http://buze.michel.chez.com accueil Livre d'or
Anne Roumanoff : La boum


Mais papa qu'est-ce que tu fais-là ?
Papa, il est huit heures et quart, il y a les invités de ma fête qui vont arriver.
Tu veux être sûr que tout va bien ? Mais tout va bien, tout va bien... sauf que t'es là !
Mais non papa, ça sent pas mauvais ! C'est mon nouveau parfum : shampoing à la pomme, parfum à la vanille, savon à la fraise...
Yves Rocher, Kookai et Carrefour... Mais non, ça sent pas la salade de fruits !
(SONNERIE) On sonne , mais papa mais reste pas là.
Oh la honte ! (Elle regarde par le trou de la porte)
Ça va, c'est Kenza. On l'a échappée belle.
T'as vu papa, sa jupe à elle, elle est carrément... On dirait même pas qu'elle a une jupe.
Papa, mais on dirait que tu ne me fais pas confiance.
Mais si tu ne me fais pas confiance, qui va me faire confiance sur cette planète ?
Je veux dire papa, j'ai 14 ans, je suis une adulte.
Mais non papa, ce n'est pas de l'alcool, c'est de la bière. Je vais quand même pas leur donner du Champomi.
Je sais ! : S'il y a une tâche sur la moquette, je nettoie tout de suite la moquette, sinon je dois te rembourser la moquette avec l'argent de poche de la semaine que tu m'auras donné.
Avec quoi je nettoie la moquette ??? Mais je sais pas, avec de la javel...
Papa, je veux pas me mêler de ta vie de couple mais en ce moment, Maman t'attend pour dîner au restau.
Mais papa, faut pas faire attendre la femme qu'on aime.
Tu préfères surveiller la fille que t'aimes ? Mais pourquoi tant d'amour ?
Mais papa, mais dis-moi de quoi t'as peur ? De la drogue ???
Mais papa, mais la drogue c'était à ton époque, maintenant, c'est des pétards.
Mais oui, y aura des mecs, encore heureux ! Je vais te dire, une fête sans mecs, je vois pas l'intérêt.
Attend papa, t'as quand même pas peur que je couche avec un mec ce soir ?
Je vais te dire papa, même si j'en avais envie, avec les verres à laver, la moquette, les cd, j'aurais vraiment pas le temps.
Mais qu'est-ce que t'attends pour partir ? Que je sois calmée ?
Je vais te dire, je me calme en 3 secondes. Je suis calmée, je suis calmée.
(SONNERIE A LA PORTE, elle regarde par le trou de la serrure)
Papa, c'est Aziz, Jean-Edouard et Steevy ! Mais quoi, qui c'est ?
C'est les mecs les plus beaux du lycée, déjà c'est un miracle qu'ils soient venus.
En plus, c'est des Terminales, des redoublants.
Papa, tu me jures, tu ne dis rien. Ouvre ta chemise.
En plus, t'es trop vieux pour passer pour mon frère.
Je n'ai vraiment pas de chance d'avoir un père plus vieux que moi.
(Elle ouvre la porte et embrasse les mecs)
Aziz, Jean-Edouard, Steevy, je vous présente Alex. C'est le nouveau mec de ma mère...
T'inquiètes, il ne parle pas Français. C'est un réfugié politique Belge.
(aux garçons) C'est par là, j'arrive...
(à son père) Ils l'ont cru. Papa mais ne sois pas fâché, Alex, ça rend quand même mieux que Bernard !
(elle le raccompagne) Eh papa, je t'aime !
(elle ferme la porte) Il est parti, ouh ouh ouh.
(Elle rejoint les garçons en chantant) Lofteurs number one, oh ohohh !!!