ici je mets le petit "R" de Rallye.
  123. Trois naufragés sur un ilot désert... Un français et un couple de Belges.
    Le français se dit qu'il faut trouver une solution à "sa" solitude et décide de baratiner les Belges.
    Le français : - Dites voir, vous savez qu'on en a pour un moment avant qu'un bateau passe...
    Le belge : - Alley, mais c'est vrai ce qu'il dit
    Le français : - Alors voilà ce que je propose.
    Pour être sur de ne rater aucun bateau, il faudrait faire le guet d'en haut d'un arbre
    Le belge : - Ma foi, c'est pas bete comme idée, tu say
    Le français : - Ok, alors je commence
    Et le Francais monte en haut du palmier. Ça fait pas 5 minutes qu'il y est qu'il crie aux Belges :
    - Hé en bas, c'est pas parce que je regarde pas qu'il faut en profiter !
    Le belge : - Mais qu'est ce qu'il raconte ? Mais je ne say pas ce qu'il veut dire !
    5 minutes plus tard, même chose : Le français : - Alors bande de salaupiots ! C'est pas un peu fini de s'envoyer en l'air ?
    Le belge : - Alley, alley, qu'est ce qu'il peut bien dire ? Mais je ne comprends pas ce qu'il raconte ce castard...
    Au bout d'une heure, ponctuée toutes les 5 minutes par les injonctions du français, celui-ci redescend et dit :
    - Allez le Belge, c'est ton tour de monter sur le palmier pour faire le guêt !
    Et le Belge monte en haut de l'arbre...
    Resté seul avec la femme Belge, le Francais a tôt fait de la baratiner et il se la fait...
    Du haut de son arbre, le Belge se penche, voit se qui se passe en bas et dit :
    "Ma foi, c'est quand même bien vrai que d'ici on dirait bien qu'ils baisent...
  124. Un belge va dans un magasin spécialisé dans les cadeaux et les gadgets.
    En se baladant dans les rayons, il trouve des lunettes qui déshabillent.
    Ils les essaie et n'est pas convaincu de leur efficacité,
    mais le vendeur le voyant hésitant, arrive et lui explique que ces lunettes ne fonctionnent pas bien dans le magasin, qu'elles nécessitent une certaine luminosité pour bien fonctionner etc...
    Finalement, notre homme se laisse convaincre.
    Pour rentrer chez lui à pied, il porte la paire de lunettes, et effectivement, cette fois, il constate que les gens qu'il croise dans la rue sont tout nus !
    Et lorsqu'il enlève les lunettes, il voit à nouveau les gens habillés !
    Et du coup, il remet bien vite ses lunettes sur son nez et continue son chemin.
    En rentrant chez lui, il est impatient de montrer ces lunettes extraordinaires à sa femme, mais il ne la trouve pas.
    Alors il va voir dans toutes les pièces, et finalement, il ouvre la porte de la chambre à coucher :
    Là, il voit sa femme et le postier, complétement nus sur le lit.
    À peine surpris, notre belge enlève ses lunettes, et il les voit encore tout nus.
    Il remet les lunettes devant ses yeux, et ils sont encore et toujours tout nus.
    Alors il dit : - Bon sang ! Quand je pense que j'ai payé ces lunettes 500 francs et qu'elles sont déjà cassées !
  125. C'est un roi d'une contrée lointaine et dans des temps anciens qui cherche à marier sa fille aînée.
    Ne voulant pas d'un faible pour gendre, il décide de mettre en place trois épreuves :
    Tout prétendant doit d'abord traverser un précipice en marchant sur une corde.
    La seconde consiste à aller serrer la patte d'un terrible ours vivant dans une grotte glaciale.
    Enfin, épreuve suprême : faire l'amour à la sorcière du village...

    Une foule de prétendants se présente au château.
    Plus de la moitié se trouve décimée par l'épreuve du précipice tandis que l'autre se fait déchiqueter par le terrible ours.
    Quelques jours plus tard, alors que plus personne n'ose s'aventurer à affronter les terribles épreuves du roi, un belge se présente.
    Bien entendu, la réputation de nos pauvres voisins étant mondiale et ancestrale, le roi éclate de rire...
    Le belge insiste et l'on finit par le conduire sur le lieu des épreuves.
    Il réussit, tant bien que mal, à traverser le précipice.
    Puis il entre dans la grotte et c'est alors que des bruits atroces s'en échappent.
    Des hurlements tant humains que "oursiens".
    Au bout d'un moment, le belge ressort, un petit peu égratigné mais rien de bien méchant et interroge :

    - "Alors hein elle est où la vieille dame à qui je dois serrer la main là une fois ?"
  126. Deux truands belges décident de faire un cambriolage de nuit dans une banque.
    Ils ont tellement bien préparé leur coup, que la nuit venue, ils déjouent tous les systèmes d'alarmes et arrivent dans la salle des coffres.
    Le premier des gangsters parvient à ouvrir un des coffres, mais quelle déception quand il s'aperçoit que le coffre ne contient pas d'argent mais seulement des pots de yaourt.
    Le second gars ouvre lui aussi un coffre et trouve la même situation.
    Ils finissent par ouvrir tous les coffres mais ne trouvent que des pots de yaourts.
    Des yaourts et rien que des yaourts.
    Le premier dit : - "Je suis sûr que c'est un sale coup des flics, tiens, pour les emmerder, on va bouffer tous les yaourts, tu verras la tête qu'ils tireront au journal télévisé".
    Et aussitôt, les deux gars de mettent à gober tous les yaourts, un par un, et ils finissent à l'aube avec le ventre plein.
    Le lendemain matin, à la une du journal local on pouvait lire : "HOLD-UP INCROYABLE À LA BANQUE DU SPERME !"
  127. C'est l'histoire de trois gars de l'armée : un français, un américain et un belge.
    Ils se promenaient lorsqu'ils aperçurent un groupe ennemi.
    Alors ils coururent se cacher en grimpant dans un arbre, mais ils avaient oublié un détail :
    il venait de neiger et les branches était glacées.
    Malheureusement, les ennemis avaient faim, et décidèrent d'aller s'installer sous cet arbre.
    Les trois gars étaient donc pris au piège.
    À un certain moment, le français glissa et les ennemis entendirent un craquement de branche.
    Le français dit : "CUI, CUI !" et les ennemis pensèrent que c'était un oiseau.
    Quelques minutes plus tard, l'américain glissa à son tour et dit : "MIAOU ! MIAOU !".
    Les ennemis ne se doutèrent de rien...
    Un peu plus tard, le belge glissa lui aussi. L'américain et le français le regardèrent en chuchotant : - "Dit quelque chose !"
    Alors le belge dit : - "MEUH, MEUH !"...
  128. Un français, un américain et un belge errent dans le desert (depuis plus de 28 jours ...).
    Assoiffés, fatigués, brûlés par le soleil ils arrivent à un Oasis.
    En entrant dans l'oasis, un génie apparait et leur dit :
    - "D'habitude j'offre trois voeux. Comme vous êtes trois, ça fera un chacun. Allez-y, demandez ce que vous voulez."
    L'américain essaye, et dit :
    - "Moi, j'amerais bien rentrer au pays et me retrouver chez moi avec la clim, un grand verre de bière et un hamburger".
    - "Soit exaussé !" L'américain disparait....
    Le français essaye et dit : - "Moi, je voudrait être dans une villa à Saint-Tropez sous le soleil dans une picine avec une bouteille de champagne et plusieurs filles en monokini à mes cotés..."
    - "Soit exaussé ."
    Le belge réfléchit, ...
    - "Bon tu te décides ? ! Que veux-tu ??? Demande, je le ferait..."
    - "Bein je sais pas moi, maintenant que mes copains sont partis, je m'emerde un peu, j'aimerais qu'ils reviennent...
    - "Soit exaussé !!!"
  129. C'est un belge qui écoute la radio avec sa femme.
    Un matin, ils entendent : - "Nous annonçons 10 cm de neige aujourd'hui.
    Alors veuillez mettre vos voitures du côté pair de la rue pour le déneigement !"
    La femme se dépêche et va placer l'auto du côté pair.
    Le lendemain, ils écoutent encore la radio qui dit : "Nous annonçons 15 cm de neige aujourd'hui .
    Alors veuillez mettre vos voitures du côté impair de la rue pour le déneigement !"
    La femme se dépêche et va placer l'auto du côté impair. Le lendemain, ils écoutent encore la radio :
    "Nous annonçons 30 cm de neige aujourd'hui. Alors veuillez mettre vos voitures krrrrrrr............"
    Et une panne d'électricité interrompt l'émission. La femme perplexe regarde son mari et lui dit :
    "Qu'est-ce que je vais faire, il n'a pas dit de quel côté mettre l'auto ?"
    L'homme la regarde et lui dit alors, avec beaucoup de compassion :
    "Et si tu la laissais dans le garage aujourd'hui chérie ?"
  130. 2 amis belges Ruth et Jeff se trouvent dans un hotel. Par manque de place on leur a filé une chambre avec un lit de 2 personnes.
    Après quelques minutes de recherche du sommeil, Ruth dit : - Dis donc Jeff, je crois que tu te masturbes à cet instant, non ?
    Jeff : - Bah oui Ruth je me masturbe.
    Ruth : - Et bien fais ça avec ta queue, veux tu ?
  131. Assis à côté d'un pilote expérimenté de la SABENA, un jeune pilote belge arrive au bout se son premier vol commercial.
    Il termine son approche sur la piste d'un aéroport qu'il ne connaît pas, et le vieux "loup des airs" lui dit :
    "Fiston, cet aéroport, je le connais bien, j'y ai perdu plusieurs copains.
    À croire qu'ils ont voulu économiser le bitume : leur foutue piste est pas franchement longue, alors pose toi assez tôt..."
    Ruisselant de sueur, le jeune se cramponne à ses commandes.
    Les roues touchent le sol à la limite de l'herbe au début de la piste, le pilote inverse les réacteurs, écrase les freins, pose les pieds par terre...
    Les pneus fument... et l'avion s'arrête à moins d'un centimètre de la fin de la piste !
    Le pilote se détend brusquement : - "J'y suis arrivé !!! Non d'un chien j'y suis arrivé !!! Ah ah ah ! Ah bordel, j'en reviens pas...
    C'est vrai qu'elle est courte cette p* de piste ! Mais alors, qu'est-ce qu'elle est large !..."
  132. Deux belges vont chercher du carburant dans une station service à la frontière, près de Valenciennes.
    La station est éloignée, mais ils font le déplacement car ils veulent participer au concours organisé par le gérant de la station :
    " UNE HEURE DE SEXE GRATUIT ! "
    Ils font donc le plein et demandent au gérant s'ils peuvent participer au concours.
    - "OK", dit le gérant, "si vous gagnez vous avez droit à une heure de sexe gratuit, offerte par la maison".
    - "Et comment on joue ?" demandent les belge.
    - "C'est simple", dit le gérant, "je vais penser à un nombre entre 1 et 10.
    Si vous devinez ce nombre, vous gagnez votre heure de sexe gratuit."
    - "Je dis 7", répond le premier belge
    - "Désolé, c'était 8", dit le gérant.
    La semaine suivante, ils retournent à la station, refont le plein et demandent à participer au concours.
    - "OK", dit le gérant, "je vais penser à un nombre entre 1 et 10...
    Si vous devinez ce nombre, vous gagnez votre heure de sexe gratuit".
    - "Je dis 5", répond le premier belge.
    - "Désolé, c'était 7", dit le gérant.
    Sur le chemin du retour, le premier belge dit a l'autre : - "Je suis sûr que ce concours est truqué."
    - "Je ne pense pas", répond le deuxième. "Ma femme a gagné deux fois la semaine dernière !"
  133. Trois prisonniers sont dans un stalag. Un anglais, un français et un belge.
    Naturellement, ils veulent s'échapper et le français propose un plan qu'il met de suite à l'épreuve.
    Le nuit venue, il passe les barbelés mais fait un peu de bruit.
    La sentinelle : HALTE LÀ ! QUI VA LÀ ?
    Le français : Miaaaou...
    La sentinelle : Merde c'était qu'un chat !
    Et le français réussit à s'évader.
    L'anglais décide de faire de même.
    La sentinelle : HALTE LÀ ! QUI VA LÀ ?
    L'anglais : Miaaaou...
    La sentinelle : Punaise! Encore ce satané chat !
    Le belge se dit qu'il n'y a pas de raisons et tente lui aussi sa chance.
    La sentinelle : HALTE LÀ ! QUI VA LÀ ?
    Le belge : C'est le chat...
  134. Un bruxellois arrive chez un paysan désireux de vendre sa ferme :
    - Bonjour Monsieur, combien vendez-vous votre ferme ?
    - 8 millions, lui répond le fermier
    - 8 millions ?! mais c'est horriblement cher !
    - Ouais mais pour ce prix-là, t'auras tous les champs que tu vois là, à droite avec le petit veau et les ruches au fond près du gros chêne.
    - Oui d'accord, lui dit le bruxellois, mais moi les ruches et le veau ne m'intéresse pas, d'autant plus que les abeilles ça piquent ces trucs-là.
    - Ah ça moi je m'en fous je vends tout en bloc. Les abeilles elles sont là depuis 25 générations et elles n'ont jamais piqué personne.
    - Ca, c'est vous qui le dites !
    - Bon, dit le fermier, on va faire un marché : je t'attache à poil à l'arbre près des ruches pendant une heure et si une seule abeille te pique, je te donne ma ferme pour rien.
    Le bruxellois réfléchit et se dit que finalement pour 8 millions ça vaut la peine d'essayer.
    Le fermier le fout à poil et l'attache à l'arbre.
    Une fois le fermier parti, le bruxellois s'agite un peu afin d'attirer les abeilles.
    Une heure plus tard, le fermier revient et trouve le type complètement affalé, vidé au pied de l'arbre :
    - Que s'est-il passé ? demande le fermier, elles vous ont attaqué ? Ce n'est pas possible, elles n'ont jamais fait ça avant !
    - Le bruxellois lui répond : Non, non, mais le veau, ça fait combien temps qu'il a perdu sa mère ?
  135. Un belge, un italien et un allemand se sont perdus dans la forêt amazonienne et se font capturer par des cannibales :
    ils se font attacher autour d'un poteau au milieu du village et là se présente le chef de la tribu (un gros gras avec un collier de dents).
    Il leur propose un marché : - Je vais vous laisser une chance de vivre :
    Si vous me demandez un plat que je ne peux pas trouver, je vous laisse la vie sauve.
    Alors là les trois hommes paniquent un peu et le premier à faire sa demande est l'Allemand :
    - Ja alors ich voudrait une bonne bratwürst mit eine choucroute.
    Le chef cannibale mandate alors un de ces adeptes pour aller chercher ce que l'Allemand a demandé et 2 jours plus tard le chef présente la bonne choucroute avec la bratwürst.
    Donc l'Allemand se fait tuer manger, ils tendent sa peau et en font un canoë.
    Le tour passe à l'italien qui est un peu paniqué car il a vu ce qu'ils ont fait à son copain allemand alors il demande une pizza quatre saisons avec plein d'autres ingrédients dont il pense que c'est impossible à trouver, mais, 3 jours plus tard, même scénario que pour l'Allemand : ils le tuent, lui tendent la peau, la laissent sécher et en font un canoë.
    Passons au tour du belge qui lui transpire de peur.
    - Alors, dit le chef que me demandes-tu ?
    Le belge lui répond : - Une fourchette.
    Alors là, toute la tribu éclate de rire.
    Le chef lui repose la question en lui expliquant que pour trouver une fourchette cela lui prendrait 2 minutes.
    Et le belge persiste avec sa fourchette.
    - Ok, lui dit le chef.. Deux minutes après, il lui a trouvé une fourchette....
    Ee belge la prend, et commence à se la planter dans tout le corps en hurlant : - "Voilà ce que j'en fait de votre canoë !"
  136. L'histoire se passe à Bruxelles, dans un restaurant.
    Trois japonais discutent avec un américain, un allemand et un belge.
    La conversation tourne autour des questions économiques. Très vite, le ton monte.
    L'américain se lève et s'adresse au premier japonais: - Hi, Boy ! Je vais te shower comment on traite les affaires chez nous, à Houston, Texas ! Follow me dans la street et je vais te casser la gueule !
    Les deux hommes sortent. Quelques instants plus tard, l'américain rentre avec le visage couvert de bleus.
    Le japonais suit en rajustant sa cravate et dit : - C'est truc japonnais. Karatéka !
    L'allemand se lève à son tour et invective le second japonais : - Nous afons les moyens te fous faire changer d'afis ! Suifez-moi dans la rue, je fais fous faire foir !
    Les deux hommes sortent à leur tour. Quelques minutes s'écoulent et l'allemand revient avec la tête démontée.
    Le japon revient aussi en rajustant son costume et dit : - C'est truc japonais. Judoka !
    Vient le tour du belge qui n'en peu plus de ces chinoiseries. Il menace le troisième japonais :
    - Allez, Fieu ! Arrête, une fois ! Viens dehors et tu va voir comment je vais t'arranger, une fois !
    Les deux hommes s'éclipsent.Trente secondes plus tard, le japonais rentre avec le tronche délabrée, couvert de sang.
    Le belge suit et dit en souriant : - C'est aussi truc japonais. Cric de ma Toyota !
  137. À Bruxelles, une jeune femme et son bébé sont prisonniers au 6ème étage d'un immeuble en flamme.
    En bas, les pompiers avec une bâche : - Vous pouvez laisser tomber le petit, madame. On le rattrape.
    - Non, non, non, dit la femme. Vous pourriez le manquer.
    - Si, allez-y, sinon vous ne vous en tirerez jamais !
    - Noooon ! Je veux le gardien de l'équipe de foot de Belgique pour rattraper le bébé.
    - Mais on ne peut pas...
    - Si, je veux le gardien de l'équipe de foot de Belgique.
    Un passant signale aux pompiers qu'il l'a vu dans le coin et court le chercher.
    Cinq minutes plus tard, le gardien de l'équipe de foot de Belgique est là. - Madame, je suis là.
    - Vous êtes le gardien de l'équipe de foot de Belgique ?
    - Oui, c'est moi. Vous pouvez laisser tomber le bébé.
    - Ok ! Elle s'exécute.
    Le gardien fait un saut horizontal époustouflant, attrape le bébé d'une main et rabat sa deuxième main de le protéger dans sa chute.
    Le gardien se relève ensuite, court cinq mètres et dégage...
  138. Dans le dernier numéro du magazine américain "Meat and Poultry", la rédaction cite avec délectation un article récent de la revue "Feathers", organe de la Fédération de l'industrie volaillère de Californie, où l'on conte l'intéressante (et véridique !) histoire suivante :
    Il semble que l'administration aéronautique fédérale américaine (FAA) ait un moyen unique de tester la résistance des pare-brises d'avions.
    Le système est composé d'un pistolet qui lance des poulets morts sur lesdits pare-brises à la vitesse approximative d'un avion en vol.
    La théorie est simple : si le pare-brise résiste a l'impact de la carcasse, il devrait survivre à une véritable collision avec un oiseau vivant.
    Les belges se sont montrés tres intéressés et ont décidé ainsi de tester la résistance des pare-brise du modèle de locomotive à grande vitesse qu'ils sont en train de développer; ils ont donc emprunté le lanceur de poulet américain, l'ont chargé et ont fait feu.
    Le poulet sol-sol a explosé la vitre du train, traversé le fauteuil du mécano, défoncé la console d'instrument de bord avant de s'encastrer dans le panneau arrière de la cabine de pilotage.
    Les belges un peu surpris, ont alors demandé à la FAA de vérifier la validité de leur test.
    La FAA s'est donc livrée a un examen de la procédure pour aboutir à la recommandation suivante :
    "IL FAUT DECONGELER LE POULET AVANT LE CRASH !!!"
  139. C'est un américain, un français et un belge qui sont dans un avion en train de s'écraser et il n'y a que 2 parachutes.
    Ils décident de tirer celui qui sera obligé de rester.
    Le français tire une paille... Elle est de longueur normale.
    Le belge tire une paille... Elle est de taille normale.
    L'Américain se retrouve donc avec la paille trop courte.
    Le belge prend son parachute pendant que l'américain gémit : - "Je ne veux pas mourir, je ne veux pas mourir !" et toute cette sorte de choses, et saute dans le vide.
    À ce moment là le français dit à l'américain : - "Arrête de chialer, j'ai filé le sac avec les provisions au belge."
  140. Un belge qui vient de gagner au loto va dans un magasin pour s'acheter une Porsche.
    Il repère la plus chère et la plus belle et demande au vendeur s'il peut l'essayer.
    Le vendeur ayant appris que le belge venait de gagner au loto accepta donc qu'il l'essaye.
    Le belge part donc faire un tour en voiture.
    10 minutes plus tard, il revient et dit au vendeur que le moteur est foutu.
    Le vendeur, tout étonné, vérifie et voit qu'en effet le moteur est foutu.
    Le vendeur, ne comprenant pas, décida de lui faire essayer un autre modèle encore plus cher, tellement cher que la voiture n'était même pas en vitrine ; tout ça pour ne pas perdre le client milliardaire.
    1/2heure plus tard, le belge revient et annonce pour la 2eme fois que le moteur est foutu...
    Le vendeur vérifie alors et à son grand étonnement il s'aperçoit qu'en effet,le moteur est encore foutu...
    ne comprenant plus rien, désespéré, il décida alors d'accompagner le belge avec un autre modèle pour comprendre comment cela arrivait.
    Ils décidèrent donc d'aller sur l'autoroute pour pousser le moteur.
    Le belge commence donc de passer la première, puis la deuxième, puis la troisième jusqu'à la sixième.
    À ce moment-là, le moteur se met à exploser.
    Le vendeur tout étonné demande au belge ce qui s'est passé.
    Et le belge répond : "Ça fait ça à chaque fois... impossible de passer de la 6ème à la R, la Rapide"
  141. Un belge entre dans un grand café à Bruxelles. Il se pointe au bar et passe sa commande.
    - Patron, sers donc une gueuze pour toi, une gueuze pour moi et une gueuze pour tous ceux qui sont derrière.
    Le patron écarquille les yeux. Il y a au moins cinquante personnes dans la salle ! Néanmoins il fait servir la tournée.
    Le Belge prend sa gueuze et fait cul-sec.
    - Patron ressers donc une gueuze pour toi, une gueuze pour moi et une gueuze pour tous ceux qui sont derrière.
    Re cul-sec. Le gazier refait le coup de la tournée générale cinq ou six fois.
    Au moment de payer, il n'a pas un rond sur lui !
    Le patron furibard (furibard = colère de bistrot) fait le tour du bar, lui colle une raclée à un point que l'autre se retrouve à l'hosto dans un bain de plâtre pendant six mois.
    En sortant de l'hôpital la première chose qu'il fait est de retourner dans le café.
    Le patron n'en croit pas ses yeux.
    - Patron sers donc une gueuze pour moi et une gueuze pour tous ceux qui sont derrière.
    Le patron le regarde droit dans les yeux et lui demande d'un air féroce : - Et moi donc, je ne bois pas ?
    - Oh non ! Toi t'es beaucoup trop méchant quand tu as bu.
  142. Un belge et un français travaillent sur un chantier à La Panne (Belgique).
    À l'heure du déjeuner le belge regarde le français qui mange des sardines et met tous les têtes dans un sac en plastique.
    - Pourquoi tu mets ces têtes de sardines dans ce sac en plastique, demande le belge.
    - Je les garde pour mes mômes, dit le français.
    Les têtes de sardines ça rend les mômes intelligents.
    - Moi aussi je veux devenir intelligent ! Tu me donnes tes têtes de sardines ?
    - Je peux pas te les donner, mais je peux te les vendre.
    - D'accord je t'achète les têtes de sardines. Combien ?
    - 50 euros.
    - Ok !
    Le français vend les têtes de sardines au belge qui se dépêche de les dévorer.
    Au bout d'un moment le belge dit au français : - Dis donc, tu t'es foutu de moi ! Avec 50 euros j'aurais pu acheter plusieurs kilos de sardines complètes avec les têtes.
    - Hé bien tu vois que ça commence à marcher, dit le français.
  143. Sur l'autoroute qui va de Bruxelles à Paris, un belge se fait contrôler à 250km/h à la hauteur de Lille.
    Il se fait arrêter immédiatement et le gendarme s'adresse au contrevenant dans ces termes :
    - Bonjour Monsieur, vous venez d'être contrôlé à 250km/h. Voulez-vous me montrer les papiers du véhicule et votre permis de conduire.
    Le belge : - Non.
    Le gendarme : - Comment ça non ? Alors soufflez là-dedans !
    Le belge : - Non.
    Le gendarme : - Bon ben ouvrez-moi le coffre.
    Le belge : - Non.
    Alors là le gendarme n'en peut plus il va rendre compte à son supérieur l'adjudant-chef. :
    - Mon adjudant-chef, j'ai là un particulier, qui refuse d'obtempérer à tout ce que je lui demande.
    L'adjudant-chef : - Laissez, je m'en occupe. Alors il paraît que vous refusez d'obtempérer aux injonctions du maréchal des logis ! Montrez-moi vos papiers.
    Le belge : - Pas de problèmes. (Il sort ses papiers.)
    L'adjudant-chef : - Soufflez là dedans.
    Le belge : - Pas de problèmes. (Il souffle.)
    L'adjudant-chef : - Ouvrez-moi le coffre.
    Le belge : - Pas de problèmes. (Il ouvre le coffre.)
    L'adjudant-chef : - Alors là, je ne comprends pas, le gendarme me dit que vous avez tout refusé et tout est en ordre !
    Le belge : - Alleï, vous n'allez pas le croire parce que dans une minute il va vous dire que je roulais à 250.
  144. Un avion de diplomates s'écrase dans la jungle, il y a trois rescapés, un Français, un Américain et un Belge.
    Ils sont immédiatement capturés par la tribu locale.
    Le chef s'approche et dit :
    - Voila, comme aujourd'hui nous avons récupéré assez de viande pour passer l'hiver, je vous propose un marché : si vous voulez rester en vie, il faut passer deux épreuves !
    La première: nous ramener chacun 100 fruits de la forêt vierge, et pour la deuxième on verra plus tard !
    L'américain refuse:
    Je m'oppose à toute forme de chantage en vertu des droits de l'homme.
    Le chef du village l'attrape et lui coupe la tête.
    Le Belge et le Français pétrifiés acceptent.
    Le chef donne à chacun un sac et les conduits à l'orée de la forêt vierge.
    Le français revient le premier avec un sac plein de litchis.
    Le chef le félicite, réunit le conseil du village et lui dit:
    Voila ! maintenant nous pouvons passer à la deuxième épreuve :
    il faut que tu te rentres un par un chaque fruit dans le c ul sans crier, sans rire et sans parler, après nous te laisserons la vie sauve.
    Le français s'exécute avec beaucoup de mal... 1 , 2, 3......96, 97, 98ème litchi, et là, il éclate de rire.
    Le chef l'attrape et pan il lui coupe la tête.
    Il arrive aux portes du paradis et Saint-Pierre l'interroge :
    Je ne comprends pas, j'ai suivi toute la scène et vous aviez pratiquement réussi la deuxième épreuve !
    Comment se fait-il que vous ayez craqué au 98ème litchi ?
    C'est la faute du belge, quand je l'ai vu arriver avec ses noix de coco !
  145. Un touriste en train de faire une randonnée en montagne croise un troupeau de moutons avec son berger.
    Ils discutent de tout et de rien et sur la proposition du touriste en viennent à faire un pari :
    Le touriste parie qu'il peut donner en moins de 10 secondes le nombres exact de moutons que contient le troupeau.
    Le berger tient le pari en promettant au touriste de lui laisser un mouton s'il gagne le pari.
    Le touriste lance : - Il y en a 847 !
    - Incroyable répond le berger, c'est tout à fait ça. Je m'incline, vous pouvez choisir votre mouton.
    Le touriste met son mouton sur les épaules et s'apprête à partir lorsque le berger le hèle :
    - Attendez ! Je vous propose un "Quitte ou double"...
    Si je devine votre nationalité, vous me rendez mon mouton, sinon, vous partirez avec 2 moutons...
    - Hé hé TENU, répond le touriste.
    - Vous êtes belge ! Lui sort le berger.
    - Ça alors, comment avez-vous fait ? Je n'ai jamais eu l'accent et ce n'est pas marqué sur ma figure...
    Et le berger lui répond : - Exact, mais vous avez embarqué mon chien au lieu d'un mouton..."
    (variante)
    Un belge arrive à Paris et retrouve son cousin qui est en France depuis quelques temps.
    Ils décident d'aller dans un magasin de musique pour acheter un instrument mais au moment d'entrer le cousin dit :
    "Laisse-moi faire, comme je suis en France depuis plus longtemps que toi, je n'ai pas d'accent et le marchand ne saura pas que je suis belge et n'essaiera pas de me rouler"
    Il entre et demande au marchand : "Bonjour, c'est combien cet accordéon ?"
    "Ah vous êtes belge vous" lui répond le marchand.
    Complètement décontenancé, ne sachant que répondre, le belge sort du magasin.
    "Allez laisse-moi faire, une fois" lui dit son cousin.
    Celui-ci rentre et dit au vendeur : "Bonjour une fois, ça est combien pour cet accordéon là ?"
    Le vendeur lui répond : "Ah, vous êtes belge vous"
    "Bah oui", répond-il, "ça s'entend. Mais comment ça se fait que mon cousin qui n'a pas d'accent vous ayez su tout de suite qu'il était belge aussi ?"
    "C'est simple. Moi cet accordéon, je veux bien vous le vendre, mais c'est un radiateur..."
  146. Ceci se passe au moyen âge : Pour fêter son accession au trône, un roi décide de mettre sur pied une réjouissance populaire, un concours de tir à l'arc.
    Le premier candidat se présente accompagné d'un enfant : il place l'enfant devant un arbre situé à 50 mètres, dépose une pomme sur la tête de l'enfant et se rend au pas de tir.
    Il bande son arc, vise et décroche une flèche qui vient couper la pomme en deux sans blesser l'enfant.
    Il se présente au roi et dit : Je viens de Suisse, je suis Guillaume Tell.

    Le second candidat arrive également avec un enfant, même mise en scène, mais avec une noix cette fois sur la tête de l'enfant.
    Le public tremble. Le gars se dirige vers le pas de tir et décroche une flèche qui fend la noix en deux pièces. Le public applaudit.
    Le gars se présente devant le roi et dit : Je viens d'Angleterre, je suis Robin Wood.

    Vient ensuite un autre candidat qui lui, fait la même mise en scène, pour ne pas être en reste sur les autres, et dépose une pastèque sur la tête d'un enfant tout tremblotant.
    Le public soupire, il croyait que la cible serait encore plus petite.
    Le gars se rend, également tremblotant, vers le pas de tir et décroche sa flèche... qui tue net l'enfant.
    Le public crie et les gardes se saisissent de notre homme et le mènent devant le roi qui dit :
    - " D'où viens-tu ? Qui es-tu ? "
    - " Je viens de Belgique, je suis... navré ! "
  147. Un agent de circulation belge est en train de montrer par l'exemple à son petit garçon, la façon dont on dirige le trafic à une intersection.
    Au bout d'un moment, une grande Mercedes noire s'arrête à leur côté, le type de l'intérieur de la bagnole baisse la vitre et demande : - Do you speak English?
    L'agent médusé hoche la tête négativement.
    - Sprechen Sie Deutsch ? continue le conducteur de la Mercedes.
    Même hochement de la part du gardien de la paix.
    - Lei parla l'italiano ?
    - Habla usted espanol ?
    - Vy govorite po ruskii ?
    - Anata wa nihongo wo hanasemasuka ?
    - Parla vos interlingua?
    - Milate Ellinika ?
    - Beszel Magyarul ?
    - Govorish li balgarski?
    Toujours la même réponse désespérément négative du flic belge.
    Le type se fâche alors et démarre en trombe.
    À ce moment-là, le petit dit à son papa : - Hé, papa, t'as vu combien de langues parlait le monsieur ?
    Et son père lui répond : - Sois pas con, t'as vu que ça ne lui a servi à rien !
  148. C'est un belge qui va dans une boulangerie.
    - "Alléi, Bonjour madame, j'aimerai une livre de pain."
    - "Vous êtes belge", lui répond la boulangère.
    - "Comment vous avez deviné ?"
    - "L'accent."
    Le belge sort mécontent de la boulangerie et se dit :
    - "Alléi, c'est décidé, je vais partir 2 ans en Suisse et comme ça, ils ne se moqueront plus."
    Le belge part et revient 2 ans plus tard. Il va dans un magasin et demande avec son accent suisse :
    - "Bonjouur Madâââme, j'aimeraiiii une livre de paiiiinnn"
    - "Mais vous êtes belge", lui répond la dame.
    Le belge reprend son vieil accent et répond : - "Alléi, comment vous avez deviné ?"
    - "Mais monsieur, ici, c'est une boucherie !"
  149. Un belge décide de prendre des leçons de plongée.
    Encadré d'un moniteur, il se rend à la piscine.
    Il enfile tout le matériel et plonge.
    Le moniteur chronomètre... 1 minute... 2... 3... 5 minutes.
    Le pauvre belge réapparaît à la surface en catastrophe.
    Il est rouge, enfin plutôt pourpre :
    - Alleye, c'est fini, j'arrête la plongée, c'est trop dangereux... !
    - Ben oui, fait le moniteur, mais personne ne vous a demandé de descendre avec deux extincteurs sur le dos !
  150. Un belge se rend pour la première fois en Australie au cours d'un voyage organisé, alors qu'il est dans le bus, l'accompagnateur leur présente des animaux dans la brousse et leur explique que ce sont des kangourous. Le belge intrigué va lui demander ce que sont exactement des kangourous... L'accompagnateur, grand instruit, lui rétorque que ce sont des "Bêtes qui courent sur la queue". Et le belge, hilare, de lui dire qu'ils ont ça aussi en Belgique mais qu'ils les appellent des morpions !!!
  151. Un Belge va faire un safari au Zaïre. Dans un fleuve, il voit un énorme crocodile qui avance vers la rive.
    Il s'écrie : "Je ne savais pas que Lacoste faisait aussi des bateaux" !
  152. Un belge est en vacances près du Mont Saint-Michel.
    Il remplit une petite bouteille avec de l'eau de mer.
    Le gardien de la plage lui demande pourquoi il fait cela.
    Le belge explique qu'il collectionne l'eau de mer et qu'il en prend à chaque plage où il va.
    Le gardien lui facture l'eau de mer pour 10 francs, que le belge paye volontiers.
    Le lendemain matin, de sa chambre d'hôtel, à marée basse, il voit que la mer a reculé de deux cents mètres.
    Il s'écrie alors : Mais quel fric il se fait, ce gardien !
  153. Deux belges vont à la mer pour la première fois !
    À marée haute, ils remplissent une bouteille d'eau comme souvenir !
    Ils reviennent plus tard dans l'après-midi... la mer est à marée basse :
    - Ben dis donc nous ne sommes pas les seuls à avoir pris de l'eau, une fois !
  154. Un belge est en vacances à Cannes. Lorsqu'il a épuisé ses maigres économies, il commence à errer dans les beaux quartiers espérant trouver un petit job salvateur.
    Après avoir sonné à de nombreuses portes et n'ayant reçu que des refus, il s'adresse à un indigène taillant la haie de son jardin : - J'ai faim, donnez-moi un petit travail, vous ne serez pas déçu...
    L'autre perplexe : - OK, pour un bon repas vous allez me repeindre le porche au fond de l'allée !
    Et il lui le donne le matériel nécessaire.
    4 heures plus tard, le premier revient, couvert de peinture verte, exténué mais ravi à l'idée de bien manger.
    - Alors, cette peinture, c'est terminé ?
    - Oh oui, c'est pas encore sec...
    Mais juste une remarque, ce n'est pas un porche hein, j'ai bien regardé, c'est une Mercedes... !
  155. C'est trois Belges qui sont au chômage.
    Un jour, en regardant les petites annonces dans le journal, ils voient: - "On embauche mineurs".
    Bien sûr, ils n'ont jamais été mineurs, mais nécessité fait loi et ils se disent :
    Bon, eh bien, on va y aller quand même et on va faire ça au flan, une fois...
    Alors ils se présentent devant l'ingénieur des mines qui leur demande :
    Alors écoutez, vous avez déjà été mineurs ?
    Le premier Belge lui répond:
    Oui, quand j'ai été petit, j'ai été mineur...
    - Et vous êtes déjà descendu dans la mine ?
    - Ah ça, j'comprends bien !
    - À quelle profondeur?
    - Voyons voir... Six mille mètres...
    - Vous vous foutez d'ma gueule ? Sortez !
    Vient le tour du deuxième Belge.
    - Et vous, vous avez déjà travaillé à la mine ? lui demande l'ingénieur.
    - Ah oui oui, oui oui !
    - À combien êtes-vous descendu ?
    - Attendez... Deux mètres et demi, trois mètres...
    - Foutez-moi l'camp !
    Reste le troisième Belge.
    - Et vous, vous connaissez la mine ?
    - Ça, pour connaître, je connais.
    - Jusqu'où êtes-vous descendu ?
    - Disons... J'ai descendu jusqu'à deux/trois cents mètres...
    - C'est bien, c'est bien.... Mais dites-moi, vous descendiez avec le casque muni d'une lampe torche ou vous descendiez avec une lampe à la main ?
    - Ça, je n'sais pas, je n'ai jamais fait partie de l'équipe de nuit !
  156. Un belge ayant vécu toute sa vie à Bruxelles en a soudain assez de la vie de citadin.
    Il décide de déménager pour la campagne, et de devenir éleveur de poulets.
    Dans les environs de Charleroi, il trouve une jolie fermette à vendre pour pas trop cher.
    Il saute sur l'occasion et l'achète.
    Quelques jours plus tard, il reçoit la visite de son voisin immédiat, qui est, lui aussi éleveur de poulet.
    Le voisin lui dit : - Élever des poulets, de nos jours, ce n'est pas une mince affaire. Par solidarité, je vais te prêter 1000 poulets pour t'aider à démarrer, sais tu. Tu me les rendras quand votre t'auras assez de sous devant toi.
    Après l'avoir remercié, l'apprenti aviculteur rentre chez lui avec les poulets.
    Deux semaines plus tard, le voisin vient voir à quel stade en sont ses poulets.
    Le nouveau lui dit : - Oh, c'est pas terrible: Tous les poulets sont morts !
    Le voisin n'y croit pas : - Je n'ai jamais eu autant de perte sur mes poulets. Ils ont du avoir un coup de chaleur. Allez, je vais t'en prêter 1000 autres.
    Deux nouvelles semaines passent. Le voisin affable vient à nouveau aux nouvelles.
    - Je ne sais pas si je dois te le dire, mais tes 1000 poulets sont morts encore une fois. Il n'en reste plus un seul de vivant...
    Le voisin incrédule demande : - Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Comment tu expliques qu'ils soient tous morts ?
    Et l'autre répond : - Ben je ne suis pas encore sûr... Ou bien c'est parce que je les plante trop profond, ou bien c'est parce que je les plante trop serrés.